Covid-19 : des dépistages par autotest

Pour faciliter le dépistage de la Covid-19 et ainsi diminuer la circulation du virus, des autotests peuvent être réalisés.

Qu’est-ce qu’un autotest ?

Il s’agit d’un test antigénique à réaliser soi-même. Le prélèvement s’effectue à l’aide d’un écouvillon introduit dans le nez.

L’auto-prélèvement nasal est moins profond (2 à 3 cm) que le prélèvement nasopharyngé pratiqué par un professionnel de santé, donc moins désagréable et réalisable soi-même. Après réalisation d'un ou deux autotests par un adulte, si un enfant de plus de 8 ans se sent à l'aise, l'auto-prélèvement peut être envisagé.

Le résultat est rapide : 15 à 20 minutes selon les consignes des fabricants. Les autotests permettent de détecter rapidement les personnes qui sont contagieuses sans le savoir car elles n’ont pas de symptômes (30 à 50 % des cas).

Tutoriel : réalisation du prélèvement par l'adulte chez l'enfant

Tutoriel : réalisation de l'autoprélèvement par l'enfant

Que faire en cas d’autotest positif ?

En cas de résultat positif à un autotest, il faut s’isoler et effectuer au plus vite un test PCR de confirmation. Il est par ailleurs recommandé de contacter son médecin traitant qui indiquera la marche à suivre.

Que faire si l’autotest est négatif ?

En cas de résultat négatif à un autotest, il faut continuer à respecter les gestes barrières et à s’autotester car l’autotest ne détecte pas une charge virale trop faible et que l’on peut attraper le Covid à tout moment.

Mise à jour : Juillet 2022