Rapport

Dans le cadre du plan de relance de l'apprentissage, l'IGAENR, l'IGEN et l'IGAS ont mené une mission  portant sur l'accompagnement des apprentis pour une sécurisation des parcours.

Publication

À la rentrée 2014, 32 000 enseignants du premier degré public changent d’affectation, soit près de près de 11 % de l’ensemble des professeurs des écoles. Dans plus de neuf mobilités sur dix, les enseignants restent dans le même département. Ils sont plus mobiles en début de carrière, en raison notamment de la présence de stagiaires et de titulaires affectés provisoirement sur un poste.

Article

Le congé de présence parentale est accordé lorsque la maladie, l'accident ou le handicap d'un enfant à charge présente une particulière gravité rendant indispensable une présence soutenue de sa mère ou de son père et des soins contraignants.
 

Article

Le congé de paternité est accordé de droit, au père fonctionnaire ainsi que, le cas échéant, au conjoint fonctionnaire de la mère ou au fonctionnaire lié à elle par un PACS ou vivant maritalement avec elle.
 

Article

En dehors de la voie des concours externes ou internes, l'accès au corps des professeurs d'EPS est possible par liste d'aptitude statutaire et par liste d'aptitude exceptionnelle (intégration des adjoints d'enseignement et des chargés d'enseignement d'EPS).

Article

Le mouvement des professeurs d'enseignement général de collège (PEGC) se déroule en deux phases :
- phase inter académique,
- phase intra académique.
Le calendrier de la phase inter académique est fixé nationalement.Le calendrier de la phase intra-académique est fixé par le recteur de chaque académie.
 

Article

L'entrée dans le dispositif d'enseignement à distance sur poste adapté se fait sur critères médicaux mis en rapport avec des difficultés à exercer les fonctions du corps d'origine.
 

Article

Le congé de solidarité familiale est accordé lorsqu'un ascendant, un descendant, un frère, une sœur, une personne partageant le même domicile que le bénéficiaire du congé ou l'ayant désigné comme sa personne de confiance (pour l'accompagner dans ses démarches, pour assister aux entretiens médicaux afin de l'aider dans ses décisions) souffre d'une pathologie mettant en jeu le pronostic vital ou est en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable, quelle qu'en soit la cause.