Rapport 2019 de la médiatrice de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur

Catherine Becchetti-Bizot, médiatrice de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur, a présenté son rapport 2019 intitulé "Prendre soin : une autre voie pour prévenir les conflits". Il est organisé autour de trois grands thèmes : le harcèlement au travail, la nécessité d'aller vers une administration à visage humain, et celle de prendre soin des élèves et des étudiants.

Pour son rapport 2019, la médiatrice a choisi de développer trois sujets qui lui ont paru importants autour du besoin croissant de reconnaissance, d’attention et de "soin" exprimé par les usagers comme par les personnels pour pouvoir étudier et travailler dans un climat apaisé, propice à la réussite de leur formation ou à leur épanouissement professionnel. Elle émet des recommandations et de bonnes pratiques pour trouver une autre voie afin de prévenir les conflits.

  • Dans un premier temps, la médiatrice relève la nécessité de prendre en compte le harcèlement au travail de façon plus efficace et constructive. La médiatrice formule 11 recommandations visant la mise en place d’une véritable politique de prévention de ce risque professionnel, s’appuyant sur des moyens humains et de formation adaptés, de sorte que, lorsqu’apparaissent les éléments constitutifs d’une situation de harcèlement au travail, celle-ci puisse être prise en charge et traitée le plus tôt possible.
  • Dans un deuxième temps, la médiatrice plaide pour une administration à visage humain. Autour d'une étude de cas, elle démontre l'importance de la médiation pour lutter contre les discriminations. Elle pointe en outre une méconnaissance persistante du Code des pensions et certaines procédures et les difficultés qui subsistent autour du PPCR.
  • La médiatrice met en avant la nécessité de prendre soin des élèves et des étudiants. Elle relève des difficultés d'accès aux aides sociales suscitant erreurs, incompréhension et contestations de la part des usagers. Elle termine son rapport en recommandant  de nouvelles pratiques pour résoudre les problèmes d'égalité liés au déroulement des examens.
  • Enfin, elle souligne que la médiation est force de proposition.

Rapport 2019 de la médiatrice de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur

SOMMAIRE

  • Temps forts 2019
  • Première partie : l'activité des médiateurs en chiffres
  • Deuxième partie : le harcèlement au travail : pour une prise en compte plus effective et constructive
  • Troisième partie : une administration à visage humain
  • Quatrième partie : prendre soin des élèves et des étudiants
  • Cinquième partie : la médiation, force de proposition
  • Sixième partie : informations

 

Présentation du rapport2019 de la médiatrice de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur : "Prendre soin : une autre voie pour prévenir les conflits"