Des élèves éco-délégués pour agir en faveur du développement durable

Les classes de collège et de lycée élisent des éco-délégués pour participer activement à la mise en œuvre du développement durable dans leurs établissements. À travers ces élections et les projets éco-responsables menés toute l'année, les élèves deviennent acteurs à part entière pour contribuer à faire des collèges et lycées des espaces plus favorables à la biodiversité et davantage engagés dans l’atténuation et l’adaptation au changement climatique. 250 000 classes engagées pour le développement durable, ça peut tout changer.

Temps de lecture 5 minutes

EN BREF, ÊTRE ÉCO-DÉLÉGUÉ, ÇA VEUT DIRE QUOI ?

Être éco-délégué de classe, c'est :

  • Être un élève respectueux de l'environnement et montrer l'exemple
  • Sensibiliser ses camarades aux gestes quotidiens (éteindre les lumières, vérifier qu'en hiver les fenêtres sont fermées et que les radiateurs sont bien réglés, installation de poubelles de tri des déchets de la classe, etc.)
  • Être force de proposition (proposition d'initiatives et d'actions, comme les "marches vertes", etc.)

Être éco-délégué d'établissement, c'est :

  • Porter des projets pour améliorer la biodiversité, diminuer l'impact énergétique de l'établissement, promouvoir des gestes éco-responsables de l'ensemble de la communauté éducative, sensibiliser à la lutte contre le gaspillage alimentaire, promouvoir des actions
  • Être ambassadeur auprès des services, des responsables et des instances de l'établissement, ainsi que des partenaires extérieurs
  • Restituer les actions menées, contribuer à leur évaluation et à leur valorisation
  • Transmettre des informations et des connaissances à leurs camarades

Les élèves acteurs du développement durable

La lutte contre le changement climatique et la préservation de la biodiversité sont deux sujets majeurs dès aujourd'hui et pour l’avenir. Elles impliquent une mobilisation de l’ensemble de notre société et des évolutions profondes des comportements individuels et collectifs.

Les élèves bénéficient d’une éducation au développement durable à travers les programmes scolaires et peuvent être eux-mêmes acteurs de la question écologique au sein des écoles et établissements. L’élection d'éco-délégués de classe dans chaque classe de collège et de lycée est obligatoire depuis la rentrée 2020. Elle peut être organisée simultanément avec celle des délégués de classe. Elle peut également être proposée aux élèves de CM1 et CM2. Les mêmes élèves peuvent, le cas échéant, être à la fois délégués de classe et éco-délégués. Leurs missions et leurs contributions aux projets d’établissements sont précisées. Des outils collaboratifs d’auto-évaluation et de reconnaissance des acquis sont mis à leur disposition.

Dans les instances de représentation des élèves, un binôme fille-garçon d'éco-délégués est élu au niveau de l’établissement au sein du conseil de la vie lycéenne (CVL), au niveau académique dans les CAVL et au niveau national au sein du CNVL. Au moins l'une des trois séances annuelles des CAVL et du CNVL est consacrée au développement durable. Les élus lycéens sont pleinement engagés dans la mise en œuvre de cette politique et formulent notamment des avis et des propositions sur la mise en œuvre du dispositif des éco-délégués dans les établissements. Les élus lycéens sont membres de droit des comités de pilotage académiques de l’éducation au développement durable.

Pour que les écoles et établissements deviennent un terrain d'apprentissage et d'engagement en faveur du développement durable et de la lutte contre le changement climatique, l’éducation au développement durable est une mission centrale de l’École. Parmi les mesures mises en place figure l'élection des éco-délégués.

Pourquoi des éco-délégués ?

La compréhension des relations entre les questions environnementales, économiques, sociales et culturelles doit aider les élèves à mieux percevoir :

  • l'interdépendance des sociétés humaines et du système Terre,
  • la nécessité de faire des choix informés et responsables et d'adopter des comportements qui tiennent compte de ces équilibres,
  • l'importance d'une solidarité à l'échelle mondiale.

Ainsi l'éducation au développement durable (EDD) permet d'appréhender la complexité du monde dans ses dimensions scientifiques, éthiques et civiques. Transversale, elle s'appuie sur les programmes d'enseignement de l'ensemble des disciplines.

Un éco-délégué par classe

Les éco-délégués sont à la fois des co-pilotes et des ambassadeurs des projets pédagogiques menés au sein des établissements scolaires. Ils participent au comité de pilotage des projets, informent leurs camarades sur les avancements et les poussent à s'y engager.

Les compétences acquises par les éco-délégués doivent être reconnues et peuvent être valorisées dans le livret scolaire. Cette mission d’éco-délégué constitue notamment un apprentissage de l’engagement.

Les élections d'éco-délégués de classe peuvent intervenir parallèlement aux élections des délégués d'élèves et selon les mêmes modalités.

Des binômes d'éco-délégués par établissement

Chaque collège et lycée désigne au moins un binôme fille-garçon d'éco-délégués par établissement, soit 20 000 éco-délégués d'établissement.

Les binômes d'éco-délégués sont élus, au collège et au lycée, parmi les membres volontaires du conseil de vie collégienne/lycéenne, ainsi qu'au Conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) et du Conseil national de la vie lycéenne (CNVL). Ils font connaître au Conseil d'administration les actions et les projets pédagogiques menés.

Quelles sont les missions des éco-délégués de classe ?

Les éco-délégués jouent un rôle essentiel pour mettre en œuvre la transition écologique et le développement durable dans l'ensemble des écoles et des établissements scolaires, qui sont autant de lieux et de vecteurs de cette démarche.

Les éco-délégués apportent leur engagement et leurs connaissances à leurs classes en faveur du développement durable. Les éco-délégués sont les ambassadeurs de cette vision qui unit le respect de la planète, le respect du Vivant et le respect de l'autre.

Ils ont quatre missions essentielles :

  • Porter des projets à construire collectivement
  • Être ambassadeur auprès des services, des responsables et des instances de l'établissement, ainsi que des partenaires extérieurs
  • Restituer les actions menées, contribuer à leur évaluation et à leur valorisation
  • Transmettre des informations et des connaissances à leurs camarades

Les éco-délégués contribuent à la sensibilisation et à la mobilisation des élèves de leur classe et à l’échelle de l’établissement.

Au quotidien, ils sensibilisent leurs camarades aux gestes qui permettent d'économiser l'énergie et d’agir pour l’environnement : éteindre les lumières, vérifier qu'en hiver les fenêtres sont fermées et que les radiateurs sont bien réglés, contribuer à l'installation de poubelles de tri des déchets de la classe, proposer des initiatives et actions comme les "marches vertes", etc.

Au-delà de ces éco-gestes, ils s’investissent dans des actions et projets pédagogiques dont ils sont à l’origine ou qui ont été initiés par leurs enseignants et/ou qui s’inscrivent dans le projet d’école ou d’établissement.

Les éco-délégués sont accompagnés par la communauté éducative, en particulier par le référent EDD d’établissement. Ils sont amenés à travailler avec la direction de l’établissement et avec les personnels administratifs et techniques. Leurs projets les conduisent à travailler en collaboration avec des intervenants extérieurs - associations, collectivités, experts scientifiques, etc. - et donc à découvrir les acteurs de leur territoire.

Le champ d’action des éco-délégués couvre l’ensemble des thématiques liées à l’environnement, considérées dans toutes leurs dimensions : écologique, sociale, économique, éthique, etc.

Les actions des éco-délégués s’inscrivent dans une démarche : définition concertée d’un objectif à partir des constats, besoins et souhaits, puis définition des actions pour y parvenir et des moyens pour les mener à bien.

Les réalisations sont nombreuses et diversifiées, au carrefour des enjeux environnementaux, sociaux et économiques :

  • observation et préservation de la biodiversité
  • végétalisation et réaménagement de la cour
  • réduction, collecte et tri de déchets
  • recyclage, réemploi et actions éco-solidaires
  • réduction du gaspillage alimentaire
  • réduction de la consommation énergétique
  • etc.

Les éco-délégués sont tout particulièrement mobilisés lorsque l’établissement est engagé dans une démarche globale de développement durable avec la labellisation E3D, car celle-ci place les élèves au cœur de la démarche.

Les éco-délégués, pivot du développement durable dans les établissements

Les démarches collectives que les éco-délégués initient ou auxquelles ils contribuent doivent être inscrites dans au moins l'un des axes du projet d'établissement. 
Intervenant au sein de l'établissement, les éco-délégués peuvent aussi proposer des réalisations dans l'environnement proche. Leur action se conçoit en relation avec les éco-délégués du conseil de la vie collégienne (CVC) ou du conseil de la vie lycéenne (CVL), comme avec la Maison des lycéens, ainsi que tous autres partenaires internes et externes à l'établissement, notamment les conseils municipaux, départementaux et régionaux des jeunes.

Leur engagement est facilité et leurs actions sont concertées, notamment en prévoyant des rendez-vous réguliers dans l'établissement, mais aussi au niveau des bassins ou des réseaux territoriaux E3D, ainsi qu'au niveau départemental.

Un rendez-vous régional et interacadémique annuel peut favoriser de nouvelles dynamiques dans le cadre du déploiement de la stratégie Agenda 2030 : il rassemble alors principalement les élus des CVC et des CVL, mandatés par les éco-délégués de classe.

Les éco-délégués sont accompagnés par la communauté éducative, en particulier par le référent EDD d’établissement. Ils sont intégrés au processus de labellisation E3D . Leur réseau fait l'objet d'une animation spécifique pilotée par la mission académique et les coordonnateurs départementaux.

Dans le cadre des projets pédagogiques engagés, des outils collaboratifs sont mis à leur disposition, notamment pour favoriser échanges et dialogues interacadémiques. Ils visent également à faciliter des auto-évaluations des actions menées et à élaborer un cadre de reconnaissance des acquis et des savoirs issus de leur engagement.

La démarche de développement durable des écoles et établissements

Le label "E3D École/Établissement en démarche de développement durable" est attribué aux écoles, aux collèges et aux lycées généraux, technologiques et professionnels, ainsi qu'aux centres de formation d'apprentis qui entrent en démarche globale de développement durable.

Les écoles et établissements en démarche globale de développement durable (E3D) associent l'ensemble de la communauté éducative.

Zoom sur un projet d'éco-délégués dans l'académie de Poitiers

Zoom sur le projet des éco-délégués du collège Michelle Pallet, en Rep+, dans l'académie de Poitiers

Avec l’équipe de l’établissement, les élèves du collège se sont engagés dans la démarche E3D (école ou établissement en démarche de développement durable). L’action des éco-délégués s’organise autour de cinq axes :

  • une sensibilisation collective aux économies d’énergie, relayée dans les enseignements : calculs et mesures des consommations, production d’une affiche présentée au niveau académique, rédaction d’un écrit à destination de la collectivité territoriale visant à modifier les équipements du collège (ampoules basse consommation, etc.) et des économies vérifiées à la clé
  • un plan anti-gaspillage et de tri des déchets mobilise l’ensemble de la communauté éducative

Les éco-délégués se sont mobilisés en intervenant auprès de leurs camarades lors de la pause méridienne, avec l’enseignante de SVT, afin d’encourager les gestes éco-citoyens ;

  • une collaboration avec le conseil départemental pour obtenir des financements inscrits dans le projet E3D : fourniture d’une gourde à chaque élève du collège (réduction des déchets plastiques), équipement des personnels en vélos électriques (réduction des gaz à effet de serre), création d’un jardin écologique favorisant la biodiversité, avec l’installation d’une ruche et d’un hôtel à insectes
  • un partenariat social et pédagogique avec l’épicerie sociale du quartier et son jardin partagé
  • un lien inédit avec l’atelier départemental de Canopé qui s’installe dans les locaux du collège. Des contacts ont déjà été pris entre les éco-délégués et les formateurs afin de bénéficier de ressources et d’animations nouvelles. Une semaine en faveur du développement durable sera animée par les élèves éco-délégués.

Les guides de l'éco-délégué pour accompagner les collégiens et lycéens mobilisés pour la transition écologique

Les guides de l’éco-délégué

Agir pour la planète au collège - Septembre 2020

  • Quelques questions à se poser avant de démarrer
  • Quel est le rôle de l'éco-délégué ?
  • Par où commencer ?
  • Comment s'organiser ?
  • Boîte à outils

 

Agir pour la transition écologique et solidaire au lycée - Décembre 2020
 

 

  • Être éco-délégué, c'est...
  • Une fois élu, comment mener un projet ?
  • Panorama des missions de l'éco-délégué
  • Des idées d'actions à mettre en place
  • Ils ou elles ont été à ta place
  • Pour aller plus loin

Remise d'un rapport sur l’éducation au développement durable

Dans le cadre de sa mission parlementaire, Brune Poirson a remis son rapport sur l’éducation au développement durable le vendredi 30 avril 2021.

Mise à jour : septembre 2022