Le parcours éducatif de santé

La santé, définie par l’Organisation mondiale de la santé comme « un état de complet bien-être physique, mental et social qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité », est un enjeu primordial au sein du système éducatif. Elle constitue un facteur important de la réussite éducative des enfants.

De la maternelle au lycée, le parcours éducatif de santé vise à assurer l'éducation à la santé, la prévention et la protection de la santé des élèves ; il prend en compte l’environnement des enfants et l’articulation entre leurs différents temps de vie. 

Qu’est-ce que le parcours éducatif de santé ?

Inscrit dans le continuum éducatif, le parcours éducatif de santé prépare les élèves à prendre soin d’eux-mêmes et des autres, à devenir des citoyens responsables en matière de santé individuelle et collective. Le nouveau paradigme, l’École promotrice de santé, consolide à l’échelle des territoires et par une approche pluridisciplinaire, l’articulation de l’ensemble des éducations transversales et des actions en matière de promotion de la santé au sein du projet d’école, d’établissement, ou de réseaux d’écoles et d’établissements ; sa démarche, positive et dynamique, vise à renforcer les attitudes favorables à la santé par les activités pédagogiques et éducatives qui s’inscrivent dans le cadre des programmes d’enseignement, du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, et des éducations transversales.

Éducation, prévention, protection : les 3 axes du parcours éducatif

La mise en œuvre du parcours éducatif de santé concerne toutes les écoles et tous les établissements. Son contenu est adapté aux besoins des élèves, à leur environnement et aux ressources disponibles. 
Le parcours éducatif de santé est structuré autour de trois grands axes non dissociés, l’éducation à la santé, la prévention et la protection de la santé. Il se décline dans une approche individuelle et collective. 
En adéquation avec le socle commun, il permet d’acquérir des compétences dès la maternelle et à chacune des étapes de la scolarité et du développement de l’enfant, afin de permettre à chaque futur citoyen de faire des choix éclairés en matière de santé.
Il se décline, sur un plan individuel, notamment par l’intervention des professionnels de santé, de service social et des psychologues de l’éducation nationale, et sur un plan collectif, par des actions inscrites dans les projets d’école et d’établissement. Ces actions sont portées par les comités d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) qui mobilisent l’ensemble de la communauté éducative, dont les familles et les partenaires locaux (par exemple les agences régionales de santé, les collectivités territoriales, les associations, …). Les actions d’éducation à la santé et de promotion de la santé peuvent se traduire par une labellisation École promotrice de santé.

Les axes d’éducation et de prévention

Les axes d’éducation et de prévention regroupent les actions centrées sur une ou plusieurs problématiques de santé prioritaires, dans une démarche inclusive et bienveillante, ainsi que les actions relatives aux thématiques suivantes :

L’expertise des professionnels de santé, de service social et des psychologues de l’éducation nationale est particulièrement mobilisée dans le cadre du repérage précoce des troubles de la santé pouvant affecter la scolarité et les apprentissages, pour l’accompagnement des élèves dans leur parcours de soins, ou pour toute intervention en promotion de la santé.

L’axe de protection de la santé

L’axe de protection de la santé vise à créer un climat d’établissement de confiance favorable à la santé et au bien-être de tous les membres de la communauté éducative, élèves et adultes. Il s’agit de :

  • Mener des actions visant à créer un climat favorisant les apprentissages et contribuant au mieux vivre ensemble ; 
  • Mettre en œuvre des démarches centrées sur l’articulation des différents temps de vie de l’élève, l'amélioration de l'environnement de l'établissement, l'ergonomie et la qualité de l'entretien des locaux, en lien avec les collectivités territoriales ; 
  • Mettre à disposition des ressources pour les élèves et leur famille en matière de santé, comme par exemple sur les visites médicales et de dépistages obligatoires, les aménagements de scolarité pour raison de santé et de handicap, les examens systématiques et à la demande, le suivi infirmier, l'accompagnement social, les dispositifs locaux de prise en charge des enfants et adolescents (PMI, maisons des adolescents, secteur de psychiatrie, réseau « dys », etc.).

La convention signée en 2016 entre les ministères en charge de l’Éducation nationale et de la Santé, ainsi que le plan Bien-être et santé des jeunes renforcent les collaborations territoriales et le cadre dans lequel les besoins des élèves en matière de santé et de bien-être sont pris en compte

Ressources pour la mise en œuvre du parcours éducatif de santé

Mise à jour : Juillet 2021