Mobilité / aéronautique / transports terrestres et maritimes : les Campus des métiers et des qualifications

Découvrez les Campus des métiers et des qualifications spécialisés dans les domaines de la mobilité, de l'aéronautique et des transports terrestres et maritimes.

Auvergne-Rhône-Alpes

Campus des métiers et des qualifications de l'aéronautique

En attente de renouvellement

Localisation

Deux bassins d'emploi et de formation de la région : Clermont-Ferrand, Issoire

Secteurs d'activité

Aéronautique, production et maintenance aéronautique militaire et civile, production de matériaux innovants et réalisation d'ensembles mécaniques, réalisation de sous-ensembles mécatroniques pour l'aéronautique.

Pôles de compétitivité

Viaméca, Elastopole

Plateforme technologique

Pôle technologique 2MAtech (matériaux et mécanique avancés technologies) : structure de transfert de technologie.
Le rectorat reconfigure actuellement les deux PFT qui existaient (mec@prod et forbois@uvergne) en un seul dispositif (qui sera sans doute candidat à une nouvelle labellisation "PFT"), adossé à 2MATech, dont l'organisation assurera les fonctions suivantes :

  • produire de la formation aux niveaux technologique et scientifique moderne pour les enseignants, pour les élèves, en appui sur les développements de 2MATech et des partenaires associés (entreprises, enseignement supérieur, laboratoires de recherche)
  • installer une culture partagée de l'innovation dans le réseau des établissements de l'Éducation nationale (formation initiale et continue)
  • vitaliser la diffusion et le transfert technologique sur les territoires

Filière stratégique visée par le redressement productif

Aéronautique

Filière(s) de formation

Aéronautique, productique mécanique

Campus Auto'Mobilités

Logo du campus Automobilités - Auvergne Rhone Alpes

Territoire

Auvergne-Rhône-Alpes

Secteurs professionnels

Mobilités des véhicules et ses usages

Filière(s) de formation

  • Conception (prototypage)
  • Caractérisation-test
  • Maintenance

Le projet

  • Diffuser une culture scientifique et technologique en lien avec les transitions énergétiques.
  • Rapprocher l'offre de formation initiale et continue des enjeux de la filière automobile et du véhicule industriel.
  • Développer l'agilité collective entre les entreprises, les centres de recherche et les centres de formation de la filière automobile et du véhicule industriel.

Bourgogne-Franche-Comté

Campus des métiers et des qualifications d'excellence de l'automobile et des mobilités du futur

Logo du campsus excellence Automobile et mobilités du futur - Bourgogne

Territoire

Bourgogne Franche-Comté

Secteurs professionnels

Automobile et Mobilités :

  • Filière amont (construction Automobile, sous-traitance)
  • Filière aval (distribution, services pour l’Automobile et Mobilités, après-vente)

Filières associées

Industrie 4.0, Plasturgie, Transport, Energie (dont Hydrogène), Maintenance, Logistique

Filières de formation

  • Ingénierie de conception et de production (produit / process)
  • Électronique, électronique embarquée, systèmes mécatroniques
  • Conception et technologies numériques
  • Maintenance industrielle
  • Maintenance des véhicules
  • Énergie (en lien avec l’électromobilité et notamment l’émergence d’une filière hydrogène pour tous types d’applications.)
  • Transport, services de mobilité
  • Logistique Industrielle, logistique 4.0
  • Mécanique et carrosserie
  • Procédés de fabrication classiques et avancés
  • Vente et commercialisation
  • Informatique, information et communication, humanités numériques
  • Sciences de gestion, management de la technologie et de l’innovation, entreprenariat.

Le projet de Mobicampus

Proposer la création de nouvelles formations initiales et continues pour adapter l’offre territoriale de formation aux besoins des entreprises de la filière "Automobile et Mobilités".
Les acteurs économiques de la filière sont actuellement confrontés à des mutations importantes (numérisation des processus de production sur toute la chaîne de valeur, essor des motorisations hybrides et électriques et émergence de nouvelles énergies au premier rang desquelles l’hydrogène, nouveaux produits de la mobilité, concurrence internationale accrue, etc.) qui les obligent à recourir à de nouvelles compétences.

Expérimenter et développer de nouveaux outils pédagogiques pour améliorer la diffusion des connaissances et favoriser l’appropriation des compétences par tous sur le territoire

Faire de Mobicampus l’acteur de référence pour coordonner et intensifier les interactions entre les apprenants, les formateurs et les employeurs du territoire

Ce projet est par ailleurs étroitement lié aux 2 programmes structurants du Nord-Franche-Comté, conduits en parallèle :

  • Le Projet "Transformation d’un Territoire Industriel", labellisé comme "Territoire d’Innovation" composé par les deux agglomérations de Montbéliard et de Belfort, les Universités et les industriels du territoire, qui prévoit la mise en oeuvre d’actions concrètes présentant de fortes synergies avec le projet porté par Mobicampus :
    • Faire du territoire, dominé par l’industrie automobile et la filière énergie, une référence en matière d’industrie 4.0
    • Développer une filière industrielle de l’hydrogène-énergie en s’appuyant sur les savoir-faire des filières historiques du territoire
    • Faire monter en compétence tout le territoire, et notamment au titre des évolutions liées à la numérisation et à la digitalisation de l’économie
  • Le protocole d’accord "Territoire d’Industrie", signé entre l’Etat, le Pôle Métropolitain Nord-Franche-Comté et la Région Bourgogne-Franche-Comté.

C’est également en lien avec le Comité Stratégique de Filière que Mobicampus tentera d’apporter un maximum de réponses aux 3 disruptions majeures identifiées:

  • une disruption technologique, liée notamment à l’agenda environnemental, avec le moteur électrique et l’évolution du mix énergétique qui vont profondément impacter l’ensemble de la filière.
  • une disruption numérique avec le véhicule connecté, intelligent, autonome et l’émergence de sujets aussi complexes que la protection des données détenues par un véhicule.
  • une disruption sociétale, touchant les usages, avec de nouvelles offres de mobilité et une profonde évolution du rapport à la voiture.

Bretagne

Campus des métiers et des qualifications d'excellence des industries de la mer

Logo du campus excellence Industrie de la Mer - Bretagne

Territoire

Bretagne occidentale, Brest cœur du Campus.

Secteur professionnel

Industrie navale

Filières associées

  • Construction et la Réparation Navale et Conversion de navire (CRNC),
  • Activités de Défense liées à la mer,
  • Exploitation et la maintenance des navires,
  • Énergie Marines Renouvelables (EMR),
  • Nautisme,
  • Offshore Oil & Gas.

Filière(s) de formation

Génie industriel et mécanique

  • chaudronnerie ;
  • électrotechnique ;
  • mécatronique navale, électronique ;
  • maintenance industrielle et nautique ;
  • métiers embarqués ;
  • soudure.

Le projet

1ère région maritime de France, la Bretagne représente en 2016 56% de l’emploi maritime national (hors tourisme) soit 65 650 emplois correspondant à 5% de l’emploi régional dans 7160 établissements bretons. (source observatoire de l’économie maritime)

Afin d’encourager la coopération et l’innovation d’une part, et bien structurer les actions d’autre part, le campus privilégie le travail en mode projet pour décliner ses objectifs :

  • Promouvoir les filières des industries de la mer, valoriser les métiers et les formations ;
  • Enrichir et "maritimiser" les parcours de formation ;
  • Créer des dynamiques centrées sur des projets et la recherche ;
  • Développer l’esprit Campus et le rayonnement international.

Lauréat du PIA3 en 2021, le campus met en oeuvre un plan d’actions ambitieux grâce à l’investissement et l’engagement de tous ses partenaires :

  • Attractivité des filières des industries de la mer grâce à la création de nouveaux outils et manifestations : BIMer Brevet initiation Mer, navire des métiers et navire numérique.

Créé par le campus, le BIMer est un brevet fortement inspiré du BIA permettant aux collégiens et lycéens de découvrir la diversité des métiers de la mer, augmenter leur visibilité et susciter éventuellement des vocations. La formation inclut 6 thématiques : description/construction de navires, flottabilité/stabilité/sécurité, mer et météo, navigation/réglementation/sécurité, espaces maritimes/milieu marin et enjeux et anglais maritime. Le travail doit se prolonger avec la création du certificat, l’enrichissement des bases de données… Le déploiement en cours dans les lycées et collèges est déjà national.

  • Réponse aux compétences attendues des entreprises de niveaux bac pro et BTS, avec notamment la création du BTS Mécatronique navale, la coloration de diplômes ;
  • Ingénierie de formation de niveau 3 à 8 en adéquation avec les besoins évolutifs des secteurs de l’industrie de la mer grâce au e-learning, l’AFEST ;
  • Formations complémentaires avec des potentialités de parcours adaptés sous différents statuts : rénovation du BTS construction navale et réouverture du CAP soudure… ;
  • "Former à la mer" est une pré-immersion dans l’emploi pour partager les bonnes pratiques et les conditions de travail spécifiques avec des maquettes-atelier, des challenges lycées-entreprises ;
  • Appui sur des thèses universitaires pour anticiper les nouveaux métiers et les nouvelles compétences attendues ;
  • Lisibilité et ouverture européenne et internationale aux jeunes (renforcement de l’anglais notamment).

Grand est

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Grand Est Airport Training Facility (GREAT)

Logo du campus Airport Training facility Campus GREAT - Grand Est

Territoire

Grand Est

Secteur professionnel

Aéronautique et spatial

Filières associées

  • Maintenance aéronautique
  • Construction aéronautique
  • Personnels navigants et commerciaux

Filière(s) de formation

Elles s’étendent du CAP au diplôme d’Ingénieur et regroupent des domaines très diversifiés en lien avec les filières concernées par le champ d’intervention du Campus.

Le projet

Les entreprises du Grand-Est sont confrontées à la problématique du recrutement d’une main d’oeuvre qualifiée et à la montée en compétences de leurs propres collaborateurs en adéquation avec une élévation permanente du niveau de qualité auquel elles doivent répondre dans un secteur de haute technicité, y compris dans le domaine des services.

Le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence "GREAT" vise à mutualiser les besoins et à mobiliser l’ensemble des ressources qui permettront de relever les défis du court, moyen et long termes et d’accompagner les entreprises sur le chemin de la transition écologique et énergétique devant passer par une décarbonation de l’industrie et des mobilités notamment.
L’ambition du campus est de constituer un écosystème sur l’ensemble du territoire de la région Grand-Est, d’apprendre à penser globalement et collectivement pour agir localement. Sur ce vaste territoire un lieu emblématique émerge avec l’aérodrome de Chambley (54) où des formations spécifiques et innovantes se développent, mais qui ne représentent que la face émergée de la dynamique qui prend actuellement son envol.

Guyane

Campus des métiers et des qualifications Aéronautique et spatial

Territoire

Région académique de Guyane / Collectivité territoriale de Guyane

Secteurs professionnels

  • Aéronautique
  • Spatial

Filière(s) de formation

  • Aéronautique
  • Électrotechnique
  • Systèmes numériques
  • Maintenance
  • Structure métallique
  • Carrosserie automobile
  • Peinture automobile

Le projet

Le projet de Campus des Métiers et des Qualifications de l’aéronautique et du spatial représente l’opportunité pour plusieurs filières, dont certaines connexes, de créer des espaces d’échanges et de mutualisation permettant la meilleure adéquation possible entre les besoins en emplois et en compétences et les formations proposées à la jeunesse guyanaise dans des secteurs d’avenir. Il s’inscrit en résonance avec le projet 2018-2021 d’une académie performante ainsi qu’avec la volonté politique d’un schéma territorial équilibré et équitable. Autrement dit, il favorisera la construction de parcours de réussite pour tous les publics, sur l'ensemble du territoire guyanais et sera un des principaux leviers pour le développement socio-économique.

Hauts-de-France 

Campus des métiers et des qualifications du ferroviaire, de l'industrie automobile et de l'écomobilité

En attente de renouvellement

Territoire

  • Agglomération Maubeuge Val de Sambre
  • Communauté d'Agglomération de la porte du Hainaut
  • Communauté d'Agglomération de Valenciennes Métropole

Secteurs Professionnels

  • Ferroviaire
  • Industrie automobile
  • Écomobilité

Filière(s) de formation

Construction ferroviaire, industrie automobile, automobile, structures métalliques ; électricité, électrotechnique ; mécanique générale et de précision, usinage ; technologies industrielles fondamentales ; technologie de commande des transformations industrielles ; spécialité pluri technologique mécanique-électricité.

Île-de-France

Campus des métiers et des qualifications Aéronautique et spatial : conception, production et maintenance 4.0

Territoire

Essonne, Paris et Seine-et-Marne

Famille d'activités

Mobilité, aéronautique, transport terrestre et maritime

Filières de formation

Deux environnements : aéronautique et spatial
Quatre domaines : Structure, avionique, systèmes et fabrication mécanique (usinage, chaudronnerie)
Trois métiers : étude/conception, production/industrialisation, maintenance

Le projet

L'intérêt régional du campus des métiers et des qualifications « aéronautique et spatial : conception, production et maintenance 4.0 » est à apprécier au regard du poids de la filière à l'échelle de la région Ile-de-France et des divers enjeux auxquels elle est confrontée. La dénomination du campus couvre le périmètre des activités et besoins identifiés par les acteurs franciliens. L'intégration de la maintenance dans le projet constitue une spécificité régionale, en différenciation des projets d'ores et déjà labellisés sur cette filière économique.

Le projet pédagogique de ce campus est une opportunité de penser les formations au plus près des besoins en compétences des employeurs et d'offrir aux jeunes, mais également aux adultes, des formations avec un gage d'employabilité dans un secteur majeur pour le développement économique industriel de l'Ile-de-France. La ligne conductrice de ce projet pédagogique est donc l'articulation et la mise en cohérence de l'appareil de formation et le développement d'actions concertées entre les entreprises et les opérateurs de formation.

Ce projet devra être en mesure d'évoluer dans le temps, en lien avec les autres campus créés dans la même filière en France. Il vise quatre objectifs, pour lesquels des actions concrètes ont d'ores et déjà été identifiées. Elles feront l'objet d'une priorisation intégrée au contrat d'objectifs du campus.

Objectif 1 : Promouvoir les métiers et les parcours de formation de la conception, de la production et de la maintenance dans le secteur aéronautique et spatial.

Objectif 2 : Co-élaborer des formations et des parcours pour répondre aux défis du secteur aéronautique et spatial.

Objectif 3 : Renforcer la performance pédagogique et industrielle par les partenariats.

Objectif 4 : Favoriser la veille technologique, la recherche, le développement et l'innovation.

Campus des métiers et des qualifications de la conception et de la construction automobile

En attente de renouvellement

Territoire

Géographiquement, la plupart des établissements de l'industrie automobile se trouvent dans les dépar- tements des Yvelines et des Hauts-de-Seine, avec quelques sites en Seine-Saint-Denis et en Val-de-Marne. Les différents opérateurs de formation, publics et privés, sont répartis sur l'ensemble des trois académies de Créteil, Paris et Versailles. La tête de réseau du Campus est située sur le département des Yvelines, à l'IUT de Mantes (université Versailles Saint-Quentin).

Famille d'activités

Véhicules, transport terrestre et maritime

Filières de formation

Automobile, motorisation/énergie, électronique, carrosserie, mécanique et formations associées

Martinique

Campus des métiers et des qualifications de la Mer en Martinique (CMQ2M)

Logo du campus de la Mer en Martinique (CMQ2M) - Martinique

Les informations concernant ce campus seront prochainement mises en ligne.

Normandie 

Campus des métiers et des qualifications Industries de la mobilité

Logo du campus Industries de la mobilité - Normandie

Territoire

Le Campus associe les deux académies normandes, ainsi que la communauté d’universités et des établissements "Normandie Université". Le Campus se déploie autour de deux centres de gravité : l’un au Campus nord de Caen l’autre au Technopôle du Madrillet (agglomération de Rouen), les pôles d’Alençon, de Dieppe, d’Évreux, de Flers et du Havre étant en appui.

Secteurs professionnels

Automobile ; chimie-matériaux ; construction aéronautique ; construction ferroviaire ; construction navale ; numérique ; industries extractives et premières transformations.

Filière(s) de formation

Systèmes électroniques numériques, plastiques et composites, chaudronnerie industrielle, innovation technologiques et éco-conception, sciences de l’ingénieur, microtechniques, usinage, automatismes, génie électrique, informatique industrielle, mécanique option aéronautiques.

Nouvelle-Aquitaine 

Campus des métiers et des qualifications de l'aéronautique

Territoire

Axe géographique Châtellerault – Poitiers - Rochefort

Secteurs professionnels

Filière aéronautique, mécanique, électrotechnique, électronique, systèmes embarqués, plasturgie, chaudronnerie, outillages

Filière(s) de formation

Aéronautique, maintenance des équipements industriels, chaudronnerie industrielle, usinage, microtechniques, mécanique, systèmes électroniques numériques, électrotechnique, énergie, équipements communicants, plastiques et composites, études et réalisation d’outillages, génie mécanique et productique, informatique, sciences de l’ingénieur, sciences des matériaux, soudage

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Aérocampus Aquitaine

Logo du campus Aerocampus - Nouvelle Aquitaine

Territoire

Nouvelle-Aquitaine, Latresne (proche Bordeaux)

Secteurs professionnels

  • Aéronautique
  • Spatial

Filière associée

Mobilité, aéronautique, transports terrestres et maritimes

Filière(s) de formation

Aéronautique et spatiale : construction et maintenance

Le projet

L’enjeu pour ce secteur économique est de maintenir, voire consolider, sa place sur le marché mondial de la maintenance aéronautique en pleine expansion, sur les axes : nouveaux types de maintenance, contrôle non destructif et complexification des systèmes avioniques. Filière stratégique en lien avec le redressement productif, l’aéronautique dispose d’une assise solide dans la région Nouvelle-Aquitaine (expérience, entreprises, etc.) et elle contribue de façon majeure au développement économique de la région (notamment par son effet multiplicateur sur l’activité).

Les besoins en qualifications diverses, de tous niveaux (particulièrement supérieur), et pointues ne sont pas satisfaits aujourd’hui alors que la demande des entreprises est à un niveau élevé. AÉROCAMPUS Aquitaine constitue une réponse à cette demande, en fédérant l’offre de formations sous différents statuts : apprentissage, formation continue et voie scolaire et par ses liens avec de très nombreuses écoles d’ingénieurs.

Association loi 1901 composée des organismes de formation (EPLE, écoles et universités), du monde économique (BAAS et UIMM) ainsi que des membres fondateurs : le conseil régional, l’État (rectorat de Bordeaux).

Aérocampus Aquitaine crée en son sein un cluster de formations.

Campus des métiers et des qualifications Mobilité Ferroviaire Durable, Connectée, Autonome et Décarbonée - Ferrocampus

  • Territoire : Saintes
  • Secteurs professionnels : Mobilité, Aéronautique, Transports terrestres et maritimes

Les informations concernant ce campus seront prochainement disponibles.

Occitanie

Campus des métiers et des qualifications d'excellence de l'aéronautique et du spatial

Logo du campus Aeronautique et spatial - Occitanie

Territoire

Occitanie

Secteurs Professionnels

Métiers de la filière Aéronautique et Spatiale

Filière(s) de formation

Aéronautique et spatiale

Le projet

Le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence Aéronautique et Spatial Occitanie met en les organismes de formation, les entreprises, les centres de recherche et les institutions au service de la filière Aéronautique et Spatiale.

Campus des métiers et des qualifications Nauti-campus

Territoire

La région Occitanie dans son ensemble: les 220 km de façade maritime sur le golfe du lion et les 240 km de voies navigables intérieures. Le campus accompagne par la formation, la recherche et la promotion des métiers la filière nautique maritime et fluviale. Les partenaires et les organismes de formation du réseau couvrent ces deux axes.

Secteurs professionnels

Le nautisme regroupe les activités liées à la navigation de plaisance : conception, construction, maintenance, services associés et les ports de plaisance.

  • La maintenance nautique (mécanique-hydraulique-électronique-électricité) : maintenance
  • La mise en oeuvre des matériaux composites : plastiques et composites
  • La sellerie nautique et la voilerie : matériaux souples
  • La menuiserie nautique (aménagements) : bois

Filières associées

Mobilité, industrie navale, aéronautique, transports fluvial et maritime.

Filière(s) de formation

  • Matériaux plastique et composites
  • Maintenance nautique
  • Sellerie nautique, gréement et voilerie
  • Bois et aménagements intérieur
  • Métiers des ports de plaisance
  • Électronique
  • Électricité
  • Froid et Climatisation
  • Architecture navale

Le projet

Le campus est centré sur les métiers de la conception, de la fabrication et des usages de la filière nautique. Il est construit comme une réponse aux besoins croissants des métiers liés à la navigation de plaisance maritime et fluvial. Ce secteur est extrêmement dynamique dans la région Occitanie et porteur de nombreux emplois. On retrouve en Occitanie l’ensemble des acteurs de la filière: professionnels des différents métiers concernés, plateaux techniques et offre de formation initiale et continue. Le Nauti-Campus accompagne le développement de la filière par la formation, la recherche et la promotion des métiers. Des parcours de formation tout au long de la vie sont identifiés et proposés à chacun: adultes et jeunes. L’analyse régulière des besoins en compétence et en recrutement de la filière, permet de proposer des formations innovantes.

Campus des métiers et des qualifications Mobilité et transports intelligents

Logo  du campus Mobilité et transport intelligent - Occitanie

Territoire

Région Occitanie, Académie de Toulouse

Secteurs professionnels

  • Services à la mobilité.
  • Maintenance de véhicules particuliers, véhicules de transport routier et motocycles.
  • Transport et logistique.

Filières associées

  • Industries de l’automobile et du transport routier.
  • Services du transport, de la logistique et de la mobilité.
  • Objets connectés et services associés.
  • Transition énergétique.

Filières de formation

Maintenance de véhicules (A, B, C).

  • Électrification de véhicules.
  • Conduite de véhicules autonomes et connectés (habilitation).
  • Contrôle technique des véhicules autonomes et connectés.
  • Adaptation des véhicules thermiques aux énergies nouvelles (électrique, bioGnv…).
  • Transport, logistique et services de mobilité.
  • Gestion et traitement des données informatiques massives, cyber-sécurité.

Le projet

Le territoire de Toulouse métropole accueille une très forte concentration de projets sur la mobilité et le transport intelligent (projets : Vilagil, Francazal, AutoCampus, Hyperloop, EIT Urban mobility, Hyport ou encore projet ANITI).
Les objectifs du Campus sont de :

  • concevoir et dispenser des formations initiales et professionnelles répondant aux compétences et aux évolutions technologiques de ces filières ;
  • développer des projets et des expérimentations reliant le monde économique, l’enseignement et la recherche en développant des plateformes technologiques communes ;
  • promouvoir les métiers de la mobilité et du transport intelligent.

Pays de la Loire

Campus des métiers et des qualifications d'excellence de l'aéronautique

Logo du campus Aeronautique - Pays de la Loire et Bretagne

Territoire

Pays de la Loire

Secteurs professionnels

  • Production et maintenance aéronautique militaire et civile.
  • Production de matériels innovants.
  • Réalisation d’ensembles mécaniques, de sous-ensembles mécatroniques pour l’aéronautique.

Filière associée

Aéronautique

Filière(s) de formation

  • Aéronautique
  • Productique mécanique
  • Matériaux composites
  • Electricité.
  • Numérique.

Le projet

Afin de répondre aux attentes des acteurs du territoire, les objectifs du Campus sont illustrés par des actions concrètes :

  • Analyser les besoins en compétences des entreprises et ajuster l’offre de formations à ces besoins.
  • Renforcer l’attractivité des métiers et des formations.
  • Créer des synergies entre les établissements, entre l’enseignement secondaire et supérieur et entre les différentes modalités de formation.
  • Accompagner les jeunes diplômés dans l’emploi.
  • Développer l’innovation pédagogique en axant sur le numérique et la formation à distance.
  • Développer les synergies entre les établissements de formation, les entreprises et les centres de recherche.
  • Développer l’incarnation du Campus.

Campus des métiers et des qualifications Nautisme 

Territoire

Pays de la Loire.

Localisation

Façade atlantique des Pays de la Loire.

Filières de formation

Nautisme

Secteurs professionnels

Production, maintenance, service, commerce, loisirs

Famille d'activités

Mobilité, aéronautique, transports terrestre et maritime

Le projet

Les Pays de la Loire sont la 2de région française du nautisme : 18,4 % du CA et 18,1% des effectifs nationaux. Le secteur représente 7 400 emplois très diversifiés (menuisier, voilier, sellier, agent de maintenance, mécanicien nautique, commercial...).

Une centaine d'établissements se répartit dans 3 domaines :

  • Les ports de plaisance (marins et fluviaux)
  • L'industrie et les services nautiques
  • Les activités nautiques liées au tourisme et aux sports nautiques

Le nautisme fait également partie intégrante de l'identité et de l'image de la région. Des évènements majeurs, comme le Vendée Globe (85), the Bridge (44), le forum des métiers de la mer, du tourisme et du numérique et de nombreux rendez-vous sportifs renforcent ce positionnement.

Ce campus sera à la fois l'interlocuteur privilégié de la filière nautique en Pays de la Loire sur les questions de formation et l'écosystème qui permettra la mise en synergie des centres de formation et des entreprises, en tenant compte des politiques territoriales de développement économique. Lors des réunions préparatoires à la création de ce campus, 4 actions ont été jugées prioritaires :

  • Travailler sur l'attractivité des métiers
  • Adapter les parcours de formation aux évolutions
  • Développer les liens entre le nautisme et le digital
  • Optimiser l'accueil des apprenants.

Campus des métiers et des qualifications Auto'mobilités

Territoire

Le Campus des Métiers et des Qualification Auto-mobilités des Pays de la Loire est implanté localement au Mans au sein du Lycée Le Mans Sud mais son rayonnement est régional

Secteurs professionnels

  • Industrie automobile et services de mobilité
  • Recherche et développement
  • Fabrication, production et mise en œuvre
  • Commercialisation
  • Support logistique, maintenance et encadrement de la production
  • Développement durable

Filière associée

Industrie

Filières de formation

  • Industrie automobile
  • Mécanique générale et de précision
  • Electricité, électrotechnique
  • Réalisation de produit mécanique
  • Carrosserie, peinture
  • Maintenance des véhicules
  • Mécanicien de compétition auto-moto

Le projet

Le projet de Campus des métiers et des qualifications de l’Auto-Mobilités en Pays de la Loire est porté par le rectorat de Nantes et la région des Pays de la Loire. Il s’inscrit pleinement dans le Contrat Stratégique de la Filière Automobile 2018-2022 dont les objectifs principaux sont de mettre en adéquation la carte des formations et les besoins en compétences des entreprises et de rendre plus attractive la filière automobile. education.gouv.fr/campus-metiers-qualifications - août 2021

Pour ce faire, le Campus des Métiers et des Qualifications Auto-Mobilités va, avec l’aide du Comité d’Organisations Stratégiques, travailler sur 4 axes :

  • Adaptation de l’offre de formation pour répondre aux besoins en compétence des employeurs et aux enjeux des mutations technologiques
  • Attractivité des métiers et des formations de la filière automobile
  • Optimisation de l’insertion professionnelle des apprenants
  • Ouverture à l’Europe et à l’international

Provence-Alpes-Côte d'Azur 

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Économie de la Mer

Logo du campus excellence Économie de la Mer - PACA

Territoire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Alpes-de-Haute-Provence (04), Hautes-Alpes (05), Alpes-Maritimes (06), Bouches-du-Rhône (13), Var (83), Vaucluse (84)

Secteurs professionnels

  • Construction et maintenance naval
  • Défense et administrations maritimes
  • Pêches et cultures marines
  • Personnel embarqué
  • R&D et ingénierie maritime
  • Services portuaires et nautiques
  • Transformation des produits de la mer
  • Travaux en mer

Les secteurs activités et loisirs littoraux, ainsi qu’hôtellerie-restauration, relèvent d’autres CMQ.

Filière(s) de formation

Électrotechnique, mécanique, hydraulique maintenance industrielle et nautique, robotique, mécatronique, électronique, génie climatique, matériaux, instrumentation, numérique, informatique, big data, signal, calculs scientifiques, cyber-sécurité, anglais IMO, biologie, développement durable, énergétique de la mer.

Le projet

Créé en 2017, labélisé campus d’excellence France en 2020, Le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence (CMQE) Économie de la Mer est l’opérateur Etat-Région du lien entre la formation et le besoin des entreprises de l’économie maritime régionale qui pèse plus de 120 000 emplois. Il est porté par l’Université de Toulon, en conformité avec sa stratégie mer et défense.

Le CMQE économie de la mer fédère ainsi une offre de formation initiale du secondaire au supérieur ainsi qu’une offre de formation continue et en apprentissage au service de l’emploi. Il coordonne la montée en compétence, la prise en compte de l’innovation, et l’anticipation des métiers nouveaux.

Lauréat en fin 2020 du projet 4MED dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir "territoires d’innovation pédagogique", le Campus a fait le choix de porter ses premières actions sur le secteur de la construction et de la maintenance navales civile et militaire, élargie à la grande plaisance. Au travers de l’effet catalyseur du naval, les investissements consentis au campus vont ensuite pouvoir se déployer sur les autres secteurs de l’économie maritime également fortement impactés par la numérisation et la digitalisation.

Le campus travaille en lien étroit avec les CMQ de la région et anime la commission Emploi-Formation du conseil maritime de façade méditerranée.

Membre de l'Alliance Européenne pour l'Apprentissage, il est engagé́ aux côtés de la Commission Européenne dans le cadre de son dispositif Pact for Skills. Il porte également le projet de réseau méditerranéen des formations aux métiers de la mer, dans le cadre du dialogue 5 + 5 du sommet des 2 Rives.

Le CMQ est donc le chef d’orchestre du lien entre les entreprises, la recherche et la formation au service de l’innovation et de l’emploi de l’économie de la mer.

Pour faire jouer la partition le CMQE chef d’orchestre doit :

  • Donner le "la" : le CMQE, porté par l’université de Toulon, est chef de file du projet 4MED lauréat des Investissements d’Avenir, et est labélisée Campus d’Excellence France.
  • Faire jouer ensemble tous les instruments de la Camargue à Menton : les leaders dans chacun des secteurs du naval civil et militaire, du numérique, et de l’innovation pédagogique.
  • Tenir un tempo harmonieux : 5 ans pour changer la donne et entamer la transformation avec 9000 personnes formées à terme !
  • Arranger les choeurs, composés de tous les âges et tous les types d’apprenants : initial, continue, apprentis… du bac-3 au bac+5 voire bac+8.
  • Jouer la symphonie, notamment avec nos partenaires étrangers au Sud, avec une ambition : écrire la Méditerranée de la connaissance et de la mobilité.

L’ensemble de ces initiatives s’inscrit dans une seule ambition : conserver et développer une économie maritime robuste, compétitive et attractive, ce qui nécessite de bâtir un environnement propice à son développement et répondant aux nouveaux défis sociaux et sociétaux. La transformation de l’écosystème participera à relever les grands enjeux structurants de la filière et l’avenir des compétences :

  • Accompagner l’avenir du territoire et de son économie de la mer ;
  • Développer la synergie des formations maritimes ;
  • Anticiper les mutations de la filière ;
  • Protéger et exploiter les atouts de la blue-tech ;
  • Appuyer le rayonnement international de la France.

Mise à jour : septembre 2021