Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu en déplacement pour promouvoir le sport scolaire

Retour en images sur le déplacement des ministres pour la JNSS

A l'occasion de la Journée nationale du sport scolaire, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, Roxana Maracineanu, ministre déléguée, chargée des Sports, et Tony Estanguet, président du Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, se sont rendus mercredi 23 septembre 2020, à la cité scolaire Claude Bernard (Paris 16e).

Journée nationale du sport scolaire : promouvoir les associations et les fédérations sportives scolaires

Cette onzième journée nationale du sport scolaire est l'occasion pour le ministère de l'Éducation nationale, de la jeunesse et des sports de mieux faire connaître les activités proposées par les associations et les fédérations sportives scolaires ( UNSS , USEP et  UGSEL ) auprès des élèves, des équipes éducatives, des parents d'élèves, du monde sportif local et des collectivités territoriales.  
Placée cette année sous le thème de la santé et de la reprise d’activité, la journée nationale du sport scolaire a proposé plus de 6 500 opérations - forums, tournois, rencontres - à plus d’1 million d’élèves mobilisés dans toutes les académies.  

Conjuguer sport pour tous et sport d'élite grâce à la dynamique des Jeux Olympiques

Lors de ce déplacement, Jean-Michel Blanquer, Roxana Maracineanu et Tony Estanguet ont participé à divers ateliers proposés aux élèves : hip-hop, handball, rugby. Deux de ces ateliers étaient encadrés par des élèves issus de classes à horaires aménagés sportifs d'excellence (Chase) affiliées au Stade français Paris Rugby. Le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports veut encourager les élèves à bouger trente minutes par jour dans le primaire ou le secondaire et à les amener à s'inscrire aux activités sportives extrascolaires. La perspective des Jeux olympiques permettent d'insuffler une dynamique positive pour que les élèves des premier et second degrés fassent davantage de sport. Des établissements seront labellisés "Génération 2024" pour inciter les initiatives en matière sportive.

Mise à jour : septembre 2020