L'éducation artistique et culturelle

L'éducation artistique et culturelle est indispensable à la démocratisation culturelle et à l'égalité des chances. Le parcours d’éducation artistique et culturelle accompli par chaque élève se construit de l’école primaire au lycée, dans la complémentarité des temps scolaire et périscolaire d’une part, des enseignements et des actions éducatives d’autre part. Il conjugue l’ensemble des connaissances et des compétences que l’élève a acquises, des pratiques qu’il a expérimentées et des rencontres qu’il a faites dans les domaines des arts et de la culture.

Temps de lecture 10 minutes

[Vidéo] Retour en classe : offrir aux élèves une ouverture culturelle sur le temps scolaire

La charte pour l'éducation artistique et culturelle

Charte EAC mai 2019

Charte pour l'éducation artistique et culturelle

La charte pour l'éducation artistique et culturelle rassemble les acteurs et les institutions autour de 10 principes qui fondent l'éducation artistique et culturelle. Elle complète le cadre posé par le référentiel de 2015 sur le Parcours d’éducation artistique et culturelle, et vient conforter les nombreuses actions menées dans les établissements et dans les réseaux associatifs. Elle permet à chacune et à chacun de s’emparer de l’éducation artistique et culturelle, de la mettre en oeuvre, et de l’inscrire dans le cursus des élèves.

Objectifs de l'éducation artistique et culturelle

L'éducation artistique et culturelle à l'école répond à trois objectifs :

  • permettre à tous les élèves de se constituer une culture personnelle riche et cohérente tout au long de leur parcours scolaire
  • développer et renforcer leur pratique artistique
  • permettre la rencontre des artistes et des œuvres, la fréquentation de lieux culturels

Le parcours d’éducation artistique et culturelle

Le parcours d'éducation artistique et culturelle (PEAC)

Le PEAC met en cohérence la formation des élèves du primaire au secondaire, et sur l’ensemble des temps éducatifs : scolaire, périscolaire et extra-scolaire.

    Développer les pratiques artistiques à l'école et en dehors de l'école

    Le développement des pratiques artistiques des élèves s'appuie d'abord sur les enseignements artistiques, principalement :

    • les arts visuels et l'éducation musicale à l'école
    • les arts plastiques et l'éducation musicale au collège
    • les enseignements d'exploration "Création et activités artistiques" et les enseignements facultatifs et de spécialité "Arts" au lycée

    Les classes à horaires aménagés, à l'école primaire et au collège (du CE1 à la 3e), proposent aux élèves volontaires et motivés un enseignement artistique renforcé en musique, danse ou théâtre.

    En complément des enseignements, des actions éducatives sont proposées à tous les élèves volontaires : classes à projet artistique et culturel, ateliers artistiques, résidences d'artistes, volet culturel de l'accompagnement éducatif, etc.

    Rencontrer les artistes et les œuvres, fréquenter les lieux culturels

    L'éducation artistique et culturelle privilégie le contact direct avec les œuvres, les artistes et les institutions culturelles, dans le cadre des enseignements artistiques comme dans celui des actions éducatives.

    Objectifs 

    • éveiller la curiosité intellectuelle des élèves
    • enrichir leur culture personnelle

    Pour que les élèves se familiarisent avec les institutions culturelles, l'école met en place des partenariats, en étroite collaboration avec le ministère de la culture et de la communication, aux niveaux national et académique. Ces partenariats permettent de développer des activités qui complètent les enseignements et d'ouvrir les élèves aux œuvres du patrimoine et de la création. Au niveau local, les partenariats s'inscrivent dans le projet d'école ou d'établissement, qui doit comporter un volet artistique et culturel.

    Au plan national, des dispositifs tels que "La classe, l'œuvre", les "Journées du 1% artistique" et "Un établissement, une œuvre" sont notamment proposés aux élèves. 

    Soutenir le dynamisme de la vie culturelle au lycée

    Au lycée, les élèves sont les principaux animateurs de la vie culturelle de leur établissement. Ils sont incités à prendre des initiatives dans les domaines culturel, artistique, sportif et humanitaire, notamment dans le cadre des maisons des lycéens (MDL). Pour ce faire, ils sont régulièrement accompagnés par les référents culture.

    Le rôle des référents culture

    Dans chaque lycée, un référent culture anime la vie culturelle de l'établissement et a la charge des partenariats. Ces référents assurent la cohérence, le suivi et la mise en œuvre du volet culturel du projet d’établissement. En lien avec les référents vie lycéenne, ils contribuent au développement de l’éducation artistique et culturelle avec les opérateurs culturels de proximité.

    Une offre abondante dans le domaine de l'éducation à l'image

    Fruit d’un partenariat entre le CNC, le ministère chargé de l’éducation nationale et les collectivités territoriales,  "École et cinéma", "Collège au cinéma" et "Lycéens au cinéma" permettent aux élèves, depuis une vingtaine d’années, de découvrir des films de qualité, patrimoniaux et contemporains, choisis avec le CNC et projetés dans des salles de cinéma partenaires. Les projets comprennent une préparation et une exploitation en classe autour de la projection en salle. En 2012-2013, ces trois dispositifs bénéficiaient à près d’un million et demi d’élèves.

    Pratiquer la musique à l’école

    La pratique musicale commence à l'école maternelle, se poursuit à l'école élémentaire et au collège pour tous et au lycée pour ceux qui le souhaitent.

    Elle est souvent la première occasion pour les élèves de se produire en public. Elle leur permet de développer leur esprit d'équipe et de collaboration, contribue à leur intégration et élargit leur culture générale.

    Dans le domaine musical, les équipes pédagogiques des écoles et collèges sont incitées à développer :

    • la pratique du chant en classe, qui fait travailler la mémoire des élèves, installe une cohésion de groupe et leur permet de découvrir le patrimoine musical commun
    • les chorales, qui favorisent le travail collectif avec des élèves d’autres classes, voire d’autres établissements, notamment dans le cadre de chorales inter-degrés. La chorale, portée par un projet artistique exigeant, aboutit à des spectacles publics ou à des prestations ponctuelles, notamment lors de commémorations ou d’événements sportifs et culturels. Elle permet d’approfondir les pratiques vocales menées en classe et d’en renforcer le sens. À l'école, l'objectif est de permettre une pratique quotidienne du chant dans toutes les classes et de faire vivre une chorale dans chaque école.
    • les pratiques orchestrales à l'école : la classe se transforme en orchestre, grâce au concours de musiciens de l'école de musique locale notamment, permettant ainsi le développement d'une technique instrumentale à partir d'une pratique collective.
    Le développement des pratiques musicales

    La musique est non seulement une pratique culturelle, mais aussi un lien entre les personnes à qui elle fait saisir le sens du beau. C’est pourquoi les pratiques musicales scolaires et périscolaires sont encouragées depuis la rentrée 2017, tout au long de l’année et pour les années suivantes. L’éducation artistique et culturelle est une priorité du quinquennat 2017-2022.

    Cette mobilisation des ministères de l'Éducation nationale et de la Culture se réalise notamment avec la "rentrée en musique", qui doit marquer de manière positive le début de l’année scolaire. Les écoles, les collèges et les lycées sont invités à accueillir leurs nouveaux élèves en musique. À cette occasion, élèves, professeurs, parents, chorales et orchestres, artistes et acteurs culturels peuvent chanter et jouer dans les écoles et les établissements le jour de la rentrée. Associations locales, conservatoires et écoles de musique sont mobilisés.
    La rentrée en musique

    Les ministères de l’Éducation nationale et de la Culture ont présenté le "plan chorale" en décembre 2017.  Il s’agit d’un plan ambitieux pour développer les chorales sur le temps scolaire.
    Le "plan chorale" : une priorité donnée à la musique

    L'enseignement généralisé d'histoire des arts

    L'enseignement de l'histoire des arts concerne tous les élèves de l'école primaire au lycée. Il leur permet d'acquérir des connaissances et des repères fondateurs d'une culture commune en leur faisant découvrir des œuvres relevant de différents domaines artistiques, époques et civilisations.

    Pluridisciplinaire, il est assuré par tous les professeurs volontaires autour de projets communs ; au collège, il est plus particulièrement porté par les enseignants d'histoire-géographie, d'arts plastiques et d'éducation musicale. Les programmes des différentes disciplines prennent en compte la contribution de chaque discipline à l'enseignement d'histoire des arts.

    Former les enseignants à l'éducation artistique et culturelle

    Au-delà des actions ciblées dans chaque domaine prioritaire, l’EAC ne pourra trouver toute sa place à l’École sans une culture commune de l’ensemble des acteurs, passant notamment par la formation, des outils pour la diffusion de ressources et de bonnes pratiques et la généralisation de son évaluation.

    La généralisation de formation à l’EAC au sein des Inspé et des établissements de l’enseignement supérieur est au cœur des travaux engagés par les ministères de l’Éducation
    nationale et de la Jeunesse, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et de la Culture.

    En formation initiale, les Inspé proposeront des modules de formation à l’EAC dans une approche transdisciplinaire. Ces modules seront déclinés en fonction des besoins des
    étudiants pour s’adapter à leur parcours et leur proposer des pratiques pédagogiques opérationnelles.

    Les délégations académiques (à la formation, à l’action culturelle, au numérique éducatif, à l’innovation), les Inspé, les 38 pôles de ressources EAC (Preac), les Drac et l’ensemble des acteurs artistiques et culturels impliqués travaillent d’ores et déjà pour construire une offre de formation continue qui tienne compte des besoins des élèves, des enseignants et des territoires.

    Dans cette perspective, les ministères de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et de la Culture ont souhaité
    créer l’Institut national supérieur de l’éducation artistique et culturelle (Inseac) qui ouvrira à Guingamp à la rentrée 2021.

    Un nombre important d’outils, et notamment de plateformes numériques, existent aujourd’hui pour permettre la mise à disposition de ressources artistiques et culturelles de
    qualité : Éduthèque, Histoire des arts, cinema.lumni.fr/edutheque, Educ’Arte, etc. Lancée en novembre 2019, la plateforme Lumni intègre tous les acteurs de l’audiovisuel public qui mettent leurs contenus à disposition de la plateforme : France Télévisions, Arte, France Médias Monde, Radio France, TV5 Monde, l’INA. Pilotée par l’INA et France Télévisions, Lumni associe également les partenaires historiques de l’éducation (Ligue de l’enseignement, Canopé, Éduthèque).

    Le Pass Éducation

    La mesure de gratuité d’accès aux musées est étendue à tous les personnels de l’éducation nationale exerçant dans les écoles et établissements scolaires publics (plus de 250 000 nouveaux bénéficiaires depuis 2017). L’objectif est de permettre à tous les membres des équipes éducatives des établissements scolaires de participer à la construction de projets éducatifs et culturels à mener avec les élèves dans le cadre du parcours d’éducation artistique et culturelle. Cette mesure est complémentaire à l’ouverture de trois musées nationaux aux publics scolaires le jour de leur fermeture hebdomadaire. Le coût de ces mesures est assuré par le ministère chargé de l’éducation nationale.

    Pass éducation : gratuité des musées et monuments nationaux

    Textes de référence

    École, collège et lycée : chorales scolaires
    Circulaire n° 2016-201 du 13 décembre 2016
    Haut conseil de l'éducation artistique et culturelle : composition et fonctionnement£
    Décret n° 2013-783 du 28 août 2013
    Le parcours d'éducation artistique et culturelle
    Circulaire interministérielle n° 2013-073 du 3 mai 2013
    Développement des pratiques orchestrales à l'école et au collège
    Circulaire n°2012-010 du 11 janvier 2012
    La dimension éducative et pédagogique des résidences d'artistes
    Circulaire interministérielle n° 2010-032 du 5 mars 2010
    Favoriser l’accès de tous les lycéens à la culture
    Circulaire n° 2010-012 du 29 janvier 2010
    Classes à horaires aménagés Théâtre dans les écoles élémentaires et les collèges
    Circulaire n° 2009-140 du 6 octobre 2009
    Développement de l'éducation artistique et culturelle
    Circulaire n° 2008-059 du 29 avril 2008
    Enseignements et dispositifs existants
    Annexe 2 de la circulaire
    Les dimensions artistique et culturelle des projets d'école et d'établissement
    Circulaire n° 2007-022 du 22 janvier 2007

    Les dispositifs proposant des activités artistiques et culturelles

    Accompagnement éducatif
    École ouverte
    Dispositifs et ressources liées à l'éducation artistique et culturelle

    À l'école des arts et de la culture : le plan d'action
     
    • Renforcer les enseignements artistiques en articulation avec les acteurs de la culture
    • Enrichir l’enseignement artistique et culturel sur les temps périscolaire et extrascolaire
    • Déployer les outils nécessaires au développement de projets artistiques et culturels ambitieux
    • - Les chartes de chant choral
      - Charte pour l’éducation artistique et culturelle
    • À l'école des arts et de la culture : découvrez le plan d'action
    Mis à jour le : juillet 2020
    • Un parcours artistique et culturel adapté à chaque âge
    • Les axes prioritaires de la généralisation de l'EAC
    • Une stratégie globale pour favoriser la généralisation de l'EAC

    Télécharger la feuille de route 2020-2021