Être inspecteur de la jeunesse et des sports (IJS)

Les inspecteurs de la jeunesse et des sports (IJS) participent à la mise en œuvre et à l’évaluation des politiques publiques arrêtées par le ministre.

Missions

Les IJS participent à la mise en œuvre et à l'évaluation des politiques publiques arrêtées par le ministre. 

À cet effet, ils sont chargés de l'inspection ainsi que du contrôle administratif, technique et pédagogique des organismes qui concourent à leur mise en œuvre. Dans ce cadre : 

  • ils peuvent être amenés à conduire des missions de conseil, d'étude et de recherche dans les domaines de la jeunesse, de l'éducation populaire, des activités physiques et sportives, des loisirs collectifs éducatifs et de la vie associative ; 
  • ils exercent des fonctions d'encadrement, notamment dans les services et les établissements publics relevant du ministre chargé de la jeunesse et des sports et peuvent se voir confier l'organisation des examens et des concours ; 
  • ils ont vocation à occuper des emplois de direction des établissements publics et services déconcentrés relevant de l'administration de la jeunesse et des sports ; 
  • ils contrôlent et évaluent les procédures et les résultats des enseignements et des examens conduisant à la délivrance des diplômes de l'Etat dans le domaine de la jeunesse et des sports. 

Les IJS de classe exceptionnelle évaluent directement les actes pédagogiques des personnels relevant de l'administration de la jeunesse et des sports. 

Rémunération

Le corps des IJS comprend trois grades :

  • Inspecteur, qui comporte 8 échelons et culmine à l’indice brut 850 : 39 081 € ;
  • IJS hors classe, qui comporte 5 échelons et culmine à l’indice brut 1027 : 46 673 € ;
  • IJS de classe exceptionnelle, qui comporte 4 échelons et 1 échelon spécial et culmine en hors-échelle B : 60 000 €

Régime indiciaire

Grilles de rémunération à venir

Régime indemnitaire

Le régime indemnitaire est constitué, d’une part, de l’indemnité de fonctions, de sujétions et d’expertise (IFSE) et, d’autre part, du complément indemnitaire annuel lié à l’engagement professionnel et à la manière de servir (CIA) composant le régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (RIFSEEP).

RIFSEEP IJS - Administration centrale et assimilés
  Plafond IFSE Plafond CIA Total plafond RIFSEEP
Groupe 1 42 305 € 7 465 € 49 770 €
Groupe 2 37 485 € 6 615 € 44 100 €
Groupe 3 28 917 € 5 103 € 34 020 €
RIFSEEP IJS - Services déconcentrés et assimilés
  Plafond IFSE Plafond CIA Total plafond RIFSEEP
Groupe 1 38 021 € 6¡710 € 44 731 €
Groupe 2 33 737 € 6 954 € 40 691 €
Groupe 3 26 775 € 4 725 € 31 500 €

Devenir IJS

Retrouver toutes les informations relatives au recrutement des inspecteurs de la jeunesse et des sports (IJS).

Carrière

Retrouver toutes les informations relatives à la carrière des inspecteurs de la jeunesse et des sports (IJS).

Ressources

Statut

Échelonnement indiciaire

Taux de promotion

Formation

  • Arrêté du 16 septembre 2021 fixant les règles d’organisation du stage et le contenu de l’année de formation professionnelle statutaire des agents relevant des corps spécifiques de la jeunesse et des sports ;
  • Note de service DGRH F1 du 10 janvier 2022 relative à l’organisation de la formation professionnelle statutaire des agents relevant des corps spécifiques de la jeunesse et des sports.
  • Note de service DGRH F1 du 21 juillet 2022 relative à l’organisation de la formation professionnelle statutaire des agents relevant des corps spécifiques de la jeunesse et des sports.

Évaluation

Régime indemnitaire - RIFSEEP

  • Décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 modifié portant création d'un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel dans la fonction publique de l'État ;
  • Arrêté du 4 juillet 2017 portant application au corps des inspecteurs de la jeunesse et des sports des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d'un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel dans la fonction publique de l'État ;

Lignes directrices de gestion

Mise à jour : novembre 2022