Le concours de recrutement d'inspecteurs de l'Education nationale (IEN)

Les inspecteurs de l'Éducation nationale (IEN) sont des cadres supérieurs de l'Éducation nationale qui exercent leurs fonctions dans le cadre du programme de travail académique. Ils sont recrutés par la voie d'un concours qui prend en compte l'expérience et la formation préalable des candidats.

Temps de lecture 6 minutes

Organisation de la session 2022

Calendrier de la session

Inscriptions

Les inscriptions aux concours de la session 2022 auront lieu du mardi 12 octobre 2021, à partir de midi, au mercredi 10 novembre 2021, 17 heures, heure de Paris (dates prévisionnelles).

Date limite d'envoi du dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (Raep)

Le dossier de Raep et le guide d'aide à l'attention des candidats seront téléchargeables ultérieurement.  Aucun dossier ne sera adressé aux candidats par les services chargés des inscriptions.

Épreuve d'admission

Le calendrier sera précisé ultérieurement.

Consultation des résultats

Les résultats des concours sont publiés sur la page http://pubcyc.orion.education.fr/publication_ABE.

Nombre de postes offerts

Le nombre de postes offerts au titre de l'année 2022 n'est pas encore fixé.

Conditions d'accès au concours

Conditions d'accès à la fonction publique

Pour se présenter au concours, les candidats doivent, au plus tard le jour de la première épreuve  :

  • posséder la nationalité française ou être ressortissant d'un État membre de l’UE, d’un État partie à l'accord sur l’EEE, de la Confédération suisse, de la Principauté de Monaco ou de la Principauté d’Andorre,
  • jouir de vos droits civiques et ne pas avoir subi de condamnation incompatible avec l'exercice des fonctions d’inspection,
  • être en position régulière au regard des obligations du service national.

Conditions spécifiques 

Le concours est ouvert aux :

  • fonctionnaire titulaire d'un corps d'enseignement ou d'éducation, de celui des psychologues de l'éducation nationale ou de celui des personnels de direction d'établissement d'enseignement ou de formation relevant du ministre de l'éducation nationale ayant accompli 5 ans dans des fonctions correspondantes,
  • ressortissants d’un État membre de l’Union européenne (UE) ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen (EEE), autres que la France, de la Confédération suisse, de la Principauté de Monaco ou de la Principauté d’Andorre, justifiant de 5 années de services effectifs dans une administration, un organisme ou un établissement d’un État membre de l’UE ou d’un autre État partie à l’accord sur l’EEE, dont les missions sont comparables à celles des administrations et des établissements publics dans lesquels les fonctionnaires (France) exercent des fonctions correspondantes.

Ce concours est ouvert aux agents en position d’activité, de détachement, de congé parental, d’accomplissement du service national ou en fonction dans une organisation intergouvernementale à la date de la 1ère épreuve. Les agents en disponibilité ne peuvent pas se présenter.

En outre, les candidats doivent être titulaires d'une licence ou justifier d'un titre ou d'un diplôme reconnu équivalent par arrêté conjoint des ministres chargés de l'éducation nationale et de la fonction publique ou appartenir au corps des professeurs certifiés, au corps des professeurs d'éducation physique et sportive, au corps des professeurs des écoles, au corps des professeurs de lycée professionnel, au corps des conseillers principaux d'éducation, au corps des psychologues de l’éducation nationale ou au corps des personnels de direction d'établissement d'enseignement ou de formation.

Ces conditions de candidature sont appréciées au 1er janvier de l'année au titre de laquelle le concours est ouvert.
 

    Épreuves du concours

    Épreuve d'admissibilité

    • Coefficient de l'épreuve : 1 

    L'épreuve d'admissibilité consiste en une étude par le jury d'un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (Raep) établi par le candidat. Le jury examine le dossier qu'il note de 0 à 20 en fonction de l'expérience acquise par le candidat durant son parcours professionnel  et dresse la liste par spécialité des candidats autorisés à se présenter à l'épreuve orale d'admission. Cette épreuve fait l'objet d'une double correction.

    Le dossier de Raep est téléchargeable sur ce site dès l'ouverture des inscriptions au concours et est adressé par le candidat dans le délai et selon les modalités fixés par les arrêtés d'ouverture de chacun des concours et indiqués sur cette page.

    Épreuve orale d'admission

    • Durée de l'exposé : 15 minutes
    • Durée de l'entretien : 45 minutes 
    • Coefficient : 3 

    L'épreuve consiste en un entretien avec le jury. Lors de cette épreuve, le jury dispose du dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle remis par le candidat et des deux dernières appréciations et évaluations dont il a fait l'objet. Cet entretien débute par un exposé du candidat portant sur son parcours et son activité professionnelle.

    L'entretien doit permettre au jury d'apprécier les compétences du candidat dans la spécialité, ses qualités de réflexion, ses connaissances, ses aptitudes et motivations professionnelles ainsi que sa capacité à se situer comme cadre dans son environnement professionnel et à s'adapter aux missions qui peuvent être confiées aux personnels d'inspection.

    L'exposé et l'entretien avec le jury donnent lieu à l'attribution d'une note de 0 à 20.

    A l'issue de l'épreuve orale d'admission, le jury dresse, par ordre de mérite, au vu de la somme des notes coefficientées obtenues par les candidats aux épreuves d'admissibilité et d'admission, la liste des candidats déclarés admis et la liste complémentaire. Si plusieurs candidats ont obtenu le même nombre de points, les ex æquo sont départagés par la meilleure note obtenue à l'épreuve orale d'admission.

    Se préparer au concours

    La formation

    L'Institut des hautes études de l'éducation et de la formation (IH2EF anciennement ESENESR) conçoit et met en œuvre les formations initiales, d'adaptation à l'emploi et continue des personnels d'encadrement.
    De plus, des sessions de préparation aux concours de recrutement des personnels d'encadrement peuvent être proposées en académie. Les modalités de ces préparations sont consultables dans les PAF (plan académique de formation)

    Les rapports des jurys

    Les rapports des jury, établis sous la responsabilité des présidents de jury, commentent les épreuves d'admissibilité et d'admission. Les constats établis par les membres du jury permettent de cibler les principaux atouts et faiblesses des candidats, et de formuler quelques recommandations qui seront utiles à la préparation des futurs candidats.

    Après le concours

    Les lauréats du concours font l'objet d'une nomination et d'une affectation prononcées par le ministre de l'éducation nationale. Pour ce faire, les lauréats doivent saisir leurs vœux d’affectation sur le Portail lauréat.

    En savoir plus sur l' affectation et la formation après le concours des inspecteurs

    Textes de référence 

    Foire aux questions

    Je souhaite m'inscrire à un concours de recrutement mais j'ai des doutes sur la recevabilité de ma candidature. À qui dois-je m'adresser ?

    Vous devez prendre contact avec le service des examens et concours de votre rectorat, vice-rectorat ou avec le service interacadémique des examens et concours (SIEC) pour les académies de Paris, de Créteil et de Versailles.

    Je suis enseignant dans un établissement d'enseignement privé, puis-je me présenter au concours ?

    Le recrutement n'est ouvert qu'aux fonctionnaires titulaires.

    Les personnels exerçant leurs fonctions dans des établissements d'enseignement privés n'ont pas la qualité de fonctionnaire titulaire et ne peuvent donc pas postuler aux concours de recrutement de personnels d'encadrement.

    Si vous ne pouvez pas vous prévaloir de la qualité de fonctionnaire titulaire, condition réglementaire indispensable, vous ne pouvez pas postuler à un concours de recrutement de personnels d'encadrement.

    Je suis actuellement en disponibilité. Puis-je présenter le concours ?

    La position de disponibilité ne permet pas de se présenter au concours conformément à l’article 19-2° de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 modifiée. Le candidat doit donc être, à la date de la 1ère épreuve, en position d'activité, de détachement, de congé parental, de mise à disposition ou en fonction dans une organisation intergouvernementale.

    Qu'arrive-t-il si je ne transmets pas mon dossier de Raep dans les délais ?

    Les candidats doivent adresser leur dossier au ministère de l’éducation nationale, selon les modalités et délais fixés par l’arrêté d’ouverture du concours. Tout candidat qui ne transmettra pas son dossier ou le transmettra après la date fixée sera éliminé du concours. Aucune pièce complémentaire au dossier de présentation transmise par le candidat après cette date ne sera prise en compte.

    Le dossier de Raep des candidats sera conservé par l’administration et il ne leur sera adressé aucune photocopie. Il leur est donc conseillé de conserver une copie de leur dossier.

    Puis-je changer de spécialité, d'option ou de dominante en envoyant mon dossier de Raep ?

    Non, le dossier de Raep doit être en conformité avec les informations saisies lors de l'inscription. Ainsi, le dossier sera examiné par le jury dans la spécialité choisie à l'inscription.

    L'épreuve d'admissibilité du concours est-elle anonyme ?

    Non l'identité du candidat figure dans le dossier examiné par le jury.

    Je n’ai pas reçu mon dossier de Raep, que dois-je faire ?

    Le dossier de Raep n’est pas adressé au domicile du candidat. Il sera disponible dans l'espace candidat de Cyclades dès l'ouverture des inscriptions.

    Le dossier de Raep comporte une rubrique "Deux dernières appréciations et évaluations". Que dois-je joindre et à qui dois-je adresser ces éléments ?

    Selon votre corps d’appartenance, ces appréciations et évaluations peuvent être variées (exemple : rapport d’inspection, notice annuelle de notation administrative, compte-rendu d’entretien professionnel, compte-rendu du rendez-vous de carrière le cas échéant, etc.). Ces éléments font partie de votre dossier de Raep. Vous devez les envoyer au ministère de l’éducation nationale en même temps que votre dossier de Raep. Le jury ne dispose de ces éléments que lors de l’épreuve d’admission.

    Je n'ai pas reçu ma convocation pour l'épreuve orale d'admission, que dois-je faire ?

    Les candidats admissibles sont convoqués par l'administration centrale. Les dates de déroulement de l'épreuve étant indiquées sur cette page, les candidats qui n'auraient pas reçu leur convocation huit jours avant le début de l'épreuve sont invités à prendre contact avec le bureau des concours d’encadrement (personnels de direction et personnels d’inspection), à la direction générale des ressources humaines du ministère de l'éducation nationale.

    Si je suis déclaré admis, où serais-je affecté à l'issue du concours ?

    L'affectation est nationale. Elle tient compte du rang de classement obtenu au concours, des postes vacants et besoins du service à la date de l'affectation. Vous pouvez donc être affecté dans toute académie.

     

    Mise à jour : septembre 2021