Les Campus des métiers et des qualifications d'Occitanie

Découvrez tous les Campus des métiers et des qualifications de la région d'Occitanie.

Campus des métiers et des qualifications Nauti-campus

Territoire

La région Occitanie dans son ensemble: les 220 km de façade maritime sur le golfe du lion et les 240 km de voies navigables intérieures. Le campus accompagne par la formation, la recherche et la promotion des métiers la filière nautique maritime et fluviale. Les partenaires et les organismes de formation du réseau couvrent ces deux axes.

Secteurs professionnels

Le nautisme regroupe les activités liées à la navigation de plaisance : conception, construction, maintenance, services associés et les ports de plaisance.

  • La maintenance nautique (mécanique-hydraulique-électronique-électricité) : maintenance
  • La mise en oeuvre des matériaux composites : plastiques et composites
  • La sellerie nautique et la voilerie : matériaux souples
  • La menuiserie nautique (aménagements) : bois

Filières associées

Mobilité, industrie navale, aéronautique, transports fluvial et maritime.

Filière(s) de formation

  • Matériaux plastique et composites
  • Maintenance nautique
  • Sellerie nautique, gréement et voilerie
  • Bois et aménagements intérieur
  • Métiers des ports de plaisance
  • Électronique
  • Électricité
  • Froid et Climatisation
  • Architecture navale

Le projet

Le campus est centré sur les métiers de la conception, de la fabrication et des usages de la filière nautique. Il est construit comme une réponse aux besoins croissants des métiers liés à la navigation de plaisance maritime et fluvial. Ce secteur est extrêmement dynamique dans la région Occitanie et porteur de nombreux emplois. On retrouve en Occitanie l’ensemble des acteurs de la filière: professionnels des différents métiers concernés, plateaux techniques et offre de formation initiale et continue. Le Nauti-Campus accompagne le développement de la filière par la formation, la recherche et la promotion des métiers. Des parcours de formation tout au long de la vie sont identifiés et proposés à chacun: adultes et jeunes. L’analyse régulière des besoins en compétence et en recrutement de la filière, permet de proposer des formations innovantes.

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Habitat, énergies renouvelables et éco-construction

Territoire

Départements du Gard (30), de l’Hérault (34), des Pyrénées Orientales (66)

Secteurs professionnels

Bâtiment durable et énergies renouvelables

Filière associée

Bâtiment et énergie

Filière(s) de formation

  • Génie Civil, rénovation énergétique du bâtiment
  • Enveloppe du bâtiment et gestion technique
  • Modélisation numérique
  • Électricité, domotique et environnements connectés
  • Éolien et autres énergies renouvelables

Le projet

Pour stabiliser le climat à un niveau jugé "acceptable" dans le cadre de l’accord de Paris (entre 1,5 et 2 °C de plus par rapport à l’ère préindustrielle), il est indispensable de diminuer fortement nos émissions de gaz à effet de serre, et même de les annuler durant la seconde moitié du XXIe siècle. Ainsi, le rapport du GIEC préconise d’une part de diminuer la consommation d’énergies émettrices de CO2 et, d’autre part, de développer les sources d’énergies non ou peu carbonées.

Pour atteindre ces objectifs, il faudra :

  • Développer l’efficacité énergétique dans le domaine du bâtiment, premier consommateur d’énergie (44% de la consommation totale), loin devant le secteur du transport (33%) et lutter contre les passoires thermiques.
  • Produire de l’énergie renouvelable (éolien, solaire, biomasse, biogaz, …) se substituant aux énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel),
  • Piloter les consommations énergétiques par des systèmes intelligents (smarts grids),
  • Accompagner les usagers aux nécessaires changements de comportement, à l’évolution des modes de vie et des aménagements urbains,

Pour répondre à cet enjeu national et européen, les membres du campus se rassemblent autour d’un dénominateur commun: l’efficacité énergétique.

Le projet du campus d’excellence contribue à faire face aux problématiques majeures des entreprises à savoir :

  1. le développement de l’attractivité des métiers techniques;
  2. la montée en compétences des actifs;
  3. le lien entre la recherche, l’innovation et le monde de la formation.

L’objectif global du projet du CMQ d’excellence HEREC est de faire évoluer l’offre de formation professionnelle et de développer la recherche au travers de thèses dans les 4 domaines clés de l’amélioration de l’efficacité énergétique : le pilotage de l’énergie par les smarts grids, l’optimisation de la production d’énergie éolienne, les bâtiments à énergie positive et le BIM (modélisation numérique du bâtiment).

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Gastronomie, hôtellerie et tourismes

Logo du campus excellence gastronomie, hôtellerie, tourismes - Occitanie

Territoire

Le périmètre actuel du Campus s’étale sur les 5 départements de l’ancienne région Languedoc Roussillon. Sa stratégie actuelle est de s’ouvrir à l’ensemble de la région Occitanie.
2ème plus grande région de France avec 13 départements et 5ème région française en population avec 5,8 millions d’habitants, l’Occitanie est la région qui connait la plus forte croissance démographique. Avec 30 millions de touristes par an, elle est aujourd’hui :

  • la 4ème en termes d’emplois, de consommation touristique, de capacité hôtelière et de nuitées ;
  • la 1ère région thermale ;
  • la 1ère région en termes de capacité et de fréquentation en hôtellerie de plein air.

Elle dispose de toutes les caractéristiques d’une grande région touristique : attractivité économique, création d’entreprises, potentiel de recherche de premier plan, tourisme varié et dynamique, produits de qualité, forte identité historique et culturelle, mais aussi accès à la mer et à deux massifs montagneux.
La région Occitanie propose 40 grands sites Occitanie / Sud de France avec pour objectif d’entrer prochainement dans le top 10 des destinations européennes. Son tissu économique est dominé par les très petites entreprises mais également par 15 pôles de compétitivité et 10 territoires d’industrie dont l’agroalimentaire et le tourisme qui témoignent du potentiel régional notamment face aux enjeux de demain.

Un nouveau tourisme est en train de naître : ce tourisme agit en pleine conscience de son impact et de sa responsabilité face aux enjeux Environnementaux - Climatiques - Économiques – Sociétaux.
L’Occitanie s’impose comme la destination de référence de ce nouveau tourisme plus équilibré, un tourisme de sens de bénéfice partagé.

Secteurs professionnels

La thématique du Campus d’Excellence GHT est positionnée sur une filière identifiée comme porteuse d’un enjeu stratégique régional, national et international.

  • Tourisme
  • Hôtellerie
  • Restauration

Filière associée

  • Alimentation : Boulangerie ; pâtisserie ; chocolatier ; glacier ; confiseur ; crémier ; fromager
  • Restauration : sommellerie ; bar

Filière(s) de formation

  • Hôtellerie restauration
  • Tourisme, patrimoine, oenotourisme
  • Économie gestion
  • Management
  • Éducation

Le projet

Le Campus d’Excellence GHT s’inscrit dans le cadre des orientations de la Région académique et de la Région administrative Occitanie.
Le Campus représente un écosystème d’acteurs de la formation, de l’entreprise et de la recherche, tous liés par des enjeux communs :

  • Accompagner la fluidité et la sécurisation des parcours de formation adaptés au projet de chacun;
  • Favoriser l’insertion sociale et professionnelle ;
  • Contribuer à la dynamique économique en région ;
  • Chercher la meilleure adéquation entre l’outil de formation et les besoins en compétences ;
  • Susciter et mutualiser des pratiques pédagogiques innovantes ;
  • Soutenir la formation tout au long de la vie.

Plus largement, le Campus développe un plan de développement européen ambitieux en s’inscrivant dans une démarche d’internationalisation globale et dans un positionnement en catégorie excellence. Mobilisés dans ce sens-là, les membres du Campus ont tous des actions et des partenaires.

La constitution du consortium "CampusMob" représente la première phase de la stratégie d’internationalisation du Campus. CampusMob propose des mobilités individuelles d'observation, des missions d'enseignement à l'étranger mais aussi des mobilités de groupe d’observation du système éducatif et de perfectionnement linguistique.
Les pays ciblés sont l'Espagne, l'Allemagne, l'Irlande, l'Italie et le Portugal. Les participants au nombre de 120, sont essentiellement des membres du Campus à savoir des personnels de direction, gestionnaires, inspecteurs, des personnels administratifs, des personnels enseignants et les personnels de vie scolaire.

Objectifs :

  • Favoriser l’ouverture internationale des établissements du Campus,
  • Contribuer à adapter les compétences des apprenants. Favoriser leur employabilité.
  • Développer des partenariats, permettre la mise en oeuvre de projets pédagogiques et collaboratifs européens, faciliter la réflexion de formations sectorielles communes et la mise en place d’un Erasmus de l’apprentissage.
  • "Team Campus" pour participer aux concours européens.

A terme :

  • Engager le Campus dans un format de mobilité décentralisé, axé sur des partenariats en terme d’échanges de pratiques et d’innovation ou dans un format centralisé de type alliance sectorielle (Ka2).
  • Devenir un centre de formation aux nouvelles technologies, au numérique et techniques innovantes des professeurs et des professionnels de la filière du territoire et des partenaires européens
  • Accompagner la formation de formateurs dans le cadre de développement des compétences des personnels encadrant les mobilités, la coopération pour l’innovation et l’échange de bonnes pratiques.

Campus des métiers et des qualifications process et technologies en milieux sensibles

En attente de renouvellement

Territoire

Bassin d'activité Marcoule-Tricastin - Etablissements d'enseignement et de formation du Gard et de l'Hérault

Secteurs professionnels

Nucléaire, maintenance industrielle, déconstruction, assainissement, activités industrielles et de service exploitant des équipements en milieux sensibles (travail en espace confiné ou contraint, présence de déchets toxique, etc.)

Filière(s) de formation

Électrotechnique, maintenance industrielle, robotique, mécatronique, électronique, techniques de découpe, chimie et génie chimique, matériaux, instrumentation, études de sûreté, numérique (aide à la décision, big data, réalité virtuelle, calcul scientifique), droit et économie associés)

Campus des métiers et des qualifications d'excellence aéronautique et spatial

Logo du campus Aeronautique et spatial - Occitanie

Territoire

Occitanie

Secteurs Professionnels

Métiers de la filière Aéronautique et Spatiale

Filière(s) de formation

Aéronautique et spatiale

Le projet

Le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence Aéronautique et Spatial Occitanie met en les organismes de formation, les entreprises, les centres de recherche et les institutions au service de la filière Aéronautique et Spatiale.

Campus des métiers et des qualifications transition énergétique des Hautes Pyrénées

En attente de renouvellement

Territoire

Hautes Pyrénées

Famille d'activités

Énergies et éco-construction

Champs professionnels

Éco-industrie, Bâtiment, Agriculture, Transport

Filière (s) de formation

Électrotechnique, Génie civil, formations agricoles (secteur forestier, production), bâtiment et travaux publics, maintenance des véhicules, transport de l'énergie : filières de formation liées à la conception, l'installation, la conduite et la maintenance des systèmes et réseaux énergétiques

Campus des métiers et des qualifications du design et des industries créatives

En attente de renouvellement

Territoire

Académie de Montpellier

Secteurs professionnels

  • Design
  • Mode
  • Jeu vidéo
  • Numérique

Famille d'activités

Numérique et design

Filières de formation

Habillement, journalisme et communication, techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle et technologies industrielles fondamentales

Campus des métiers et des qualifications d'excellence du BTP et des usages du numérique

Territoire

Départements de l’Ariège, du Gers, de la Haute-Garonne, du Tarn et du Tarn-et-Garonne.

Secteurs professionnels

  • L’ensemble des filières du bâtiment et des travaux publics (de la conception à la démolition en passant par la rénovation).
  • Les filières du numérique.

Filière(s) de formation

Niveau 3 à niveau 8 sur les filières :

  • Du bâtiment (études, structure, finition).
  • Des travaux publics (routes, infrastructures, réseaux)
  • Des géomètres/Topographes (cartographie, bornages, études de sols).

Le projet

Aujourd’hui, le numérique est identifié comme une opportunité majeure pour améliorer le processus de construction et la coopération entre tous les acteurs de la filière bâtiment/construction. Le principal objectif de la transition numérique dans le bâtiment est de construire des ouvrages à des coûts maîtrisés, de meilleure qualité, plus rapidement et prenant en compte les contraintes sociétales et environnementales. Le projet est en lien avec la transition énergétique pour la croissance verte et le développement durable, ainsi qu’avec le Plan BIM 2022.

Il apportera :

1. aux jeunes et la leurs familles :

  • Plus de choix et de lisibilité sur les parcours dans cette filière.
  • Des infrastructures récentes et une vie culturelle et sportive sur le Campus.
  • Un accès aux dernières technologies sur des plateaux techniques d’excellence.
  • Une insertion pro facilitée avec plus de choix de PFMP, de stages, d’apprentissage.
  • Des mobilités possibles au sein du réseau national et international du Campus.  

2. aux entreprises :

  • Un point de contact unique dans la région à l’écoute de leurs besoins en emplois et compétences.
  • Une réponse rapide et sur mesure aux besoins de formation.
  • Une ingénierie de formation adaptée aux entreprises quelles que soient leurs tailles et leurs spécificités.
  • Un équipement à la pointe grâce à des investissements mutualisés.
  • Un appui pour se projeter à l’international via les centres d’excellence internationaux.

Campus des métiers et des qualifications du tourisme pyrénéen

En attente de renouvellement

Territoires

Départements Ariège (09), Haute-Garonne (31) et Hautes-Pyrénées (65)

Secteurs professionnels

Patrimoine, thermalisme de santé, thermo-ludisme, activités sportives et de loisirs

Famille d'activités

Tourisme, hôtellerie et restauration

Filières de formation

Niveau V à niveau I :

  • formations préparant aux métiers du tourisme (cuisine, restauration, hôtellerie, guide, etc.)
  • formations permettant de travailler dans les métiers du tourisme (accueil, relations clients-usagers, métiers tertiaire, services, maintenance des équipements, etc.).

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Industrie du futur (Mécanique, Mécanic Vallée)

Logo du campus Industrie du futur - Occitanie

Territoire

Mecanic Vallée, Départements de l’Aveyron et du Lot

Secteurs professionnels

  • Mécanique
  • Numérique
  • Maintenance

Filières associées

Mécanique de précision, matériaux composites, mécatronique (systèmes automatisés, électrotechnique et électronique, informatique industriel) ; plasturgie ; métallurgie

Filières de formation

Travail des métaux, chaudronnerie ; mécanique, automatismes ; électrotechnique, électronique ; travail des matériaux, industries de process

Le projet

Le Campus des Métiers et des Qualifications de l’Industrie du Futur (IDF) a été labellisé en 2017 et est implanté au coeur de la Mecanic Vallée, territoire comprenant plus de 200 entreprises dans le domaine de l’industrie de la mécanique et plus de 13 000 employés.

Depuis sa création le campus des métiers et des qualifications a permis de mieux structurer et renforcer une dynamique partenariale déjà riche entre le secteur industriel, l’appareil de formation et la recherche. Le bilan d’activités du Campus est en lien avec les critères développés dans le nouveau cahier des charges des Campus d’Excellence paru au B.O. du 13 décembre 2018.

Le label d’Excellence, associé à l’obtention du PIA CMQ, vise à amplifier l’impact des actions du CMQ et à développer de nouveaux projets au service des filières industrielles absolument stratégiques et soumises à une concurrence mondiale de plus en plus forte ces dernières années.

Campus des métiers et des qualifications du transport, logistique et commerce de gros

En attente de renouvellement

Territoire

Académie de Montpellier

Secteurs professionnels

Transport, logistique, commerce de gros

Famille d'activités

Services aux entreprises

Filières de formation

Transport, manutention, magasinage, technologies industrielles fondamentales, commerce

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Mobilité et transport intelligent

Logo  du campus Mobilité et transport intelligent - Occitanie

Territoire

Région Occitanie, Académie de Toulouse

Secteurs professionnels

  • Services à la mobilité.
  • Maintenance de véhicules particuliers, véhicules de transport routier et motocycles.
  • Transport et logistique.

Filières associées

  • Industries de l’automobile et du transport routier.
  • Services du transport, de la logistique et de la mobilité.
  • Objets connectés et services associés.
  • Transition énergétique.

Filières de formation

Maintenance de véhicules (A, B, C).

  • Électrification de véhicules.
  • Conduite de véhicules autonomes et connectés (habilitation).
  • Contrôle technique des véhicules autonomes et connectés.
  • Adaptation des véhicules thermiques aux énergies nouvelles (électrique, bioGnv…).
  • Transport, logistique et services de mobilité.
  • Gestion et traitement des données informatiques massives, cyber-sécurité.

Le projet

Le territoire de Toulouse métropole accueille une très forte concentration de projets sur la mobilité et le transport intelligent (projets : Vilagil, Francazal, AutoCampus, Hyperloop, EIT Urban mobility, Hyport ou encore projet ANITI).
Les objectifs du Campus sont de :

  • concevoir et dispenser des formations initiales et professionnelles répondant aux compétences et aux évolutions technologiques de ces filières ;
  • développer des projets et des expérimentations reliant le monde économique, l’enseignement et la recherche en développant des plateformes technologiques communes ;
  • promouvoir les métiers de la mobilité et du transport intelligent.

Mise à jour : septembre 2021