Le service national universel (SNU) : Jeunesse engagée

Le service national universel s'adresse à tous les jeunes, garçons et filles. Il prend la forme d'un service civique d'un mois obligatoire entre 16 et 18 ans, dans la continuité du parcours citoyen, suivi d'un engagement plus long sur la base du volontariat, entre 16 et 25 ans. Sa mise en place a commencé avec une phase d'expérimentation fin juin 2019, avant une mise en œuvre progressive vers la généralisation à partir de 2021.

Temps de lecture 3 minutes

Les inscriptions au SNU 2020 sont closes depuis le 5 juin.

Vous avez entre 15 et 17 ans, vous souhaitez participer à la construction d'une société de l'engagement, bâtie autour de la cohésion nationale, le Service national universel (SNU) s'adresse alors à vous !

Ce service comporte un séjour de cohésion de deux semaines puis une mission d'intérêt général de 12 jours ou au minimum 84 heures. Vous pourrez poursuivre, si vous le souhaitez, par une période d'engagement de trois mois minimum. 

Les candidats inscrits pour effectuer le service national ont reçu un message électronique pour confirmer leur inscription jusqu'au 22 juin.

Toute l'information sur snu.gouv.fr

    Le SNU : 4 objectifs pour être acteur de sa citoyenneté

    Le service national universel (SNU) est un projet de société qui a pour finalités de :

    • affirmer les valeurs de la République pour renforcer la cohésion sociale et nationale
    • susciter une culture de l'engagement
    • prendre conscience des grands enjeux sociaux et sociétaux

    La première phase du service national universel : aboutissement du parcours citoyen

    La première phase du SNU constitue l’aboutissement du parcours citoyen, débuté à l’école primaire et poursuivi au collège. Effectuée aux alentours de 16 ans, elle sera d’une durée d’un mois maximum et comportera deux périodes :

    • un temps d’hébergement collectif
    • une période d’engagement prenant la forme d’une mission d’intérêt général pouvant être effectuée dans des associations, des collectivités locales, des institutions ou des organismes publics ainsi que des corps en uniforme.

    Une phase d'expérimentation du Service national universel, à laquelle 2 000 à 3 000 jeunes ont participé, a eu lieu du 17 au 28 juin 2019 dans 13 départements représentatifs de la diversité des territoires. Les jeunes appelés volontaires participent à des modules s'articulant autour de sept thématiques :

    • Découverte de l'engagement ;
    • Défense, sécurité et résilience nationale ;
    • Culture et patrimoine ;
    • Activités physiques et sportives et de cohésion ;
    • Autonomie, connaissances des services publics et accès aux droits ;
    • Citoyenneté et institutions nationales et européennes ;
    • Développement durable et transition écologique et solidaire ;

    Ils réaliseront dans un second temps leur mission d'intérêt général, d'une durée de 15 jours également, entre juillet 2019 et juin 2020.

    L'engagement volontaire : deuxième phase du SNU

    La deuxième phase du SNU vise à la poursuite, volontaire, d’une période d’engagement d’une durée d’au moins trois mois, liée, par exemple et sans que cette liste soit limitative :

    • à la défense et à la sécurité : engagement volontaire dans les armées, la police, la gendarmerie, les pompiers, la sécurité́ civile, les réserves opérationnelles
    • à l'accompagnement des personnes
    • à la préservation du patrimoine ou de l'environnement
    • au tutorat

    Ces différentes opportunités d’engagements, civils ou militaires, intégreront les formes de volontariat existantes ainsi que des propositions nouvelles, y compris celles qui émaneront des jeunes eux-mêmes. À titre d’exemple, l’actuel service civique sera l’un des moyens d’accomplir cette seconde phase du SNU.

    En raison de l’épidémie de COVID-19, les modalités d’exécution du service national universel en 2020 ont évolué. Les deux phases du SNU en 2020 sont inversées :

    • La mission d’intérêt général est réalisée dès juillet, en dehors du temps scolaire, dans le strict respect des règles des conditions sanitaires.
    • Le séjour de cohésion est reporté à une période ultérieure qui sera fixée prochainement.

    Juin 2019 : la première génération du Service national universel

    Le dimanche 16 juin a eu lieu la phase « pilote » du Service National Universel avec l'arrivée des 2 000 premiers volontaires appelés dans les 13 départements retenus pour cette phase.

    Les 2 000 jeunes volontaires sélectionnés sont répartis par cohortes de 150 volontaires en moyenne dans les 14 centres que l'on retrouvera sur l'ensemble des 13 départements pilotes. Dans tous les centres, des jeunes issus des 12 autres départements se côtoieront.

    Ces jeunes sont représentatifs de la diversité de notre jeunesse (lycéens en seconde générale, seconde professionnelle, en lycée agricole, en CAP, décrocheurs, 50 jeunes en situation de handicap, mais aussi jeunes urbains et jeunes ruraux).

    Mise à jour : juin 2020