Être personnel de direction

Les personnels de direction participent à l'encadrement du système éducatif et aux actions d'éducation. Ils occupent principalement des emplois de direction d'établissement ou de formation. Ils conduisent la politique pédagogique et éducative de l'établissement, en concertation avec l'ensemble de la communauté éducative, pour offrir aux élèves les meilleures conditions d'apprentissage.

Temps de lecture 2 minutes

Les missions des personnels de direction

Les personnels de direction participent à l'encadrement du système éducatif et aux actions d'éducation. A ce titre, ils occupent principalement, en qualité de chef d'établissement ou de chef d'établissement adjoint, des fonctions de direction d'établissement d'enseignement ou de formation relevant du ministre chargé de l'Éducation nationale :

  • proviseur et proviseur adjoint de lycée
  • proviseur et proviseur adjoint de lycée professionnel
  • principal et principal adjoint de collège

Ils dirigent l'établissement en qualité de représentant de l'État et de président du conseil d'administration, sous l'autorité du recteur et du directeur académique des services de l'Éducation nationale.
Ils conduisent la politique pédagogique et éducative de l'établissement, en concertation avec l'ensemble de la communauté éducative, pour offrir aux élèves les meilleures conditions d'apprentissage.
Ils travaillent avec les représentants des collectivités territoriales et veillent au développement de partenariats avec le monde économique, social et culturel.
Ils collaborent avec les autres services de l'État, les corps d'inspection pédagogique et les autres chefs d'établissement, afin d'améliorer la qualité de l'offre éducative.

Les personnels de direction peuvent également exercer leurs fonctions en qualité de :

  • directeur d'établissement régional d'enseignement adapté (EREA)
  • directeur d'école régionale du 1er degré (ERPD)
  • directeur adjoint chargé de section d'enseignement général et professionnel adapté (SEGPA)
  • directeur et directeur adjoint d'une unité pédagogique régionale des services pénitentiaires (UPR)

Ils peuvent aussi se voir confier d'autres fonctions concourant à l'exécution du service public d'éducation, notamment dans les services déconcentrés et à l'administration centrale.

    Comment devenir personnel de direction

    Les personnels de direction sont recrutés par trois voies différentes : les concours, la liste d’aptitude ou l'accueil en détachement.

    Les concours

    Le concours interne

    Conditions spécifiques du concours interne

    Ce concours est ouvert aux personnels suivants :

    • fonctionnaires titulaires de catégorie A appartenant à un corps ou cadre d'emplois d'enseignement, d'éducation ou au corps des psychologues de l'éducation nationale et justifiant de quatre années de services effectifs dans des fonctions correspondantes ;
    • fonctionnaires titulaires de catégorie A appartenant à un corps ou cadre d'emplois dont l'indice terminal culmine au moins à la hors échelle A et justifiant de quatre années de services effectifs dans leur corps ou cadre d'emplois ou dans un corps ou cadre d'emplois de niveau équivalent ;
    • candidats ayant accompli des services dans une administration, un organisme ou un établissement d'un État membre de la Communauté européenne ou d'un État partie à l'accord sur l'Espace économique européen autre que la France, dans les conditions fixées aux deux points précédents.

    Les conditions d'ancienneté sont appréciées au 1er janvier de l'année d'organisation du concours.
    Les candidats doivent être en position d’activité, de détachement, de congé parental, d’accomplissement du service national ou en fonction dans une organisation intergouvernementale à la date de la 1ère épreuve. Les agents en disponibilité ne peuvent pas se présenter.

    En savoir plus sur le concours interne

    Le concours de type 3ème voie (reconversion du privé vers le public)

    Conditions spécifiques du concours de type 3ème voie

    Ce concours est ouvert aux candidats justifiant de l'exercice, durant au moins huit ans, au choix :

    • d’une ou de plusieurs activités professionnelles, quelle qu'en soit la nature (à l’exclusion des fonctionnaires, magistrats, militaires, agent publics) ;
    • d’un ou de plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue ou d’une collectivité territoriale ;
    • d'une ou de plusieurs activités en qualité de responsable, y compris bénévole, d'une association.

    Les périodes au cours desquelles l'exercice de plusieurs activités et mandats a été simultané ne sont prises en compte qu'à un seul titre. Les services en qualité d'agent public sont exclus, à l'exception des activités syndicales.
    Les conditions d'ancienneté sont appréciées au 1er janvier de l'année d'organisation du concours.

    En savoir plus sur le concours de type 3ème voie

    Après les concours, le ministre chargé de l'éducation nationale et de la jeunesse désigne l'académie d'affectation des lauréats et les nomme en qualité de personnels de direction stagiaires.

    En savoir plus sur la procédure et le calendrier d'affectation des lauréats des concours

    La liste d'aptitude

    Les personnels de direction sont recrutés par la voie de la liste d'aptitude dans la limite du sixième des nominations prononcées l'année précédente dans le corps. Peuvent figurer sur cette liste les personnels remplissant les conditions suivantes :

    • fonctionnaires titulaires appartenant à un corps de catégorie A de personnels enseignants, d'éducation, de psychologues de l'Éducation nationale ou de la filière administrative relevant du ministère chargé de l'Éducation nationale culminant au moins en hors échelle A. Ces candidats doivent justifier de 7 années de services en qualité de fonctionnaire titulaire dans un ou plusieurs des corps susmentionnés et avoir exercé à temps plein, en position d'activité ou de détachement, des fonctions de direction dans un établissement d'enseignement ou de formation pendant vingt mois au moins, de façon continue ou discontinue, au cours des cinq dernières années scolaires
    • fonctionnaires ayant exercé à temps plein des fonctions de directeur adjoint chargé de SEGPA, de directeur d'établissement spécialisé ou de directeur d'école du 1er degré et qui justifient de quatre ans de services dans ces fonctions en qualité de fonctionnaire titulaire.

    Les conditions d'ancienneté sont appréciées au 1er septembre de l'année au titre de laquelle est établie la liste d'aptitude.

    En savoir plus sur la liste d'aptitude

    L'accueil en détachement

    Le détachement de droit commun

    Le détachement dans le corps des personnels de direction est ouvert dans les conditions du décret n° 85-986 du 16 septembre 1985 relatif au régime particulier de certaines positions des fonctionnaires de l'État, à la mise à disposition, à l'intégration et à la cessation définitive de fonctions. 

    Les corps ou cadre d'emplois d'origine et d'accueil doivent être de même catégorie et avoir un niveau comparable de :

    • recrutement : les conditions de recrutement dans les corps d’origine et d'accueil doivent être comparables notamment le niveau de qualification ou de formation requis pour l'accès au corps ou cadre d'emplois ;
    • missions : le niveau des missions définies par le statut particulier des corps ou cadres d'emplois d'origine et d'accueil doivent être comparables au regard de leur nature. Elles doivent être de même niveau notamment au regard des critères suivants :
      • type de fonctions auxquelles elles donnent accès
      • type d'activités ou de responsabilités qui les sous-tendent (encadrement, expertise, coordination, exécution, etc) ;
    • classement dans le nouveau corps / grade / échelon : le fonctionnaire est classé, dans son corps ou cadre d'emplois d'accueil, à un grade équivalent à son grade d'origine. Dans son nouveau grade, le fonctionnaire est classé à l'échelon comportant un indice égal ou, à défaut, immédiatement supérieur à celui qu'il détenait dans son grade d'origine. Il conserve son ancienneté d'échelon dans la limite de la durée moyenne d'avancement d'échelon dans son grade d'origine.

    Les fonctionnaires détachés dans ce corps sont astreints à une période de formation dont le contenu et les modalités sont définis par arrêté du 27 mars 2020.
    Ils peuvent demander, à tout moment, à être intégrés dans le corps des personnels de direction d'établissement d'enseignement ou de formation.

    En savoir plus sur l'accueil en détachement

    Le détachement des bénéficiaires de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés

    L’accueil par voie de détachement dans le corps des personnels de direction de fonctionnaires bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés est ouvert dans les conditions du décret n° 2020-569 du 13 mai 2020.

    En savoir plus sur l'accueil en détachement des fonctionnaires bénéficiaires de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés

    La formation des personnels de direction

    La formation initiale des personnels de direction a pour enjeu principal de construire l’identité professionnelle commune du personnel d’encadrement pour les lauréats des concours ainsi que les personnels recrutés par liste d’aptitude ou détachement. Leur mission d’encadrement d’agents de la fonction publique d’État, qui s’exercent dans un cadre en évolution constante, leur confère un rôle opérationnel pour le pilotage concerté et partagé des politiques éducatives dans les territoires.

    En savoir plus sur la formation statutaire

    Pour exercer pleinement leurs missions et faire évoluer leurs pratiques professionnelles, les personnels de direction titulaires bénéficient tout au long de leur carrière d’une formation continuée et continue qui répond à la fois à leurs demandes et aux besoins de l’institution. Cette formation est menée aussi souvent que possible en proximité, c’est-à-dire au sein des académies. Pour compléter les formations dispensées par les académies, l’IH2EF propose également, chaque année, des sessions de formation à l’institut, pour répondre à des besoins spécifiques.

    Schéma directeur de la formation continue des personnels du ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports - 2022-2025

    La rémunération des personnels de direction

    Le corps des personnels de direction comprend deux grades :

    • la classe normale qui comporte 10 échelons et culmine à l'indice brut 1027 : 46 673 €
    • la hors classe qui comporte 5 échelons et un échelon spécial contingenté et culmine en hors-échelle B : 60 000 €

    Les traitements mensuels bruts s'entendent hors perception de l'indemnité de résidence ou du supplément familial de traitement qui sont directement liés à la situation de l'agent.
    Les traitements mensuels nets sont calculés sur la base d'un personnel de direction titulaire hors régime particulier de cotisation.

    Régime indiciaire

      Tableau de rémunération des personnels de direction hors classe

      Échelon   Indice majoré Avancement Traitement brut mensuel Traitement net mensuel
      1   718 1 an et 6 mois 3 365 € 2 670 €
      2   756 1 an et 6 mois 3 543 € 2 812 €
      3   801 1 an et 6 mois 3 754 € 2 979 €
      4   830 2 ans 3 889 € 3 087 €
      5 HEA 890 1 an 4 171 € 3 310 €
      HEA 2 925 1 an 4 335 € 3 440 €
      HEA 3 972 1 an 4 555 € 3 615 €
      Échelon spécial HEB 972 1 an 4 555 € 3 615 €
      HEB 2 1 013 1 an 4 747 € 3 768 €
      HEB 3 1 067   5 000 € 3 968 €

       

      Tableau de rémunération des personnels de direction de classe normale

      Échelon Indice majoré Avancement Traitement brut mensuel Traitement net mensuel
      1 484 2 ans 2 268 € 1 800 €
      2 513 2 ans 2 404 € 1 908 €
      3 551 2 ans 2 582 € 2 049 €
      4 586 2 ans 2 746 € 2 180 €
      5 637 2 ans 2 985 € 2 369 €
      6 684 2 ans 3 205 € 2 544 €
      7 718 2 ans 3 365 € 2 670 €
      8 756 2 ans et 6 mois 3 543 € 2 812 €
      9 801 2 ans et 6 mois 3 754 € 2 979 €
      10 830   3 889 € 3 087 €

      Dans le cadre d'une affectation  :                         

      • dans un département d'outre-mer, le traitement brut est majoré de 40% à 53% selon le lieu d'affectation.
      • dans une collectivité d'outre-mer, le traitement est majoré de 40% à 108% selon le lieu d'affection.

      Les personnels de direction bénéficient d’une bonification indiciaire (BI) liée à la fonction exercée et à la catégorie dans laquelle est classé l’établissement d’affectation (entre 50 et 150 points).
      Les chefs d’établissement qui dirigent un établissement de 3ème, 4ème ou 4ème catégorie exceptionnelle perçoivent une nouvelle bonification indiciaire (NBI) (entre 40 et 80 points).

      Régime indemnitaire

      Les personnels de direction perçoivent une indemnité de fonctions, de responsabilités et de résultats. Les montants annuels de la part attribuée au titre des fonctions exercées et de la catégorie d’établissement d’affectation sont compris entre 6 010 € et 7 000 € pour les chefs d’établissement et entre 4 000 € et 5 950 € pour les chefs d’établissement adjoints.
      Une part tenant compte des résultats de l’entretien professionnel est versée annuellement. Son montant de référence est de 667 euros.

      La carrière des personnels de direction

      Titularisation

      La titularisation prend en compte la qualité de la participation du stagiaire aux actions de formation.
      La titularisation ou le refus de titularisation relèvent de décisions rectorales. Le refus de titularisation est pris après avis de la commission administrative paritaire académique (CAPA).
      Le ministre chargé de l’éducation nationale peut autoriser, après consultation de la commission administrative paritaire nationale, les stagiaires qui n’ont pas été titularisés, à effectuer une seconde année de stage.

      Evaluation

      Les personnels de direction font l'objet d'un entretien professionnel annuel conduit par le supérieur hiérarchique direct dans les conditions définies par le décret n° 2010-888 du 28 juillet 2010 relatif aux conditions générales de l'appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires de l'Etat.

      Arrêté du 29 juin 2021 relatif à l'entretien professionnel annuel des personnels de direction d'établissement d'enseignement ou de formation relevant du ministre chargé de l'éducation nationale

      Mobilité

      Le ministre chargé de l'éducation procède aux mutations des personnels de direction, en tenant compte, notamment, des résultats de l'entretien professionnel annuel. Les mutations peuvent être prononcées soit sur demande des intéressés, soit dans l'intérêt du service.

      Les personnels de direction qui exercent leurs fonctions dans un établissement d'enseignement ou de formation ou dans une unité pédagogique régionale des services pénitentiaires peuvent demander une mutation lorsqu'ils ont accompli au moins trois ans de services dans le même poste. Cette durée de services peut être inférieure, sur dérogation accordée par le ministre chargé de l'éducation, fondée sur des circonstances liées à la situation personnelle ou familiale de l'intéressé ou aux nécessités du service.

      Les personnels de direction ne peuvent occuper le même poste de direction d'établissement d'enseignement ou de formation relevant du ministre chargé de l'éducation nationale plus de neuf ans. A l'issue d'une période de sept ans dans le même poste, les personnels de direction concernés sont tenus de participer aux opérations annuelles de mutation. S'ils n'ont pas changé de poste au terme de la période de neuf ans précitée, ils font l'objet d'une nouvelle affectation par le ministre chargé de l'éducation nationale au plus tard à la fin de cette période. Il peut être dérogé à cette règle dans l'intérêt du service, ainsi que pour les personnels ayant occupé quatre postes différents dans le corps de personnels de direction.

      En savoir plus sur la mobilité

      Avancement de grade

      Tableau d'avancement à l'échelon spécial de la hors classe

      L'accès à l'échelon spécial du grade de personnel de direction hors classe se fait au choix, dans la limite d'un pourcentage des effectifs de ce corps fixé par arrêté conjoint des ministres chargés de l'éducation nationale, de la fonction publique et du budget. Le tableau d'avancement à cet échelon spécial est arrêté annuellement par le ministre chargé de l'éducation nationale sur proposition des recteurs d'académie lorsqu'ils sont affectés en académie, ou sur proposition de leur supérieur hiérarchique lorsqu'ils sont dans une autre affectation.
      Les promotions sont prononcées par arrêté du ministre chargé de l'éducation nationale dans l'ordre d'inscription au tableau annuel d'avancement.
      Peuvent accéder à cet échelon spécial les personnels de direction hors classe ayant atteint le 5ème échelon de leur grade. Les intéressés doivent justifier :

      1. Avoir occupé pendant au moins huit ans au moins deux postes de chef d'établissement dont un obligatoirement au sein d'un établissement mentionné à l' article L. 421-1 du code de l'éducation . Sont pris en compte les services accomplis dans un établissement scolaire français à l'étranger figurant sur la liste établie dans les conditions prévues par l'article L. 452-3 du même code, au lycée Comte de Foix en Principauté d'Andorre, dans un établissement relevant du ministère de l'agriculture, ou au sein d'une maison d'éducation de la grande chancellerie de la Légion d'honneur ;
      2. Avoir occupé pendant au moins six ans au moins un poste de chef d'établissement ou de chef d'établissement adjoint dans des conditions d'exercice difficiles définies par arrêté conjoint des ministres chargés de l'éducation nationale et de la fonction publique ;
      3. Avoir occupé pendant au moins cinq ans au moins un poste de chef d'établissement dans des conditions d'exercice difficiles définies par arrêté conjoint des mêmes ministres ;
      4. Avoir occupé pendant au moins quatre ans un ou plusieurs postes de chef d'établissement et avoir été détaché pendant au moins deux ans dans un ou plusieurs emplois fonctionnels dotés d'un indice terminal au moins égal à la hors échelle B ou avoir occupé des fonctions équivalentes pendant la même durée.

      Les conditions d'accès à l'échelon spécial s'apprécient au 31 décembre de l'année précédant l'année au titre de laquelle est établi le tableau d'avancement.

      Tableau d'avancement à la hors classe

      Les nominations au grade de personnel de direction hors classe sont prononcées par arrêté du ministre chargé de l'éducation nationale, dans l'ordre d'inscription au tableau annuel d'avancement établi sur proposition des recteurs d'académie lorsqu'ils sont affectés en académie, ou sur proposition de leur supérieur hiérarchique lorsqu'ils sont dans une autre affectation.
      Peuvent être inscrits au tableau d'avancement les personnels de direction ayant atteint le 9ème échelon de la classe normale et justifiant de huit années de services effectifs dans le corps en position d'activité ou de détachement.
      Les fonctionnaires promus au grade de personnel de direction hors classe sont classés à l'échelon comportant un indice égal ou, à défaut, immédiatement supérieur à celui qu'ils détenaient dans leur ancien grade. Ils conservent à cette occasion l'ancienneté acquise dans le précédent échelon, dans la limite de la durée des services exigés pour l'accès à l'échelon supérieur de leur nouveau grade.
      S'ils avaient atteint l'échelon le plus élevé de leur précédent grade, ils conservent leur ancienneté d'échelon dans les mêmes conditions et limites lorsque l'augmentation de traitement consécutive à leur nomination est inférieure à celle que leur avait procurée leur avancement à cet échelon.

      En savoir plus sur les tableaux d'avancement

      Détachement sur un emploi fonctionnel

      Sous réserve de remplir les conditions d'accès, les personnels de direction peuvent être détachés sur les emplois fonctionnels des services déconcentrés du ministère de l'Éducation nationale. Les conditions d'accès sont définies par le décret n° 2016-1413 du 20 octobre 2016 relatif aux emplois fonctionnels des services déconcentrés de l'Éducation nationale.

      En savoir plus sur le détachement sur un emploi fonctionnel

      Ressources 

      Ressources professionnelles

      Sur le site de l'IH2EF, des ressources professionnelles pour le déroulé de l'année scolaire, destinées à faciliter la mise en œuvre des activités du métier des personnels de direction

      Textes de référence

      Statut 

      Échelonnement indiciaire

      Bonification indiciaire

      • Décret n° 81-487 du 8 mai 1981 modifié fixant le régime de rémunération applicable à certains emplois de direction d’établissements d’enseignement ou de formation relevant du ministre de l’éducation nationale
      • Décret n° 88-342 du 11 avril 1988 fixant le régime de rémunération applicable à certains emplois de direction d’établissements d’enseignement ou de formation relevant du ministre de l’éducation nationale

      Nouvelle bonification indiciaire

      • Décret n° 96-1131 du 18 décembre 1996 instituant une nouvelle bonification indiciaire en faveur de certains personnels de direction relevant du ministère de l’éducation nationale
      • Arrêté du 18 décembre 1996 fixant les conditions d’attribution de la nouvelle bonification indiciaire en faveur de certains personnels de direction relevant du ministère de l’éducation nationale

      Taux de promotion à l’échelon spécial

      • Arrêté du 10 mai 2017 fixant le pourcentage mentionné à l’article 17 du décret n° 2001-1174 du 11 décembre 2001 portant statut particulier du corps des personnels de direction d’établissement d’enseignement ou de formation relevant du ministre de l’éducation nationale

      Formation professionnelle statutaire des personnels de direction d'établissement d'enseignement ou de formation

      • Arrêté du 27 mars 2020 relatif à la formation professionnelle statutaire des personnels de direction d'établissement d'enseignement ou de formation relevant du ministre de l'éducation nationale et à la formation d'adaptation à l'emploi des personnels détachés dans ce corps
      • Circulaire n° 2017-141 du 4 août 2017 relative à la formation professionnelle statutaire des personnels d'encadrement pédagogique

      Entretien professionnel

      • Décret n° 2021-121 du 4 février 2021 modifiant les modalités d’évaluation professionnelle des personnels de direction d’établissement d’enseignement ou de formation relevant du ministre de l’éducation nationale
      • Arrêté du 7 août 2012 relatif à l'entretien professionnel des personnels de direction d'établissement d'enseignement ou de formation relevant du ministre de l'éducation nationale (dispositions des articles 1er à 6 applicables uniquement pour les personnels dont la lettre de mission triennale prend fin au 31 août 2022 ou au 31 août 2023 - arrêté abrogé à compter du 1er septembre 2023)
      • Arrêté du 29 juin 2021 relatif à l’entretien professionnel annuel des personnels de direction d’établissement d’enseignement ou de formation relevant du ministre chargé de l’éducation nationale (applicable aux évaluations afférentes aux activités postérieures au 1er septembre 2021 sauf pour les personnels dont la lettre de mission triennale prend fin au 31 août 2022 ou au 31 août 2023)

      Lignes directrices de gestion

      Mise à jour : septembre 2022