Le Haut Conseil de l'éducation artistique et culturelle

Crée en 2005, le Haut Conseil de l'éducation artistique et culturelle (HCEAC) a pour mission d'assurer la promotion des arts à l'École. Il se compose de 30 membres et est animé par Emmanuel Ethis, recteur de la région académique Bretagne.

Temps de lecture 5 minutes

Quel est le rôle du Haut Conseil de l'éducation artistique et culturelle ?

Le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et des Sports et celui de la Culture travaillent de concert pour garantir à 100% des jeunes l'accès à une éducation artistique et culturelle de qualité notamment dans les territoires les plus éloignés de l'offre culturelle (territoires ruraux spécifiques, quartiers prioritaires, outre-mer). Les deux ministères entretiennent des relations étroites pour y arriver, notamment à travers la relance du Haut Conseil de l'éducation artistique et culturelle (HCEAC), dont les locaux se situent au sein de l'INHA (institut national d'histoire de l'art). 

Il a pour mission d'accompagner le développement de la politique de généralisation du 100% EAC, par la valorisation et l'encouragement des projets innovants, ainsi que l'analyse des initiatives du terrain pour en tirer des préconisations concrètes qui soient en cohérence avec les attentes nouvelles de tous les publics.

Instance de consultation et d’orientation, par la diversité et la richesse de sa composition, par l’engagement de ses membres sur le terrain, le HCEAC doit favoriser les échanges, approfondir la réflexion et faire des propositions afin de :

  • Analyser les orientations en matière d'EAC définies en régions
  • Établir des préconisations concernant :
    - les modalités d'articulation entre les différentes instances existant sur un territoire
    - la nature des partenariats entre l'État et les collectivités territoriales dans le domaine de l'EAC
     
  • Accompagner le développement de l'EAC autour de plusieurs axes prioritaires :
    - l'observation, tant qualitative que quantitative, de l'EAC, notamment à partir du récolement de données fiables auprès des ministères ;
    - la mobilisation des établissements d'enseignement supérieur et des pôles de ressources pour l'éducation artistique et culturelle (PREAC) afin d'enrichir la recherche, la formation, l'action culturelle et la production de ressources
    - la mise en œuvre du parcours d'EAC dans une articulation cohérence des différents temps de vie du jeune impliquant le partenariat entre l'Ecole, les collectivités territoriales et les acteurs culturels et socio-culturels
    - les spécificités de l'EAC dans les quartiers prioritaires, en milieu rural et péri-urbain
  • Envisager des modalités et moyens de valorisation de l’éducation artistique et culturelle
  • Encourager les expériences innovantes et étudier les principes de réussite et de transférabilité
  • Assurer une veille sur les travaux de recherche et valoriser leurs apports par rapport à l’éducation artistique et culturelle

Composition du HCEAC

Depuis 2017, la composition du HCEAC a été élargie à 30 membres afin d'assurer dans les débats et dans les travaux une meilleure représentativité de la diversité des acteurs engagés dans l'éducation artistique et culturelle. Y sont présents des représentants des six ministères (culture, éducation nationale et jeunesse et sports, agriculture, enseignement supérieur, cohésion des territoires et solidarités et santé), des représentants des différents niveaux de collectivités territoriales, et des personnalités qualifiées du monde de la recherche et de la culture. C'est Emmanuel Ethis, vice-président, recteur de la région académique Bretagne, qui anime le Haut Conseil.

Les collectivités territoriales, représentées par les grandes associations d’élus, sont des actrices essentielles de l’éducation artistique et culturelle dans les territoires. Cette politique nécessite un pilotage efficace pour prendre en compte les contextes territoriaux, les richesses et les besoins, les compétences et les volontés de chacun. La nouvelle gouvernance impulsée par la réforme territoriale permettra d’ancrer encore davantage le partenariat en matière d’EAC sur les territoires.

Présidents et vice-président

  • Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et des Sports
  • Emmanuel Ethis, recteur de la région académique Bretagne
  • Ministre de la Culture

Au titre des représentants de l’État

  • Deux représentants du ministre chargé de la culture, dont un directeur régional des affaires culturelles
  • Deux représentants du ministre chargé de l'éducation, dont un recteur d'académie
  • Un représentant du ministre chargé de la jeunesse
  • Un représentant du ministre chargé de l'agriculture
  • Un représentant du ministre chargé de l'enseignement supérieur
  • Un représentant du ministre chargé de la ville
  • Un représentant du ministre chargé de la famille
  • Un inspecteur général des affaires culturelles
  • Un inspecteur général de l'éducation nationale

Au titre des collectivités territoriales

  • Deux représentants de l'Association des maires de France
  • Deux représentants de l'Assemblée des départements de France
  • Deux représentants de l'association Régions de France
  • Deux représentants d'associations des élus de métropoles et d'intercommunalités
  • Un représentant de la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture
  • Un représentant du Réseau français des villes éducatrices

Au titre des personnalités désignées en raison de leurs compétences

  • Sept personnalités issues du monde de l'éducation ou de la jeunesse, de la culture ou de la communication
  • Deux représentants des parents d'élèves.

Le collège "100% EAC"

Un groupe de travail auquel participait le "collège 100% EAC" réunissant 10 villes-laboratoires - Cannes, Bessancourt, Carros, Château-Arnoux-Saint-Auban, Château-Thierry, Guingamp, La Courneuve, Metz, Quimper et Saint-Brieuc a élaboré un dossier d’engagement pour inviter toutes les collectivités à s’engager dans le processus de labellisation "objectif 100% EAC".

Cette labellisation vaudra reconnaissance d'un engagement dans une démarche progressive, sur trois à cinq ans, qualitatif et quantitatif, pris par la collectivité et ses partenaires institutionnels, artistiques et culturels et permettra de mettre en cohérence les actions multiples des territoires.

Le label sera remis par le HCEAC aux collectivités qui s'engageront à ce que, chaque année, chaque jeune, de la petite enfance à 25 ans, bénéficie d’un projet d’EAC de qualité, s’appuyant sur la Charte de l’éducation artistique et culturelle.

La charte pour l'éducation artistique et culturelle

La "charte pour l’éducation artistique et culturelle", élaborée par le HCEAC pour fixer les grandes caractéristiques de l’EAC, constitue un document de référence pour l’ensemble des acteurs de l’éducation artistique et culturelle.

Contacts

Contacter le Haut conseil de l'éducation artistique et culturelle

Secrétariat général du Haut Conseil de l’éducation artistique et culturelle
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne
75 002 Paris
01 47 03 89 49
 
Secrétaire générale : mathilde.chevrel@culture.gouv.fr
Chargée de mission : florence.fantini@culture.gouv.fr
 
Vice-président, Emmanuel Ethis : chefcab@ac-rennes.fr

Le HCEAC sur les réseaux sociaux
Twitter
LinkedIn

Textes de référence

Installation du Haut Conseil de l'éducation artistique et culturelle dans sa nouvelle composition
Décret n° 2013-783 du 28 août 2013 relatif à la composition et au fonctionnement du Haut Conseil de l'éducation artistique et culturelle
Décret no 2017-1045 du 10 mai 2017 relatif à la composition et au fonctionnement du Haut Conseil de l'éducation artistique et culturelle
 

Mise à jour : septembre 2020