23 juin : Journée olympique et paralympique

La Journée olympique et paralympique se déroule chaque année le 23 juin. Plus qu'une manifestation sportive, cette journée est organisée pour promouvoir dans le monde entier les valeurs olympiques sur la base des trois piliers "bouger, apprendre et découvrir".

23 juin 2022

Paix et solidarité, thématique de l’édition 2022

La journée olympique du 23 juin 2022 met cette année à l'honneur la thématique "La paix et la solidarité". 

Chaque année, le 23 juin, la Journée olympique est célébrée partout dans le monde et permet à chacun de s’initier à la pratique de sports olympiques en présence d’athlètes, dans le partage et les valeurs de l’olympisme. De plus en plus d’événements sont organisés dans ce cadre chaque année en France et accueillent toujours plus de monde, athlètes comme citoyens, à Paris et en région.

À deux ans des Jeux olympiques et paralympiques d'été de 2024 à Paris, la journée olympique donne également l’occasion de réaffirmer l’importance de la mesure 30 minutes d’activité physique quotidienne dans les écoles primaires. 

Génération 2024

La Journée olympique, c’est l’opportunité de faire vivre les Jeux à toute la Génération 2024. Pour l’édition 2022, le Comité National Olympique Sportif Français, avec le soutien de Paris 2024, des acteurs de l’Éducation nationale, du mouvement sportif et des fédérations du sport scolaire, vous propose de bouger pour la paix avec le défi 2024 mètres.

Toute la Génération 2024 est invitée à réaliser 2024 mètres en relais, en marchant, en courant, à vélo, en joëlette, en escaladant… Ce sont autant de moyens pour être actif et mettre en pratique une activité physique quotidienne. #JournéeOlympique #2024m.

Inscriptions pour participer et recevoir le dossard "Je bouge pour la paix".

Les origines de la Journée olympique

Le 23 juin 1894, des délégués de 12 pays réunis à la Sorbonne à Paris votèrent unanimement leur soutien à la proposition de Pierre de Coubertin de faire revivre les Jeux Olympiques. Cette date marque la naissance du Mouvement olympique moderne et la fondation du Comité International Olympique (CIO).

Le CIO a choisi de commémorer cet acte fondateur des Jeux Olympiques au moment de lancer la Journée olympique pour sa première édition, en 1948. Le 23 juin est depuis devenu un symbole du sport et de l’Olympisme, Paris 2024 annonçant par exemple sa candidature à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 le 23 juin 2015. 

En 1987 la commission du CIO "Sport pour tous" a instauré la course de la Journée olympique afin d'encourager tous les comités nationaux à célébrer cette journée et de promouvoir la pratique du sport de masse.

Bouger, apprendre et découvrir

Aujourd'hui, la Journée olympique est bien davantage qu'une simple course ou manifestation sportive et son organisation repose sur trois piliers : Bouger, apprendre et découvrir.

  • Bouger
    Encourager la population à être active à l'occasion de la Journée olympique. Bouger peut faire référence à toutes sortes d'activités physiques destinées à des personnes de tout âge, indépendamment de leurs aptitudes.
  • Apprendre
    La Journée olympique permet de réfléchir à la contribution du sport aux grandes questions sociales qui touchent votre communauté telles que l'éducation, la promotion de la santé, la prévention du VIH, la responsabilisation des femmes et des jeunes filles, la protection de l'environnement, l'édification de la paix et le développement communautaire. Être un citoyen responsable fait également partie de la philosophie de l'Olympisme.
  • Découvrir
    Ce pilier est une incitation à la découverte de nouveaux sports et de nouvelles activités jamais faits auparavant.

Le saviez-vous ?

La pratique du sport est une nécessité. Alors que la crise sanitaire frappe les plus fragiles, et que la sédentarité gagne du terrain, le développement du sport à l’école constitue un véritable enjeu de santé, d’épanouissement, d’égalité et de réussite pour les élèves. Intégrer l’exercice physique à son mode de vie dès le plus jeune âge est donc essentiel.

Pour y parvenir, l’ambition est de faire converger les efforts de tous les acteurs : enseignants du premier degré, professeurs d’EPS, et de créer davantage de passerelles entre le monde scolaire et le monde associatif sportif. C’est à cette condition que la France deviendra une nation plus sportive, plus confiante, en meilleure santé.

Plus de sport à l'école, une grande priorité pour le Sport 

Ressources

La journée olympique 

L’éducation, valeur olympique

Les 30 minutes d’activité par jour

Revivre la journée olympique et paralympique 2022