Le sport au collège

Au collège, tous les élèves reçoivent un enseignement obligatoire d'éducation physique et sportive (EPS) hebdomadaire.
 

L’éducation physique et sportive (EPS) au collège

Tous les collégiens reçoivent un enseignement obligatoire d’éducation physique et sportive (EPS) hebdomadaire. Son volume horaire est de 4 heures en classe de sixième et de 3 heures dans les autres niveaux de classe. L’EPS est évaluée au diplôme national du brevet (DNB) en contrôle continu.

Les collégiens peuvent pratiquer des activités variées : 26 activités physiques, sportives et artistiques (APSA) sont définies au niveau national. Des APSA académiques ou locales peuvent aussi être proposées.
Une mention particulière est faite au "savoir-nager", maîtrise du milieu aquatique à acquérir et valider par tous dans le cadre du socle commun.

L’EPS aide filles et garçons à acquérir de nouveaux repères sur eux et sur les autres, de nouveaux pouvoirs moteurs et gagner en efficacité. Les adolescents apprennent à :

  • respecter la règle
  • s’engager dans une démarche de projet
  • prendre des responsabilités
  • se connaître et se préserver

Programme d'éducation physique et sportive du collège, sur Éduscol

Association sportive scolaire

Les collégiens qui ont envie de pratiquer une activité sportive en plus des cours obligatoires d'EPS peuvent se tourner vers une association sportive scolaire (AS).

Une AS est obligatoirement créée dans chaque collège. Pleinement intégrée au projet d’établissement, l’association sportive participe à l’animation de la vie scolaire et à la réussite des élèves.

Elle propose aux élèves la pratique d'un ou de plusieurs sports chaque semaine, tout au long de l'année, à raison de 3 heures (tout particulièrement le mercredi après-midi). Le sport scolaire est complémentaire des enseignements d’EPS.

L’implication des élèves dans la vie de l’association sportive et dans l’organisation des rencontres et des compétitions est particulièrement encouragée, comme la nomination d'un vice-président élève dans chaque AS. Elle vise à les responsabiliser, à favoriser leur autonomie et leur prise d'initiative.

Une formation à l'organisation, l’arbitrage, au managérat et au reportage est mise en place dans chaque AS ou chaque district et certifiée par un diplôme de "jeune officiel UNSS".

L’Union nationale du sport scolaire (UNSS) fédère les associations de tous les établissements publics locaux d’enseignement (EPLE) et établissements privés sous contrat qui le souhaitent. Pour 2013-2014, cela représente plus d’un million d’adhérents et 9 561 associations. Plus de 33 000 enseignants d’EPS en assurent l’animation.

Section sportive scolaire

Les collégiens motivés et aptes pour une pratique sportive renforcée et approfondie et désireux de poursuivre un cursus scolaire normal ont la possibilité d'intégrer une section sportive scolaire. La sélection des élèves s'effectue sur dossier scolaire et sportif.

Pour créer ou reconduire une section sportive scolaire, l’établissement doit conclure un partenariat avec la fédération française du sport pratiqué. L’objectif est de rapprocher le mouvement sportif et l’éducation nationale, dans le prolongement de la convention cadre signée le 18 septembre 2013 par le ministre de l’éducation nationale, la ministre chargé des sports et le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Activités sportives et éducatives : sections sportives scolaires
circulaire n°2011-099 du 29 septembre 2011

Volet sportif de l’accompagnement éducatif

Des activités sportives peuvent être pratiquées dans le cadre du volet sportif de l’accompagnement éducatif. Ces activités gratuites sont proposées en fin d’après-midi et parfois pendant l’heure de midi. Elles sont animées par les enseignants d’EPS du collège ou des intervenants extérieurs diplômés.

Collaboration à des événements sportifs emblématiques

L’éducation nationale collabore avec des fédérations sportives ou associations à de grands événements sportifs en développant des opérations pour sensibiliser les jeunes et mobiliser la communauté éducative. L’éducation nationale accompagne les grands événements sportifs, comme l'Euro de volley 2019.

Des événements pour promouvoir la pratique sportive

La journée du sport scolaire

La journée du sport scolaire se déroule en septembre.

Destinée à mieux faire connaître et à promouvoir les activités des associations et des fédérations sportives scolaires auprès des élèves, des équipes éducatives, des parents d'élèves et du monde sportif local, cette journée contribue ainsi au développement du sport scolaire.

La journée du sport scolaire est intégrée à la semaine dédiée au sport dans le cadre de l’opération "sentez-vous sport" pilotée par le CNOSF.

Journée nationale du sport scolaire

La semaine olympique et paralympique

Suite à la désignation de Paris comme ville hôte des Jeux en 2024, le ministère chargé de l'Education nationale organise la semaine olympique et paralympique en février, en partenariat avec le ministère des Sports et le mouvement sportif français.

Semaine olympique et paralympique

Pour aller plus loin

Sites à consulter

Sport scolaire et EPS
Programmes, sections sportives scolaires, associations sportives scolaires, etc.
eduscol.education.fr

Ministère chargé des Sports
Tout sur le sport : les différents acteurs, les grandes rencontres et compétitions, les différents publics visés et les pratiques proposées, les actions en faveur du sport-santé-prévention, les métiers du sport et les formations.
www.sports.gouv.fr

Rapport à consulter

Rapport sur le rôle du sport dans l'éducation : quelles conditions sont nécessaires pour que l'éducation physique ait des résultats bénéfiques ?
Lire le rapport du Parlement européen

Textes de référence

L'éducation physique et sportive (EPS) : modalités d'évaluation au diplôme national du brevet (DNB)
note de service n° 2012-096 du 22 juin 2012

Exigence de la sécurité dans les activités physiques de pleine nature dans le second degré
circulaire n° 2017-075 du 19 avril 2017

Évaluation de l'éducation physique et sportive aux examens du baccalauréat professionnel, du brevet des métiers d'art, du certificat d'aptitude professionnelle et du brevet d'études professionnelles
circulaire n° 2017-058 du 4 avril 2017

Mis à jour le 29 avril 2020