TED-i : Travailler Ensemble à Distance et en Interaction

Une première mondiale au service de l'accompagnement scolaire et universitaire des jeunes malades : les ministères de l’Education nationale de la Jeunesse et des Sports et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation lancent le programme TED-i (Travailler Ensemble à Distance et en interaction) pour les élèves empêchés par des maladies somatiques, graves et de longue durée.

Le programme TED-i, au cœur du concept de l’École inclusive

La loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a profondément modifié les obligations de l’État en la matière et elle a introduit notamment, dans son article 2, une nouvelle définition de la notion de handicap :
" Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant ".

La circulaire du 3 août 2020 (NOR : MENE2020703C) rappelle que « lors des périodes d'absence de l'élève, le personnel des écoles et des établissements scolaires assure la transmission des documents pédagogiques. Il veille à garantir le lien entre l'élève et sa classe à l'aide de (…) systèmes de télé présence robotisés (STPR) destinés aux jeunes scolaires empêchés par des maladies graves et de longue durée. Ils permettent aux élèves d'assister en temps réel à distance aux cours, aux travaux pratiques ou autres activités de la classe en pouvant être vus et entendus s'ils le souhaitent par le groupe classe et le professeur. Ces systèmes permettent également à l'élève de prendre la parole, de répondre à des évaluations et à des exercices aux côtés de leurs camarades. Ces STPR ne dispensent jamais de l'aide directe présentielle apportée par les enseignants APADHE ».

Le programme TED-i propose de bénéficier gratuitement de dispositifs innovants de télé-éducation inclusive, grâce à des systèmes de télé présence robotisés (STPR). Ces systèmes sont destinés à améliorer l’accompagnement pédagogique et la socialisation des jeunes élèves ou étudiants (depuis l’école primaire jusqu’à l’université). Ils sont utilisés dans le contexte éducatif pour permettre à des élèves empêchés - malades, accidentés - d’assister aux enseignements depuis leur domicile ou une structure médicale, quand ils ne peuvent pas être dans la classe.

Une démarche d’apprentissage, de socialisation et d’inclusion

Pour les élèves et étudiants empêchés par des maladies somatiques, graves et de longue durée, le programme TED-i met à disposition des systèmes de télé-présence robotisés permettant d’assister en temps réel à certains cours qui se déroulent dans leur école, établissement scolaire ou universitaire, aux côtés de leurs camarades.

Ce dispositif vise à atténuer les conséquences de la rupture avec l’environnement scolaire ou de formation du jeune isolé et à faciliter son retour en classe tant pour les apprentissages, que pour la poursuite d’une inclusion et d’une sociabilisation réelles.

Une première expérimentation a été menée entre septembre 2014 et décembre 2018 avec des systèmes de télé présence non humanoïdes. Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a mis à disposition 60 systèmes de télé présence robotisés à destination des lycéens de trois académies : Lyon, Grenoble et de Clermont-Ferrand.

Cette expérience a mis en avant des bénéfices tangibles pour les élèves expérimentateurs et s’est traduite par une forte satisfaction de la part des élèves, de leurs familles mais également du corps enseignant. De nombreux apports ont été démontrés notamment sur le plan social et pédagogique pour les élèves malades.

Ces équipements aident à soutenir les apprentissages et contribuent à maintenir un lien avec les camarades : accompagnement à la cantine ou encore en récréation.

Une mobilisation des partenaires à tous les niveaux

Le lancement des déploiements de systèmes de télé présence robotisés au niveau national requiert une mobilisation et une coordination de nombreux acteurs :

Au niveau académique

  • Mobilisation des services publics du numérique éducatif : délégué régional au numérique pour l’éducation (DRNE)
    Délégué de région académique au numérique éducatif (DRANE)
    Délégué académique au numérique (DAN) et/ ou du directeur des systèmes d’information académique (DSI)
  • Désignation d'un référent gestionnaire de flotte cartes SIM TED-i
  • Désignation si nécessaire d’un référent télé présence TED-i à la Direction départementale des services de l’Education nationale (DSDEN) qui se charge du bon déroulement du déploiement.

Au niveau départemental

Coordonnateur APADHE (Accompagnement pédagogique à domicile, à l'hôpital ou à l'école), DSDEN (Direction des services départementaux de l'Éducation nationale) et médecins conseillers techniques du Recteur.

Au niveau local

  • Référents pour le second degré (référent numérique) et pour le premier degré (E-RUN)
  • corps médical en établissement scolaire (médecin-infirmière scolaire, etc.)
  • corps médical en établissement de soins (hôpital,etc.) 
  • enseignants / camarades
  • parents / responsables légaux

Les collectivités (Région/Département/Commune)

Partenaires, elles interviennent sur la connectivité à trois niveaux :

  • Déploiement du Wi-Fi quand l’école ou l’établissement n’est pas connecté.
  • Ouverture de ports sur les infrastructures réseaux.
  • Éventuellement la prise en charge du coût de l’abonnement 4G en complément de l’offre proposée par le ministère.

La réussite du déploiement repose sur la mise en place d’une organisation logistique et d’un accompagnement (formation, suivi, etc.) qui facilite le maintien d’un lien étroit entre les élèves empêchés et leur contexte de classe / d’apprentissage ordinaire.

Des formations sont également dispensées par le Réseau Canopé. Elles s’adressent aux eRUN, référents numériques des EPLE , APADHE  et enseignants.

Ces formations abordent la dimension pédagogique liée à l’utilisation de ces dispositifs : comment interagir et prendre en compte des spécificités de l’élève à distance, afin d’adapter les pratiques pédagogiques ? Comment impliquer l’élève à distance et les élèves en présence ?

Réseau Canopé propose une formation des formateurs qui seront amenés à accompagner les enseignants sur le terrain : eRUN pour le 1er degré, référents numériques pour le 2nd degré, référents APADHE , formateurs DANE et tout personnel désigné par les différentes académies.

La formation est co-construite avec les académies et les DSDEN , en tenant compte des spécificités et de l’organisation locales (par exemple lorsque des dispositifs de télé présence ont déjà été déployés).

En complément des formations dispensées en présentiel ou en distanciel synchrone, des webinaires asynchrones mis à disposition sur la plateforme Cap École inclusive au dernier trimestre 2021. Les guides d’utilisation et des conseils pratiques seront également disponibles afin que les enseignants puissent s’y référer tout au long du programme.

Critères d’éligibilité applicables au programme TED-i

Pour mettre en place le programme TED-i, plusieurs étapes en amont sont nécessaires, dont l’identification des élèves susceptibles de pouvoir bénéficier de ce programme.

" Pour les élèves et étudiants empêchés par des maladies somatiques graves et de longue durée qui veulent suivre des cours à distance à l’hôpital, en établissements de soins, à leur domicile, ou dans un lieu de convalescence, le programme TED-i met à disposition des systèmes de télé-présence robotisés permettant d’assister en temps réel aux cours qui se déroulent dans leur école, établissement scolaire ou universitaire, aux côtés de leurs camarades, et vise à atténuer les conséquences de la rupture avec l’environnement scolaire de l’élève isolé et à faciliter son retour en classe tant pour les apprentissages, que pour la poursuite d’une intégration et d’une socialisation réelles ".

Chaque situation pathologique et scolaire est particulière. Elle doit être analysée par l’équipe médicale hospitalière ou libérale, par les équipes médico-éducatives académiques, par celles de l’établissement scolaire qui prend en charge les besoins scolaires du jeune malade, et par la famille au sein de laquelle ce jeune vit.

Critères :

  • Inscription dans une école ou un établissement d'enseignement scolaire public ou privé sous contrat ou d’enseignement supérieur
  • Avoir une scolarité présentielle interrompue de manière complète et en continu, par une maladie somatique grave pour une durée supérieure ou égale à un mois.
     
Critères d'éligibilité applicables au programme TED-i

Le Programme TED-i : trois solutions adaptées à tous les niveaux de la vie scolaire ou étudiante

Le programme TED-i propose trois types d’équipements robotiques de télé présence connectés à un réseau sécurisé (Wi-Fi,4G) pour des enfants, des jeunes adolescents et des adultes, gravement malades et ce, pour de longues durées :

BEAM

1 750 systèmes de télé présence robotisés non humanoïdes, mis à disposition des établissements allant de la fin du cycle primaire jusqu’à l’université. Sa configuration permet un déplacement piloté par l’élève et favorise la socialisation entre pairs pendant et hors les cours.

BUDDY

1 750 systèmes de télé-présence robotisés humanoïdes sont mis à disposition des écoles. De par son apparence, il est principalement destiné aux élèves du 1er degré, de 5 à 11 ans.

EDMO

500 systèmes de télé présence robotisés et dispositifs motorisés mis à disposition des établissements allant de 5 ans jusqu’à l’université. Pivotant sur un socle, sa tablette favorise une grande mobilité dans la participation aux cours.

Les grandes étapes du déploiement du programme TED-i

En novembre 2020, trois académies de la région académique Nouvelle-Aquitaine (académies de Bordeaux, Limoges et Poitiers) ainsi que l’académie de Nantes ont bénéficié d’une livraison anticipée de systèmes de télé-présence robotisés et ont participé à la formalisation des outils.

Cette phase pilote académique du programme TED-i s’est terminée en février 2021. Elle a permis d’une part, de structurer et suivre les états du déploiement des systèmes robotisés et d’autre part, de proposer l’organisation entre les différents acteurs du programme.
Après cette étape d’expérimentation, le programme TED-i est déployé sur le territoire national jusqu’à fin 2022, soit au total 4 000 systèmes de télé-présence robotisés.

Pendant ce laps de temps, le dispositif continuera de faire l’objet d’une évaluation par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour de sa mise en œuvre et de l’impact éducatif attendu (élève empêché, son ou ses enseignants, ses camarades de classe ou d’étude).

Lancement officiel du programme TED-i à destination des enfants malades

Jean-Michel Blanquer, accompagné de Madame Brigitte Macron, s'est rendu à l’école Jules Ferry d’Ormesson-sur-Marne vendredi 3 décembre 2021 pour le lancement du programme Travailler Ensemble à Distance et en interaction (TED-i), qui permet aux élèves subissant de longues maladies de pouvoir suivre leur scolarité.

En savoir plus sur le lancement du programme le 3 décembre 2021

Mise à jour : décembre 2021