La coopération franco-allemande

Depuis plus d’un demi-siècle, la France et l'Allemagne mettent en œuvre une importante coopération éducative, en particulier en faveur de l'apprentissage de la langue du partenaire. 

Temps de lecture 5 minutes

Les deux pays contribuent à la construction d'un espace européen de l'éducation et de la formation grâce à un réseau actif et en évolution constante :

  • liens nombreux entre établissements scolaires
  • partenariats entre académies et Länder
  • doubles certifications de fin d'études secondaires
  • échanges ou séjours d'élèves, d'étudiants, d'enseignants et de chercheurs

Ces orientations ont été confirmées dans le cadre de l’agenda franco-allemand 2020.

La journée franco-allemande
Chaque année, la "Journée franco-allemande" du 22 janvier permet de mieux faire connaître, dans les écoles et les établissements scolaires, la culture et la langue du pays partenaire.

22 janvier : journée franco-allemande

La brochure "L'allemand, un plus" est destinée à accompagner les parents dans le choix des langues étrangères de leur enfant et apporte de nombreux arguments en faveur du choix de l'allemand à l'école.

Vous pouvez : Les élèves du collège Claude Debussy parlent en vidéo des expériences qu'ils ont vécues en Allemagne et avec la langue allemande
Découvrez les vidéos "L'allemand, un plus" sur Éduscol

Vidéos à télécharger

Vidéos réalisées par ARTE T.V., libres de droits
Tous les clips à télécharger

Un nouveau traité signé le 22 janvier 2019 à Aix-la-Chapelle

Le traité signé à Aix-la-Chapelle le 22 janvier 2019 confirme le rôle décisif de l’éducation et de la jeunesse dans la relation franco-allemande et ouvre de nouvelles perspectives.

L’apprentissage de la langue de l’autre y est confirmé comme :

  • objectif prioritaire
  • levier pour un rapprochement des systèmes éducatifs des deux pays qui s’engagent à adopter des stratégies permettant d’accroître le nombre d’élèves engagés dans cet apprentissage

Le nouvel élan qui sera donné à l’Abibac comme au réseau des écoles maternelles bilingues Élysée 2020 participe également de cette ambition, particulièrement dans les territoires frontaliers où l’attachement à l’objectif du bilinguisme est réaffirmé.

Avec la reconnaissance mutuelle des diplômes est introduit un nouvel objectif pouvant contribuer à la construction d’un espace européen commun de l’éducation.

Les moyens supplémentaires accordés à l’Ofaj traduisent la volonté de faire bénéficier un nombre croissant de jeunes, de tous horizons,  des opportunités de mobilité et d’échanges, de rencontres et de formations franco-allemandes.

Les programmes de mobilité au service de l’engagement des jeunes sont amenés à évoluer, comme le programme de volontariat franco-allemand en réciprocité qui pourrait s’ouvrir aux pays tiers. Les programmes éducatifs et citoyens de mobilité des jeunes prendront particulièrement en compte la question de la protection du climat. L’éducation citoyenne visera à renforcer la formation des jeunes aux questions de solidarité mutuelle, d’égalité des sexes et de diversité culturelle.

Le nouveau fonds citoyen commun créé par le Traité et destiné à encourager et à soutenir les initiatives de citoyens et les jumelages entre les villes pourrait être confié à l’Ofaj et en élargirait le champ d’action.

Enfin, la coopération dans le domaine de l’enseignement et la formation professionnels pourra s’appuyer sur le renouveau de la voie professionnelle et sur l’émergence de véritables Campus des métiers et des qualifications en France. 

Le 19e Conseil des ministres franco-allemand du 13 juillet 2017

La France et l’Allemagne ont souhaité "donner un nouvel élan à leur coopération à destination des jeunes en les sensibilisant aux valeurs communes qu’elle porte et aux opportunités qu’elle offre. Dans cet objectif, les deux pays renforceront l’apprentissage de la langue du partenaire et la mobilité des jeunes, dans le domaine de l’enseignement général comme dans celui de la formation professionnelle, dans le respect des différences structurelles de leurs systèmes éducatifs. Une attention particulière sera portée aux enjeux du changement climatique et de la transition écologique."

7 partenariats ont été mis en place à partir des Campus des métiers et des qualifications dès la rentrée de septembre 2018.

13 nouveaux partenariats sont en cours de discussion pour une mise en œuvre à la rentrée de septembre 2020.

    Plan d'action pour la langue du partenaire

    Officiellement lancé à l'occasion de la semaine franco-allemande de janvier 2005, le plan contribue à renforcer le rapprochement des systèmes scolaires et universitaires français et allemands. Il prévoit notamment pour la partie française :

    • le maintien de l'enseignement de l'allemand sur la totalité du territoire des académies
    • l'augmentation de 20 % en cinq ans des effectifs d'élèves apprenant l'allemand à l'école primaire
    • l'augmentation de 50 % en cinq ans du nombre de classes de sixième bi-langues anglais/allemand
    • la poursuite de l'enseignement de l'allemand au collège partout où il est assuré à l'école

    Quatre mesures, avec équivalent du côté allemand, sont applicables en France :

    • mise en place en 3e et en seconde d'un certificat de langue, le "Deutsches Sprachdiplom" de la KMK, sur la base du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL)
    • possibilité pour tout élève de seconde apprenant la langue du partenaire et inscrit à cette certification d'effectuer un séjour linguistique et culturel dans le pays du partenaire
    • possibilité pour tout élève de seconde ayant passé son année dans un établissement allemand de la faire valider par son établissement d'origine
    • introduction de l'Abibac dans toutes les académies et Länder

    Les dispositifs franco-allemands

    Le ministère a créé par accords de coopération avec l'Allemagne, trois types de dispositifs bilingues à profil franco-allemand dans l'enseignement secondaire général.

    Les établissements préparant à l'Abibac

    Conçus dans le cadre de la coopération franco-allemande en 1987, ces établissements possèdent des sections bilingues à profil franco-allemand fondées un partenariat entre un établissement français et un établissement allemand et sur la conception commune de projets qui trouvent leur réalisation au cours de contacts réguliers et d'échanges.

    Les élèves français suivent l'enseignement correspondant à leur série, L, ES ou S à l'exception de l'histoire-géographie, matière pour laquelle l'enseignement est de quatre heures hebdomadaires, dispensé en allemand. Ils suivent également un enseignement de trois heures hebdomadaires de littérature allemande, dispensé en allemand.

    Les élèves allemands suivent l'enseignement officiel en vigueur dans le Land où ils sont scolarisés. Ils suivent un enseignement d'histoire-géographie en français et un enseignement de littérature française en français.

    À la rentrée 2019, 89 lycées français dont 5 établissements français en Allemagne et 78 établissements allemands participent à ce dispositif qui s'adresse, de part et d'autre, aux élèves ayant un bon niveau dans la langue du partenaire.

    Les lycées franco-allemands

    Trois lycées franco-allemands préparent au baccalauréat franco-allemand. Ils ont été créés par l'accord intergouvernemental du 10 février 1972 et constituent la première tentative de rapprochement de nos deux systèmes éducatifs. Ce dispositif est historiquement le premier modèle de coopération franco-allemande.

    • Lycée de Fribourg (Bade-Wurtemberg) en Allemagne
    • Lycée de Sarrebruck (Sarre) en Allemagne
    • Lycée de Buc (académie de Versailles) en France

    Ces lycées franco-allemands réunissent des élèves français et  allemands, de la classe de CM2 (5. Klasse) à la Terminale (12./13. Klasse). Ils ont une vocation binationale et biculturelle. Ils permettent la rencontre de jeunes Allemands et Français. Un certain nombre de disciplines sont enseignées dans la langue du partenaire.

    "Projets-In / In-projekte", réseau des projets scolaires franco-allemands, interculturels, interdisciplinaires et innovants

    Un programme de coopération entre des sections européennes françaises d'allemand et des sections bilingues allemandes de français a été mis en place conformément à la Déclaration conjointe signée le 7 décembre 1995.

    Seuls des tandems franco-allemands de l’enseignement secondaire, dont au moins l’un propose un apprentissage intensif de la langue du partenaire, peuvent répondre à l’appel à projets
    .
    Si l’établissement de France dispose d’une section d’apprentissage intensif de la langue allemande (classe bilangue, section européenne ou internationale d’allemand, section Abibac ou bien s’il est un établissement scolaire franco -allemand), il peut former un tandem avec tout établissement scolaire en Allemagne.

    La spécificité du réseau "Projets-In / In-projekte", réseau des projets scolaires franco-allemands, interculturels, interdisciplinaires et innovants consiste dans le partenariat de deux établissements et dans la conception en commun de projets qui trouvent leur réalisation au cours d'un échange.

    À consulter

    Le manuel franco-allemand d'histoire, pour une histoire croisée

    500 lycéens français et allemands avaient proposé la création d’un "manuel d’histoire ayant les mêmes contenus pour les deux pays afin de réduire les préjugés causés par la méconnaissance mutuelle" dans le cadre de la commémoration du quarantième anniversaire du traité de l’Élysée, lors de la tenue du Parlement des jeunes.

    Des professeurs d’histoire des deux pays ont travaillé ensemble pour proposer une "histoire croisée" :

    • le 1er volume, portant sur l’après 1945 et destiné aux classes terminales,  a été publié à l’été 2006
    • le 2e volume, destiné aux classes de 1ère et portant sur la période 1815-1945, a été publié au printemps 2008
    • le 3e volume, destiné aux classes de 2nde, porte sur la période allant de l’Antiquité au début du 19e siècle est paru le 23 juin 2011 dans sa version française

    Un seul manuel pour deux pays : est-ce possible ?

    Oui, ont répondu des centaines de professeurs d’histoire en France et en Allemagne. Mieux encore, un seul manuel pour deux pays est une chance. Il permet de multiplier les points de vue, de susciter la réflexion sur sa propre vision de l’histoire, de travailler différemment.

    Une proposition d’"histoire croisée" innovante

    Le manuel suit, en grande partie, les programmes d’histoire français, mais aussi allemands. Il s’agit là d’une véritable prouesse, car les programmes scolaires sont normalement spécifiques à chaque Land en Allemagne. Il se présente exactement de la même manière dans les deux versions linguistiques : une page de cours, et en face une page de documents. Des dossiers sur des thèmes tels que "Les systèmes éducatifs en France et en Allemagne", ainsi que des "Regards croisés" viennent compléter le tout.

    En savoir plus sur le manuel d'histoire franco-allemand
    Feuilleter le manuel d'histoire franco-allemand

    Les certifications franco-allemandes de fin d'études secondaires

    L'Abibac : la délivrance simultanée de deux diplômes

    L'Abibac permet la délivrance simultanée du baccalauréat français et de son équivalent allemand l'Abitur (Allgemeine Hochschulreife allemande) pour les élèves français et allemands qui préparent ces deux diplômes :

    • en France, à partir de la classe de seconde du lycée d'enseignement général
    • en Allemagne, à partir de la Gymnasiale Oberstufe

    Le double diplôme donne accès de plein droit aux universités françaises et allemandes.

    En savoir plus sur l'Abibac

    L'option internationale du baccalauréat (OIB) : deux diplômes

    L'option internationale du baccalauréat (OIB) est une des modalités du baccalauréat qui sanctionne la réussite des études dans une section internationale de lycée. Il permet aux élèves ayant réussi l'ensemble des épreuves spécifiques en langue allemande d'obtenir la Deutsche Allgemeine Hochschulreife (Abitur). L'Abitur est officialisée par une attestation délivrée par les autorités allemandes.

    En savoir plus sur l'OIB

    Le baccalauréat franco-allemand : un diplôme conjoint

    L'examen comprend un tiers de contrôle continu (notes de première et de terminale) et une partie d'épreuves ponctuelles écrites et orales. Ce baccalauréat de l'enseignement franco-allemand bénéficie d'une validité de plein droit dans les deux pays.

    En savoir plus sur le baccalauréat franco-allemand

     

    Le réseau franco-allemand des écoles maternelles bilingues- Élysée 2020

     Annoncé lors de la signature le 22 janvier 2013 de la Charte de qualité franco-allemande pour les écoles maternelles bilingues par le ministre français de l’éducation et son homologue allemande, le réseau franco-allemand des écoles maternelles bilingues- Élysée 2020 a été officiellement lancé le 24 novembre 2013 à Sarrebruck en présence des deux ministres.

    Ce réseau compte plus de 100 écoles qui offrent à leurs élèves un enseignement en français et en allemand dès leurs premières années de scolarisation. Ce dispositif a été renforcé en France par  l’apprentissage obligatoire d’une langue vivante dès le cours préparatoire.

    Liste des écoles françaises membres du réseau Élysée 2020
    Liste des écoles allemandes membres du réseau Élysée 2020

    Le réseau franco-allemand des écoles maternelles bilingues "Élysée 2020"
    Rapport IGEN 2018-113, décembre 2018

    Ressources

    Sites à consulter

    • Éduscol
    La coopération franco-allemande sur le site des professionnels de l'éducation
    La coopération franco-allemande
    • L'Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) : une organisation internationale au service de la coopération franco-allemande
    • ProTandem : une Agence franco-allemande pour les échanges dans l'enseignement et la formation professionnels

    Textes de référence

    Journée franco-allemande du 22 janvier 2020
    note de service n°2019-170 du 3 décembre 2019

    Programme franco-allemands de mobilité collective et individuelle à destination des élèves et des apprentis - campagne 2020
    note de service n° 2019-109 du 20 août 2019 

    Validation de l’année de seconde passée dans un établissement scolaire allemand en Allemagne
    note de service n° 2006-184 du 21 novembre 2006

    Mis à jour le 28 février 2020