Tourisme / gastronomie : les Campus des métiers et des qualifications

Découvrez les Campus des métiers et des qualifications spécialisés dans les domaines du tourisme, du bien-être et de la gastronomie.

Auvergne-Rhône-Alpes

Le STHAR Campus "Soutien au tourisme, à l'hôtellerie, à l'agri-culinaire et à la Restauration"

Logo du STAHR Campus - Auvergne Rhone Alpes

Territoire

Académie de Grenoble soit 5 départements (Savoie, Haute-Savoie, Isère, Drôme, Ardèche)

Secteurs professionnels

  • Hôtellerie Restauration
  • Tourisme
  • Agri-culinaire (transformation alimentaire et métiers de bouche)

Filière associée

Agro-alimentaire

Filière(s) de formation

Métiers de l’Hôtellerie-Restauration, du Tourisme et de l’Agri-culinaire du CAP aux masters de spécialité mais aussi des certifications professionnelles liées au secteur d’activité

Le projet

Labellisé en 2015, le Campus des Métiers et des Qualifications Hôtellerie et Tourisme de montagne a su fédérer une diversité d’acteurs autour des enjeux du secteur d’activité et s’affirme désormais comme un acteur incontournable à l’échelle de la Région, du fait de son rôle d’expert dans les domaines de compétences qui sont les siens.

Fort de réalisations concrètes nombreuses, il a su durant ces quatre années saisir les opportunités et accompagner les partenaires dans des projets ambitieux, collaboratifs et pérennes dans le souci permanent des intérêts multilatéraux des apprenants, des institutionnels et des professionnels.

Mais le Campus a su aussi être force de proposition afin de faire progresser le travail collaboratif, afin d’ouvrir des horizons et des perspectives insoupçonnés pour les enseignants et formateurs, afin de contribuer à la sécurisation du parcours des apprenants, afin d’intégrer les professionnels à certains projets afin qu’ils deviennent de réelles parties-prenantes.

De l’avis de tous les partenaires, les actions du CMQ sont inédites sur son périmètre d’action et la demande est aujourd’hui forte pour les amplifier d’une part sur le plan sectoriel et d’autre part sur le plan géographique. C’est pourquoi, le CMQ HTM a souhaité relever un nouveau défi : profiter de sa re-labellisation pour intégrer l’ensemble des territoires de l’académie de Grenoble et devenir le Campus STHAR (Soutien au Tourisme, à l’Hôtellerie, à l’Agri-culinaire et à la Restauration), permettant ainsi de couvrir l’ensemble du secteur du tourisme, protéiforme et diversifié sur le périmètre régional.
Le défi que s’est fixé le campus STHAR consistera ainsi à répondre à la problématique suivante : "Comment appréhender l’arrivée des nouvelles générations tant comme apprenants que comme acteurs au sein des structures touristiques dans un contexte économique turbulent, fortement impacté par la crise sanitaire" ?

Le défi est "de taille" dans une région où les activités touristiques sont stratégiques pour la dynamique économique. En effet, la Région AURA est positionnée à la 2ème place parmi les régions « moteur » de l’économie touristique française et la 9ème européenne avec 19,7 % milliards d’euros de consommation touristique soit 8 % du PIB régional.

En termes d’emplois, le territoire est la 2ème région d’emplois touristiques derrière l’Ile de France (et devant PACA), avec 159.000 emplois, soit 7,2 % des emplois régionaux. Ajoutons qu’Auvergne Rhône-Alpes constitue la 1ère région de sports d’hiver (en nombre de journées skieurs et en taille de domaines skiables), la 1ère région de baignade hors littoral et la 3ème région thermale.

Enfin, grâce à ses 28.900 restaurants et ses 90 tables étoilées Michelin, Auvergne Rhône Alpes constitue la 2ème région gastronomique de France, et la 2ème région hôtelière avec 23,7 millions de nuitées en 2017.

En cohérence avec les enjeux du COEF Régional, le projet pédagogique du campus s’articulera autour des ambitions suivantes, dans un contexte partenarial permanent avec les acteurs professionnels du tourisme et de l’hôtellerie restauration.

  •  Ambition 1 : Renforcer l’attractivité des métiers notamment par une meilleure lisibilité de l’offre de formation et des perspectives d’insertion dans l’emploi ;
  • Ambition 2 : Intensifier la fluidité des parcours de formation et la sécurisation des parcours professionnels en mobilisant les différentes voies et modalités de formation pertinentes et en renforçant le travail collaboratif entre les centres de formation ;
  • Ambition 3 : Améliorer l’adaptabilité et l’employabilité des élèves et étudiants par leur montée en compétence ;
  • Ambition 4 : Associer les partenaires de la recherche appliquée pour favoriser la pénétration des innovations suscitées par l’environnement et ses évolutions dans les pratiques professionnelles des entreprises du secteur pour optimiser leur compétitivité.

Bourgogne-Franche-Comté

Campus des métiers et des qualifications de l'alimentation, du goût et du tourisme

En attente de renouvellement

Territoire

Région Bourgogne-Franche-Comté

Secteurs professionnels

  • Agriculture
  • Agroalimentaire
  • Hôtellerie-restauration / tourisme

Filière(s) de formation

  • Production agricole pour l’alimentation
  • Transformation agroalimentaire
  • Hôtellerie-restauration / tourisme

Le projet

Qu’est-ce que le Campus des Métiers et des Qualifications Alimentation, goût, tourisme ?
  • Un réseau d’établissements de formation (lycées professionnels, CFA, organismes de formation continue, établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche) de la région Bourgogne-Franche-Comté qui vise
    • :Le développement des filières agricole, agroalimentaire, hôtellerie-restauration et tourisme structurantes pour l’économie régionale et l’emploi
    • la promotion de l’enseignement professionnel,
    • la facilitation de l’insertion professionnelle des apprenants,
    • le développement de la mobilité internationale,
    • et les coopérations entre le système éducatif et le monde économique.
Philosophie et méthode
  • Appui sur les démarches territoriales et acteurs locaux pour faire du Campus un espace ressource pour les enseignants, les professionnels des branches agricoles, agroalimentaires, hôtellerie-restauration tourisme et les apprenants pour faire évoluer l’offre de formation et favoriser l’attractivité des métiers via:
    • la valorisation de bonnes pratiques,
    • les apports d’expertises extérieures,
    • l’expérimentation d’outils et de méthodes innovantes.
Les axes stratégiques 
  • l’alimentation durable de la production à la consommation des produits ;
  • la relation client dans une économie de services tournée vers le tourisme avec un enjeu de commercialisation du territoire et de ses atouts ;
  • le numérique qui bouleverse de manière transversale les métiers ciblés.
Les axes de travail 
  • Identifier les mutations techniques, économiques, réglementaires et sociales en cours et repérer en quoi elles impactent les métiers et les compétences
  • Analyser et comparer les besoins en compétences avec le contenu de l’offre de formation territoriale, initiale et continue
  • Proposer et expérimenter de nouvelles modalités pédagogiques, colorations de formation, ouverture de formations
  • Diffuser et essaimer les expérimentations réussies sur toute la région Bourgogne- Franche-Comté
  • Travailler sur l’attractivité des métiers et des formations

Centre-Val de Loire

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Patrimoines, métiers d'art et tourisme (PatMAT)

Logo du campus excellence Patrimoines, métiers d'art et tourisme - Centre Val de Loire

Territoire

Région Centre-Val de Loire (Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret)

Secteurs professionnels

  • Hôtellerie, Restauration, Tourisme
  • Arts, Culture
  • Bâtiment, Travaux publics
  • Agriculture, Agroalimentaire, Environnement

Filières associées

Tourisme et Gastronomie, Design et Métiers d’Art, Bâtiment, Agroalimentaire et Alimentation

Filière(s) de formation

  • Restauration du patrimoine
  • Métiers d’art
  • Maroquinerie
  • Tourisme
  • Hôtellerie-Restauration
  • Alimentation
  • Paysage

Le projet

La région Centre-Val de Loire compte un patrimoine architectural particulièrement dense composé d’une constellation de châteaux, de manoirs et de bâtiments religieux (cathédrales, collégiales, abbayes, prieurés). Les espaces naturels et culturels exceptionnels qui bordent la Loire ont été reconnus comme éléments du patrimoine mondial par l’Unesco.

L’ancrage historique de ce patrimoine a suscité au fil du temps la constitution d’un vaste ensemble d'entreprises relevant des métiers d'art et du patrimoine, du tourisme et de l’hôtellerie-restauration.

Véritable patrimoine en soi, ces métiers contribuent, directement et indirectement à la mise en tourisme du patrimoine architectural et naturel et à la dynamique économique de la Région. Vitrine d’excellence, ils sont néanmoins menacés par le vieillissement des professionnels et les conditions particulières d’exercice conduisant à un déficit d’attractivité. Il s’agit pourtant d’un enjeu d’avenir que de transmettre ces savoir-faire et cet art de vivre et d’aider les acteurs à intégrer l’innovation qui fait évoluer leurs pratiques.

Porté par l’Université de Tours, le Campus d’excellence Patrimoines, Métiers d’Art et Tourisme (PatMAT) rassemble un réseau d’acteurs pluriels du Centre-Val de Loire structuré autour des filières métiers d’art, maroquinerie, patrimoines, tourisme, hôtellerie-restauration, alimentation et paysage. Son objectif est de mettre en synergie tous les acteurs d’une filière économique et de l’éducation au sein du territoire régional pour apporter une réponse adaptée, concrète et rapide aux mutations des métiers.

Le Campus d’excellence Patrimoines, Métiers d’Art et Tourisme (PatMAT) a pour missions de :

  • Accroître l'attractivité des formations.
  • Apporter une réponse à l'enjeu national de préservation et de renouvellement des savoir-faire.
  • Répondre aux besoins des entreprises en matière de compétences.
  • Contribuer à l’attractivité territoriale du Centre-Val de Loire.

Le plan d’actions du Campus d’excellence PatMAT s’articule ainsi autour de 4 axes :

  • Mise en oeuvre d’un diagnostic compétences-emploi-formations.
  • Renforcement de l’attractivité des métiers du Campus.
  • Adaptation de l’offre de formations aux besoins du territoire régional.
  • Rayonnement des filières et ouverture à l’international.

Quelques actions phares :

  • Expérimentation de nouveaux parcours de formation.
  • Valorisation des métiers par des actions ciblées.
  • Soutien aux mobilités internationales des apprenants et des équipes pédagogiques.
  • Déploiement de chantiers école et de chantiers d’insertion sur des sites historiques d’exception, en région et à l’étranger
  • Création d’une plateforme de formation numérique à visée pédagogique.

L’espace d’accueil du Campus des métiers et des qualifications d’excellence Patrimoines, Métiers d’Art et Tourisme (PatMAT) se situe à Tours, dans un bâtiment historique qui abrite entre autres l’institut européen d’histoire et des cultures de l’alimentation (IEHCA) ainsi que le pôle alimentation de l’université de Tours.

Le Campus sera également incarné par plusieurs lieux relais destinés à accueillir tout type de public autour de diverses manifestations scientifiques et culturelles : expositions, formations, séminaires, centre de ressources, etc. Parmi ces lieux relais, on peut citer le campus des métiers 37 (chambre régionale de métiers et de l’artisanat) qui dispose de plateaux techniques dédiés à l’apprentissage des métiers d’art ainsi que divers lycées professionnels partenaires, représentatifs de l’ensemble des filières mentionnées plus haut.

Guadeloupe

Campus des métiers et des qualifications du tourisme intégré et de la valorisation de la Guadeloupe

Territoire

Guadeloupe et Caraïbes

Secteurs professionnels

Tourisme durable : Hôtellerie, Accueil, Restauration, et métiers associés

Filière associée

Hôtellerie et Restauration - Économie-Gestion – Langues – sport – sciences et technologies du management et de la gestion – nouvelles technologies.

Filière(s) de formation

Métiers du tourisme et de l'accueil, métiers de l'hôtellerie-restauration, de la gastronomie - métiers de l’hébergement et de l’accueil - métiers de la commercialisation, - Métiers de la création et de la vente de produits touristiques - métiers des loisirs, de l’animation et des sports - métiers de la promotion et du développement des territoires touristiques (langues étrangères, patrimoines, cultures) métiers de l’innovation et du développement durable, nouvelles technologies - sciences et technologies du management et de la gestion.

Le projet

Le projet du Campus des Métiers et des Qualifications TI-VAG, s’inscrit dans une démarche globale du territoire visant à donner plus de cohérence et de visibilité à l’offre de formation dans la filière touristique porteuse d’emplois : LE TOURISME INTÉGRÉ DURABLE.

“Le campus TI-VAG est la vitrine Internationale de l’Excellence Française dans la Caraïbe et fait du Tourisme durable un tremplin pour l’emploi : un véritable Hub d’intégration”.

Le projet consiste à poursuivre le travail commencé sur l’axe "Accueil, Tourisme, Hôtellerie, Restauration" et à développer d’autres axes attractifs, dynamiques, et innovants.
Former un réseau d’établissements susceptibles d’anticiper et d’accompagner les mutations et le développement des compétences et de l’emploi dans le secteur du tourisme durable, en prenant en compte les besoins spécifiques du territoire.

Grâce à son réseau et à la force de ses partenariats, le Campus TI-VAG traduit la volonté de la Collectivité Régionale de faire du Tourisme un levier stratégique pour l’insertion des jeunes en proposant une ouverture sur les nouveaux métiers innovants et dynamiques : Tourisme numérique, et durable, Tourisme de loisirs…

Le positionnement géographique du Campus TI-VAG à l’échelle locale, caribéenne, nationale et européenne, constitue un atout supplémentaire important. Le Campus souhaite aller encore plus loin dans l’Excellence en développant des dispositifs innovants (espace d’innovation partagé, tiers lieux, espaces de co-working, fablab…) ;
Répondre aux problématiques communes du territoire, au service de projets structurants autour de l’Éducation, de la Formation et de l’Emploi (PIA, autres projets de financement FSE, FCR, FEDER, INTERREG…).

Ce campus devient, par conséquent, un des acteurs incontournables pour le développement du territoire.

La Guadeloupe dispose de toutes les caractéristiques d’une région touristique (forte identité historique et culturelle, attractivité économique, création d’entreprises, tourisme varié et dynamique : mer, montagne…). Parallèlement, avec un taux de chômage important, notamment chez les jeunes, elle est confrontée à des mutations économiques profondes, qui impactent la cohésion sociale.

Préparer ses ressources humaines à être des acteurs du développement du territoire tout en garantissant leur épanouissement professionnel et personnel.
Accompagner nos élèves, étudiants et apprenants jusqu’à leur insertion professionnelle.

Conscient des enjeux auxquels elle doit répondre, la Guadeloupe doit préparer ses jeunes à être les Ambassadeurs du territoire afin que la destination reste parmi les plus prisées.
C’est ainsi que ce réseau vise à doter la région d’un outil renforçant les synergies Formation-Emploi-Recherche. Véritable levier stratégique, sa dynamique doit permettre de :

  • former un réseau d'établissements susceptibles d'anticiper et d'accompagner les mutations et le développement des compétences et de l'emploi dans le secteur du tourisme, en prenant en compte les besoins spécifiques du territoire,
  • valoriser la formation professionnelle dans ce secteur, de mieux adapter l’offre régionale de formation aux besoins du territoire,
  • favoriser la réussite et l’insertion des jeunes et usagers en formation dans ces familles d’activités,
  • sécuriser leur parcours professionnel en développant un emploi de qualité,
  • d’anticiper et d’accompagner les évolutions futures et de promouvoir la recherche et l’innovation,
  • d’accompagner nos élèves et étudiants jusqu'à leur insertion professionnelle

Ainsi, le campus TI-VAG affirme sa volonté d’être un partenaire incontournable dans la construction de l’identité de notre Tourisme. Le projet s’inscrit dans :

  • La mobilisation de toutes les parties prenantes autour du projet sur les problématiques d’information, d’orientation, de formation, de recherche, d’insertion professionnelle sur le territoire de la Guadeloupe et de son archipel au service d’une ambition partagée Région-Académie ;
  • L’engagement actif des membres et des partenaires du Campus TI-VAG, associés autour des actions identifiées dotés d’objectifs quantitatifs et qualitatifs et grâce a une gouvernance spécifique ;
  • La réussite de la transformation de la voie professionnelle et son attractivité en mettant en avant l’innovation pédagogique, la valorisation des métiers et des filières de formation du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration et des métiers associés (chef d’oeuvres, découverte professionnelle, mixité des publics, individualisation des parcours par la mise à disposition de contenus de formations hybrides, modulantes, à distance… pour les apprenants) ;
  • Le tourisme bleu, métiers du port, entrepreneuriat de transition : projet de collaboration entre l’université de la Rochelle et la région académique de Guadeloupe autour de la thématique de l’économie bleue. Il s’appuie sur la mise à disposition de modules de formation, distanciels et professionnalisants orientés vers les métiers de la croissance bleue, du tourisme durable et des activités portuaires élaborés par la Rochelle Université .
  • L’ouverture sur le monde, le rayonnement et la visibilité au niveau caribéen, national et international (formation à distance, mobilité pour les apprenants et les enseignants, stage linguistique et professionnel…) ;
  • Le développement de la recherche sur la thématique du tourisme en identifiant et en attirant au moins un doctorant jusqu’à la thèse et sur des thématiques innovantes ;
  • La mise en place d’un système d’amélioration continue de qualité ; aux moyens financiers et humains garants de l’opérationnalité et de l’ambition du projet ;
  • Le développement de l’entreprenariat avec un réseau collaboratif avec les étudiants, les professionnels, une pépinière d’entreprise, les experts, les universitaires … ;
  • Un projet à partir d’un lycée régional emblématique : le Lycée des Métiers de l’Hôtellerie et du Tourisme "Archipel Guadeloupe", disposant de structures culturelles et sportives, mais aussi d’un partenariat fort avec les autres établissements membres du Campus et l’Université des Antilles ;
  • L’objectif affirmé du campus est de développer une démarche inclusive en s’intéressant en priorité aux publics les plus éloignés de l’emploi ;

Le campus trouve par conséquent, toute sa place dans la stratégie de développement économique de la région Guadeloupe. Il a également vocation à contribuer à l’expertise afin d’éclairer les politiques régionales et à organiser les débats dans le domaine de la formation tout au long de la vie aux métiers du tourisme.

Hauts-de-France

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Tourisme et Innovation

Logo du campus excellence Tourisme et innovation - Hauts de France

Territoire

Région Académique Hauts-de-France (académies Amiens-Lille)

Secteurs professionnels

  • Tourisme
  • Hôtellerie
  • Restauration

Filière associée

Réseau thématique National des Campus de la filière Tourisme Gastronomie

Filière(s) de formation

  • Tourisme, Hôtellerie, Restauration
  • Niveau CAP au BAC+5

Le projet

Le Campus des Métiers et des Qualifications d’excellence Tourisme et Innovation est le premier centre de formation public dans le domaine du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration au nord de Paris.

Labélisé et inauguré en 2017, le Campus assure la mise en réseau des acteurs de la formation relevant de l’enseignement secondaire et de l’enseignement supérieur, au service des besoins en compétences du tissu économique local et régional.

Regroupant 11 000 apprenants, 3 000 apprentis et proposant 50 formations, il contribue à la montée en compétence des jeunes que ce soit en formation initiale sous statut scolaire, en formation en apprentissage, mais aussi des salariés et des demandeurs d’emploi en formation professionnelle continue. Le réseau du Campus, fort de ses 15 lycées professionnels et universités partenaires, s’étend sur l’ensemble de la Région Hauts-de-France et des deux académies de Lille et d’Amiens.

Il a été le premier campus français de la filière et de la Région à obtenir la labellisation d’excellence en février 2020. Pour permettre son incarnation, sa structuration et son déploiement, il a été lauréat en juillet 2020 d’un Programme d’Investissement d’Avenir.

Île-de-France

Campus des métiers et des qualifications de l'économie touristique

En attente de renouvellement

Territoire

Val d'Europe avec extension à l'Île-de-France

Secteurs professionnels

Économie touristique : le tourisme, l'hôtellerie et la restauration

Filière(s) de formation

  • Création et vente de produits touristiques
  • Hôtellerie, hébergement et accueil
  • Restauration et gastronomie
  • Loisirs, animation et sports
  • Tourisme d'affaires, congrès, salons et expositions
  • Promotion et développement des territoires touristiques
  • Innovation touristique : développement durable, mobilités, nouvelles technologies et destination intelligente

Nouvelle-Aquitaine

Campus des métiers et des qualifications de la production culinaire de la terre et de la mer et de la gastronomie

En attente de renouvellement

Territoire

Le Campus s'appuie sur deux axes géographiques aux activités et aux productions spécifiques et complémentaires :
L'axe La Rochelle - Royan - Jonzac, centré autour du lycée hôtelier de la Rochelle, le lycée de l'Atlantique de Royan en Charente-Maritime, et le réseau des lycées agricoles, est représentatif de la production maritime (pêche, aquaculture, ostréiculture, mytiliculture) et de la très forte attractivité de son littoral touristique, de La Rochelle à Royan.
L'axe Nord Deux-Sèvres - Angoulême, Poitiers, centré autour du lycée hôtelier Kyoto de Poitiers est ciblé sur les produits de la terre du nord de la Vienne (vignoble), à Parthenay (élevage bovin) dans les Deux Sèvres. L'activité touristique est représentée par le parc du Futuroscope et le Centrer Parc.

Secteurs professionnels

  • Hôtellerie
  • Restauration
  • Production agricole.

Filière associée

  • Tourisme

Filière(s) de formation

Elle concerne plus de 3 000 jeunes en formation initiale scolaire ou en contrat d'apprentissage, d'étudiants du supérieur et de stagiaires de la formation continue. Le campus offre une large palette de formations, du CAP à la licence professionnelle, dans les filières de la production, de la transformation et de l'industrialisation des produits agricoles, de la restauration, de l'hôtellerie mais aussi du tourisme.

Occitanie

Campus des métiers et des qualifications d'excellence de la gastronomie, de l'hôtellerie et du tourisme

Logo du campus excellence gastronomie, hôtellerie, tourismes - Occitanie

Territoire

Le périmètre actuel du Campus s’étale sur les 5 départements de l’ancienne région Languedoc Roussillon. Sa stratégie actuelle est de s’ouvrir à l’ensemble de la région Occitanie.
2ème plus grande région de France avec 13 départements et 5ème région française en population avec 5,8 millions d’habitants, l’Occitanie est la région qui connait la plus forte croissance démographique. Avec 30 millions de touristes par an, elle est aujourd’hui :

  • la 4ème en termes d’emplois, de consommation touristique, de capacité hôtelière et de nuitées ;
  • la 1ère région thermale ;
  • la 1ère région en termes de capacité et de fréquentation en hôtellerie de plein air.

Elle dispose de toutes les caractéristiques d’une grande région touristique : attractivité économique, création d’entreprises, potentiel de recherche de premier plan, tourisme varié et dynamique, produits de qualité, forte identité historique et culturelle, mais aussi accès à la mer et à deux massifs montagneux.
La région Occitanie propose 40 grands sites Occitanie / Sud de France avec pour objectif d’entrer prochainement dans le top 10 des destinations européennes. Son tissu économique est dominé par les très petites entreprises mais également par 15 pôles de compétitivité et 10 territoires d’industrie dont l’agroalimentaire et le tourisme qui témoignent du potentiel régional notamment face aux enjeux de demain.

Un nouveau tourisme est en train de naître : ce tourisme agit en pleine conscience de son impact et de sa responsabilité face aux enjeux Environnementaux - Climatiques - Économiques – Sociétaux.
L’Occitanie s’impose comme la destination de référence de ce nouveau tourisme plus équilibré, un tourisme de sens de bénéfice partagé.

Secteurs professionnels

La thématique du Campus d’Excellence GHT est positionnée sur une filière identifiée comme porteuse d’un enjeu stratégique régional, national et international.

  • Tourisme
  • Hôtellerie
  • Restauration

Filière associée

  • Alimentation : Boulangerie ; pâtisserie ; chocolatier ; glacier ; confiseur ; crémier ; fromager

– Restauration : sommellerie ; bar

Filière(s) de formation

  • Hôtellerie restauration
  • Tourisme, patrimoine, oenotourisme
  • Économie gestion
  • Management
  • Éducation

Le projet

Le Campus d’Excellence GHT s’inscrit dans le cadre des orientations de la Région académique et de la Région administrative Occitanie.
Le Campus représente un écosystème d’acteurs de la formation, de l’entreprise et de la recherche, tous liés par des enjeux communs :

  • Accompagner la fluidité et la sécurisation des parcours de formation adaptés au projet de chacun;
  • Favoriser l’insertion sociale et professionnelle ;
  • Contribuer à la dynamique économique en région ;
  • Chercher la meilleure adéquation entre l’outil de formation et les besoins en compétences ;
  • Susciter et mutualiser des pratiques pédagogiques innovantes ;
  • Soutenir la formation tout au long de la vie.

Plus largement, le Campus développe un plan de développement européen ambitieux en s’inscrivant dans une démarche d’internationalisation globale et dans un positionnement en catégorie excellence. Mobilisés dans ce sens-là, les membres du Campus ont tous des actions et des partenaires.

La constitution du consortium "CampusMob" représente la première phase de la stratégie d’internationalisation du Campus. CampusMob propose des mobilités individuelles d'observation, des missions d'enseignement à l'étranger mais aussi des mobilités de groupe d’observation du système éducatif et de perfectionnement linguistique.
Les pays ciblés sont l'Espagne, l'Allemagne, l'Irlande, l'Italie et le Portugal. Les participants au nombre de 120, sont essentiellement des membres du Campus à savoir des personnels de direction, gestionnaires, inspecteurs, des personnels administratifs, des personnels enseignants et les personnels de vie scolaire.

Objectifs :

  • Favoriser l’ouverture internationale des établissements du Campus,
  • Contribuer à adapter les compétences des apprenants. Favoriser leur employabilité.
  • Développer des partenariats, permettre la mise en oeuvre de projets pédagogiques et collaboratifs européens, faciliter la réflexion de formations sectorielles communes et la mise en place d’un Erasmus de l’apprentissage.
  • "Team Campus" pour participer aux concours européens.

A terme :

  • Engager le Campus dans un format de mobilité décentralisé, axé sur des partenariats en terme d’échanges de pratiques et d’innovation ou dans un format centralisé de type alliance sectorielle (Ka2).
  • Devenir un centre de formation aux nouvelles technologies, au numérique et techniques innovantes des professeurs et des professionnels de la filière du territoire et des partenaires européens
  • Accompagner la formation de formateurs dans le cadre de développement des compétences des personnels encadrant les mobilités, la coopération pour l’innovation et l’échange de bonnes pratiques.

Campus des métiers et des qualifications du tourisme pyrénéen

En attente de renouvellement

Territoires

Départements Ariège (09), Haute-Garonne (31) et Hautes-Pyrénées (65)

Secteurs professionnels

Patrimoine, thermalisme de santé, thermo-ludisme, activités sportives et de loisirs

Famille d'activités

Tourisme, hôtellerie et restauration

Filières de formation

Niveau V à niveau I :

  • formations préparant aux métiers du tourisme (cuisine, restauration, hôtellerie, guide, etc.)
  • formations permettant de travailler dans les métiers du tourisme (accueil, relations clients-usagers, métiers tertiaire, services, maintenance des équipements, etc.).

Pays de la Loire 

Campus des métiers et des qualifications Tourisme restauration et international

Territoire

Pays de la Loire

Famille d'activités

Tourisme

Filières de formation

Filière de formation aux métiers du tourisme, de l'hôtellerie-restauration

Le projet

La région des Pays de la Loire accueille chaque année environ 18 millions de visiteurs, la plaçant ainsi en cinquième région touristique de France. Le secteur touristique représente 7,9% du PIB régional et emploie 39 000 salariés, soit 4% des effectifs régionaux.
Grâce à la diversité de son territoire et à la richesse de son patrimoine, la Région a le souci de développer son offre touristique dans un environnement hautement concurrentiel, en répondant aux nouvelles exigences de la clientèle nationale et internationale et en s'adaptant aux mutations induites par le numérique et l'économie collaborative.
L'importance de la filière touristique en Pays de la Loire est renforcée par la présence du premier pôle européen de formations supérieures aux métiers du tourisme de France, l'UFR ESTHUA Tourisme et culture à Angers, qui accueille plus de 3000 étudiants chaque année et à laquelle la Région a adossé en 2015 un dispositif RFI (Recherche Formation Innovation) en tourisme Angers TourismLab.

Le projet permettra d'accompagner par la formation les entreprises des nombreuses filières du secteur touristique au regard d'enjeux communs :

  • développer l'offre touristique en France dans un contexte hautement concurrentiel
  • répondre aux nouvelles exigences de la clientèle nationale et internationale : l'hyperpersonnalisation de la demande
  • s'adapter à la digitalisation et à l'apparition de l'économie collaborative

Il s'agira notamment de satisfaire aux besoins quantitatifs et qualitatifs des compétences à acquérir par les entreprises, en développant au sein des établissements de formation :

  • la maîtrise des langues étrangères
  • l'acquisition de l'esprit de service, le sens de l'accueil et de la relation client
  • la maîtrise des outils numériques
  • le développement de l'adaptabilité, de la polycompétence et de l'interculturalité

Provence-Alpes-Côte d'Azur 

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Tourisme international - Hôtellerie

Logo du campus excellence Tourisme international hôtellerie - PACA

Territoire

  • Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur
  • Métropole de Nice Côte d’Azur

Secteurs professionnels

  • Hôtellerie Restauration
  • Tourisme, luxe
  • Alimentation

Filière associée

Relation clientèle, Numérique, arôme

Filière(s) de formation

  • Hôtellerie
  • Restauration
  • Tourisme
  • Alimentation
  • Luxe

Le projet

Le campus des métiers et des qualifications d’excellence tourisme international hôtellerie Provence Alpes Côte d’Azur et une structure innovante tournée vers l’avenir et répondant aux besoins des professionnels. Laboratoire d'expérimentation pédagogique répondant aux défis de la formation et de l'emploi sur un territoire régional dans les filières de l’hôtellerie, du tourisme et de la restauration, ce réseau d’acteurs de la formation professionnelle, de la recherche et du monde économique se veut un concept novateur pour soutenir, par des formations innovantes et digitales. En étroite collaboration avec les Meilleurs Ouvriers de France et les corps d’inspection, son rôle est de promouvoir la montée en compétence d'un secteur tourné vers l’excellence.

Une nouvelle organisation pédagogique dans un secteur emblématique en région Sud. Le Campus accueille un très large public composé d’élèves, d’étudiants, apprentis, salariés sur toutes les voies de formations initiales, en alternances, continues aussi bien publique que privé et en lien avec les universités. Il permet ainsi de sécuriser les parcours tout en proposant des services associés : hébergement, accès à des activités associatives, sportives et culturelles.

Le Campus TIH est un guichet d'entrée vers les laboratoires de recherches universitaires consacrés aux thématiques du Tourisme et de l’Hôtellerie avec des thèmes tels que : l’impact touristique dans le paysage patrimonial et culturel, l’essor des mobilités alternatives dans le développement durable des métropoles touristiques, le développement touristique du haut et moyen pays azuréens.

Nos actions :

  • Une meilleure mixité des parcours pour les apprenants.
  • Une approche spécifique pour identifier les besoins propres à un territoire, une profession fortement impactée par la crise Covid.
  • À l’échelle de la région à travers trois établissements tête de réseau (Nice, Toulon, Marseille)
  • Au service des entreprises formation, insertion, recrutement, montée en compétences.

Nos actions à venir :

  • L’ancrage et le développement de la diversité des établissements de la région Sud.
  • Mise en place d’une plateforme dédiée à la demande : d’emplois, de stage, de contrat d’apprentissage
  • La recherche de réponses aux besoins de compétences.
  • Le renforcement de la filière et des services haut de gamme.
  • Le rayonnement à l’international et le confortement de la destination.
  • Le mariage de l’excellence à la française avec la modernité.
  • L’enrichissement de l’expérience client.
  • La réaction et l’évolution de la valeur post-Covid.

Mise à jour : août 2021