La voie professionnelle au lycée

Le lycée professionnel propose un enseignement en alternance avec l'entreprise et ses métiers, dans divers secteurs et à différents niveaux de formation. Après une formation en voie professionnelle, l'élève peut s'insérer dans la vie active ou poursuivre ses études.

Information examens 2020

Information examens 2020 Compte tenu de la situation sanitaire, des aménagements des examens nationaux ont été décidés : l’ensemble des épreuves du diplôme national du brevet et du baccalauréat général, technologique et professionnel seront validées à partir des notes du livret scolaire. L’épreuve orale du baccalauréat de français est annulée.

Consultez toutes les réponses à vos questions pour les examens du bac, brevet, CAP, BEP et BTS

La voie professionnelle, une nouvelle voie vers l'excellence

Comprendre la réforme de la voie professionnelles en 12 points clés

  1. Des campus d'excellence ancrés dans les territoires
  2. Un appel à projet PIA3 doté de 50M d'euros en faveur de la voie professionnelle
  3. De l'apprentissage dans tous les lycées professionnels
  4. Le développement des formations tournées vers les métiers d'avenir
  5. La transformation progressive et accompagnée des filières peu insérantes
  6. Un partenariat renouvelé avec les entreprises pour favoriser l'insertion des jeunes
  7. Un CAP en 1, 2 ou 3 ans en fonction du profil et des besoins de l'élève
  8. Les taux d'insertion de chaque formation rendus publics pour éclairer le choix des familles
  9. Une 2nde professionnelle organisée par familles de métiers, pour un parcours plus progressif et plus lisible
  10.  Des enseignements généraux contextualisés et mieux articulés avec les enseignements professionnels grâce à de la co-intervention de professeurs
  11.  En classe terminale, le choix offert entre un module insertion professionnelle et un module poursuite d'étude pour préparer l'avenir
  12.  Réalisation d'un chef-d'oeuvre présenté au baccalauréat professionnel

Une transformation nécessaire du lycée professionnel

  • Les acteurs de la voie professionnelle ont développé un savoir-faire pédagogique qui se traduit par de belles réussites.
  • L'enseignement professionnel connaît des déséquilibres et manque parfois de lisibilité pour les élèves et leurs familles.

Des campus d'excellence au coeur des régions

Les 95 campus des métiers et des qualifications présents dans 12 filières professionnelles ont déjà à leur actif de nombreuses actions de formation et de développement. L'enjeu de la transformation de la voie professionnelle est de faire émerger une nouvelle génération de campus "Excellence" qui participe au développement national et territorial des métiers d'avenir et des filières d'excellence françaises.

Il s'agit également de créer de véritables lieux de vie, de formation et d'innovation, en lien étroit avec les régions et les acteurs de la recherche et du monde professionnel.

Il y aura un FabLab dans chaque campus et des partenariats renforcés avec les entreprises et avec des établissements scolaires internationaux.

Vers des parcours d'excellence et de réussite

La classe de 2de par famille de métiers

À la fin du collège, les élèves n'ont, le plus souvent, qu'une représentation approximative et parfois même erronée de la formation dans laquelle ils s'engagent et du métier vers lequel elle conduit. L'organisation de la classe de 2de par familles de métiers permet à tous les élèves d'acquérir les premières compétences professionnelles utiles dans un secteur, de se professionnaliser et d'affirmer progressivement leurs choix.

Une famille de métiers peut regrouper entre deux et dix spécialités de baccalauréats.

Depuis la rentrée 2019, 9 familles de métiers sont mises en place dans les classes de 2de :

  • Métiers de la construction durable, du bâtiment et des travaux publics
  • Métiers de la gestion administrative, du transport et de la logistique
  • Métiers de la relation client
  • Métiers des industries graphiques et de la communication
  • Métiers des études et de la modélisation numérique du bâtiment
  • Métiers de l'alimentation
  • Métiers de labeauté et du bien-être
  • Métiers de l'aéronautique
  • Métiers de l'hôtellerie-restauration

Partir se former à l'étranger en voie professionnelle

Tous les lycéens et apprentis de la voie professionnelle peuvent partir à l'étranger pour une période de 15 jours à 1 an, à n'importe quel moment du cursus. En entreprise et/ou dans un établissement de formation professionnelle, cette expérience à l'étranger est l'occasion de gagner en autonomie, d'enrichir sa connaissance du métier et d'améliorer sa pratique d'une langue étrangère.

La valorisation des compétences acquises à l'étranger est désormais possible grâce à une attestation reçue en plus du diplôme (à compter de la session 2020).

Consultez l'infographie complète sur la mobilité internationale en voie professionnelle

Un comité de suivi pour proposer d'éventuels ajustements

Le comité de suivi de la transformation de la voie professionnelle est composé de représentants des organisations syndicales, parentales et lycéennes et de l’administration chargée de la mise en place de la réforme. Ce comité a pour objectif de proposer d’éventuels ajustements.

Suite aux dernières propositions du comité de suivi de la réforme, il a été demandé aux services d'organiser une large concertation avec les branches professionnelles, les régions et les représentants du personnel afin de procéder aux adaptations nécessaires avant l’été 2020. Dès la rentrée scolaire 2021, la carte des formations pourra ainsi connaître de premiers enrichissements, au bénéfice des élèves et des professeurs.

Au printemps 2020, un nouveau point avec le comité de suivi de la réforme sera programmé afin de regarder si des ajustements sont souhaitables pour une meilleure réussite des élèves.

 
 

Vous avez exprimé le souhait d’une présence renforcée des IEN ET-EG. Elle est en effet essentielle pour encourager, soutenir et aider les équipes. Ainsi, je tiens à vous informer que je réunirai l’ensemble des doyens des IEN ET-EG le 24 janvier pour échanger avec eux sur ce sujet. Les recteurs seront également mobilisés lors de la prochaine réunion de rentrée.

De plus, le travail du comité de suivi a mis l’accent sur des points concrets auxquels je souhaite apporter des réponses rapides. Les classes de seconde organisées en familles de métiers doivent engager le lycéen dans une plus forte professionnalisation quand bien même les spécialités ne sont pas forcément présentes sur tout le cycle dans l’établissement. Le lien entre la co-intervention et la progression dans les programmes est à améliorer, de même que la manière dont plusieurs enseignements disciplinaires sont impliqués dans le chef-d’œuvre. Les heures de consolidation méritent également une attention soutenue pour que les faiblesses relevées en français et en mathématiques ne deviennent pas un handicap rédhibitoire à la réussite de l’élève.

Au regard de ces enjeux, nous devons augmenter les ressources à destination des professeurs. C’est pour cela que vient d’être engagé un travail sur la constitution d’une banque nationale d’idées pour la réalisation du chef-d’œuvre. Un outil comparable sera aussi à construire pour la co-intervention : idées de séquences, mises en œuvre au travers des programmes d’enseignement général, équilibre dans les interventions des enseignants des disciplines.

S‘agissant de l’attractivité de la voie professionnelle, plus encore qu’aujourd’hui, nous devons donner envie aux élèves de rejoindre la voie professionnelle, les valoriser et les placer dans un vrai parcours de réussite. Deux évolutions majeures interviendront dans les jours et les semaines à venir en ce sens. D’une part, j’annoncerai prochainement les premiers lauréats des Campus d‘excellence. D’autre part, j’ai décidé de lancer une conférence nationale sur les diplômes de la voie professionnelle afin d’adapter les diplômes aux nouveaux métiers, aux besoins des secteurs professionnels concernés et de travailler sur le déploiement sur le territoire des formations qui y conduisent.

 

Objectifs

La voie professionnelle permet d'acquérir des connaissances et des compétences dans un domaine professionnel. Les élèves préparent après la troisième un CAP ou un baccalauréat professionnel.

Le CAP conduit principalement à la vie active.
Le baccalauréat professionnel permet l'insertion dans la vie active ou la poursuite d'études en section de technicien supérieur.
Le BEP est un diplôme intermédiaire présenté pendant le cursus menant au baccalauréat professionnel.

Organisation des enseignements

Après la troisième, un élève peut préparer :

La voie professionnelle : points à retenir

La voie professionnelle propose :

  • une préparation du bac pro en 3 ans, comme tous les autres bacs
  • un diplôme présenté en cours de formation (CAP, BEP) puis le bac pro à l'issue de la terminale professionnelle
  • une nouvelle passerelle entre la seconde professionnelle et la deuxième année de CAP

La préparation du CAP

La préparation dure deux ans après la troisième. Elle a lieu dans un lycée professionnel ou un lycée professionnel agricole dans le cas du certificat d'aptitude professionnelle agricole (Capa).

Il existe environ 200 spécialités.

Les élèves suivent des cours théoriques, font des travaux pratiques, en atelier, en laboratoire ou sur un chantier selon leur spécialité. Les enseignements généraux et les enseignements techniques et professionnels s'équilibrent. Une période de 12 à 16 semaines en entreprise est obligatoire pour renforcer la professionnalisation de la formation.

Le BEP : un diplôme intermédiaire

Le brevet d'études professionnelles est un diplôme passé en cours de cursus du baccalauréat professionnel. L'obtention de ce diplôme intermédiaire est intégrée au parcours mais n'est pas obligatoire. Il atteste l'acquisition de compétences professionnelles. 

La préparation du baccalauréat professionnel

La préparation du baccalauréat professionnel dure trois ans, de la seconde professionnelle à la terminale professionnelle.

Les enseignements sont basés sur la maîtrise de techniques professionnelles. Les élèves font des travaux pratiques en atelier ou en classe et plusieurs mois de stages en entreprise. Cette expérience professionnelle permet d’être opérationnel sur le marché du travail.

La formation comprend également des enseignements généraux. Les élèves suivent des cours de français, histoire-géographie et d'éducation morale et civique (EMC), mathématiques, langue vivante, éducation physique et sportive, éducation artistique et selon les spécialités, un enseignement de sciences physiques et chimiques ou une deuxième langue vivante.

Il existe près de 100 spécialités de baccalauréat professionnel.

Plus d'informations sur le lycée professionnel sur Eduscol

Les spécialités du baccalauréat professionnel

Le lycée professionnel

Programmes des enseignements généraux de la voie professionnelle

Le tuto des stages, le portail d'information des stages en entreprise

Accéder au tuto des stages

L'accompagnement dès l'entrée dans la voie professionnelle

Des mesures sont déployées pour permettre à chaque élève de réussir son entrée en lycée professionnel :

  • des journées d'accueil et d'intégration, généralisées chaque année à tous les lycées professionnels ont lieu en début d'année scolaire. Plusieurs types d'action peuvent être proposés.
  • le CCF (Contrôle en cours de formation) est réorganisé : les évaluations certificatives ne commencent désormais qu'en classe de première, il n'y a plus de CCF en seconde professionnelle.
  • des jumelages sont progressivement mis en place tout au long de l'année entre collèges d'une part et lycées professionnels et CFA d'autre part.
  • une période de consolidation de l'orientation, entre la rentrée et les vacances de la Toussaint doit permettre aux élèves de changer de spécialité de diplôme au sein de l'enseignement professionnel, ou de changer de voie de formation pour rejoindre la voie générale et technologique.
  • une semaine de préparation à l'arrivée en milieu professionnel doit être suivie par tous les élèves de seconde professionnelle soit avant la première période de formation en milieu professionnel, soit au tout début de cette période.

Entretiens personnalisés d'orientation

Les professeurs principaux mènent avec chaque élève un entretien personnalisé d’orientation. Les conseillers d'orientation-psychologues les aident. La présence des parents est souhaitée. Ces entretiens instaurent un dialogue entre élèves et professeurs. Ils luttent contre le décrochage scolaire et les sorties sans qualification.

L’élève de première année de CAP ou de seconde professionnelle exprime ses attentes. Il est informé sur son champ professionnel.

Les filières d'enseignement supérieur sont présentées aux élèves de terminale professionnelle : sections de techniciens supérieurs (STS), etc.

Les lycées des métiers

980 établissements sont labellisés "lycée des métiers". Le label est délivré par le recteur d'académie à un établissement d'enseignement professionnel ou polyvalent, pour une durée de 5 ans. Il  permet de rendre visible l'offre de formation professionnelle pour les usagers et les partenaires de l'école, d'encourager les démarches d'amélioration continue, telles que Qualéduc et de reconnaître et valoriser une dynamique particulière déployée par l'établissement.

Le label "lycée des métiers" : critères, procédure et liste des établissements labellisés

Les campus des métiers et des qualifications

Le Campus des métiers et des qualifications réunit, sur un territoire donné, un ensemble d’acteurs (rectorat, région, établissements publics locaux d’enseignement et établissements de l’enseignement supérieur, organismes de recherche, Direccte, tissu économique local, pôles de compétitivité, clusters, plateformes technologiques, etc) pour construire une offre de formation initiale et continue dans un secteur professionnel correspondant à un enjeu économique régional ou national. 

C’est un réseau ouvert et coopératif, porteur de méthodes de travail partenariales et d’innovations au niveau territorial. Ce réseau fait l’objet d’un label. 

Les Campus des métiers et des qualifications contribuent à soutenir, par la formation, les politiques territoriales de développement économique et social. Leur dynamique doit faciliter l’insertion des jeunes dans l’emploi

Retrouvez par régions les Campus labellisés :

 

 
Mis à jour le : mai 2020

Les 95 Campus des métiers regroupent des établissements d'enseignement secondaire et d'enseignement supérieur, de formation initiale ou continue. Ils sont construits autour d'un secteur d'activité d'excellence correspondant à un enjeu économique national ou régional soutenu par la collectivité et les entreprises.

La réforme du bac détaillée (programmes, calendriers, notation, etc.), le lycée professionnel, l'après-bac, et des conseils pour réviser !

Quand je passe le bac