Être inspecteur de l'Éducation nationale (IEN)

Les inspecteurs de l'éducation nationale (IEN) veillent à la mise en œuvre de la politique éducative dans les classes, les écoles et les établissements scolaires.

Missions

Les inspecteurs de l'éducation nationale (IEN) veillent à la mise en œuvre de la politique éducative arrêtée par le ministre chargé de l'éducation.
À cet effet, dans le cadre du programme de travail académique arrêté conjointement par les inspecteurs généraux de l’éducation, du sport et de la recherche (IGÉSR), correspondants académiques, et le recteur de l'académie, ils ont vocation à exercer sous l'autorité de ce dernier les missions ci-après :

  • évaluent le travail des personnels enseignants, d'éducation et d'orientation des écoles et des établissements du second degré et concourent à l'évaluation de l'enseignement des disciplines, des unités d'enseignement, des procédures et des résultats de la politique éducative
  • inspectent les personnels enseignants, d'éducation et d'orientation des écoles et des établissements du second degré auxquels ils apportent des conseils personnalisés tout au long de leur parcours professionnel et s'assurent du respect des objectifs et des programmes nationaux de formation, dans le cadre des cycles d'enseignement
  • participent à l'animation pédagogique dans les formations initiales, continues et par alternance des personnels de l'Éducation nationale, en lien avec l'université
  • peuvent se voir confier des missions particulières, par le recteur d'académie, pour une durée déterminée, dans le cadre départemental ou académique
  • peuvent conseiller les directeurs d'école et les chefs d'établissement à la demande du recteur
  • assurent des missions d'expertise dans ces différents domaines ainsi que pour l'orientation des élèves, les examens, la gestion des personnels éducatifs et dans le choix des équipements pédagogiques, notamment en participant aux travaux de groupes d'experts menés par l'inspection générale ou l'administration centrale du ministère.

Ils exercent leurs fonctions dans le cadre du programme de travail académique.

Les IEN 1er degré ont la responsabilité d'une circonscription sous l'autorité du directeur académique des services de l'éducation nationale (DASEN). Ils peuvent exercer leurs fonctions auprès du recteur d'académie.
Les IEN chargés de l'information et de l'orientation exercent principalement leurs fonctions sous l'autorité du directeur académique des services de l'éducation nationale (DASEN).
Les IEN de l'enseignement général et de l'enseignement technique exercent leurs fonctions dans le cadre d'une académie sous l'autorité du recteur.

Rémunération

Le corps des IEN comprend deux grades :

  • la classe normale qui comprend huit échelons ;
  • la hors-classe qui comprend six échelons et un échelon spécial.

Tableaux de rémunération indiciaire à temps plein des inspecteurs de l'Éducation nationale - données au 1er juillet 2022

    Le traitement indiciaire est calculé à partir de l’indice majoré de l’échelon correspondant et de la valeur du point d’indice. Ce traitement augmente au fur et à mesure que les inspecteurs gravissent les échelons.

    Les traitements mensuels nets sont calculés sur la base d'un personnel titulaire à temps plein hors régime particulier de cotisation.

    En plus du traitement indiciaire, les inspecteurs de l’éducation nationale perçoivent d’autres éléments de rémunération (indemnités, …) liées à leur situation personnelle (nombre d’enfants, …) et professionnelle (lieu d’exercice, nature des fonctions ou sujétions spécifiques).

    Dans le cadre d'une affectation  :                         

    • dans un département d'outre-mer, le traitement brut est majoré de 40% à 53% selon le lieu d'affectation.
    • dans une collectivité d'outre-mer, le traitement est majoré de 40% à 108% selon le lieu d'affection.
    Tableau de rémunération des IEN de classe normale - Traitement indiciaire au 1er juillet 2022
    Échelon Indice brut à compter du 1er janvier 2022 Indice majoré Durée d'ancienneté Brut mensuel Net mensuel
    1 670 559 2 ans 2 711,17 € 2 151 €
    2 762 628 3 ans 3 045,82 € 2 417 €
    3 813 667 3 ans 3 234,97 € 2 567 €
    4 883 720 3 ans 3 492,02 € 2 771 €
    5 912 743 3 ans 3 603,57 € 2 860 €
    6 977 792 3 ans 3 841,23 € 3 048 €
    7 1 027 830   4 025,53 € 3 195 €
    Tableau de rémunération des IEN hors classe - Traitement indiciaire au 1er juillet 2022
    Échelon Indice majoré Durée d'ancienneté Brut mensuel Net mensuel
    1 689 2 ans et 3 mois 3 341,67 € 2 652 €
    2 743 2 ans et 3 mois 3 603,57 € 2 860 €
    3 792 2 ans et 3 mois 3 841,23 € 3 048 €
    4 830 2 ans et 3 mois 4 025,53 € 3 195 €
    5 890 1 an 4 316,53 € 3 426 €
    925 1 an 4 486,28 € 3 560 €
    972 1 an 4 714,23 € 3 741 €
    6 972 1 an 4 714,23 € 3 741 €
    1 013 1 an 4 913,08 € 3 899 €
    1 067   5 174,99 € 4 107 €
    Échelon spécial 1 067 1 an 5 174,99 € 4 107 €
    1 095 1 an 5 310,79 € 4 215 €
    1 124   5 451,44 € 4 326 €

    Autres éléments de rémunération versés en fonction de la situation professionnelle de l'inspecteur (au 1er juillet 2022)

    Depuis le 1er janvier 2022, le corps des IEN a adhéré au régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (RIFSEEP).

    • RIFSEEP :
      • IFSE
      • CIA
    • REP/REP+ pour les inspecteurs de l’éducation nationale prenant en charge le pilotage d’au moins un réseau d’éducation prioritaire renforcé ou un réseau d’éducation prioritaire : pour REP, 500 € ; pour REP+, une part fixe de 3 302 € et une part modulable pouvant aller jusqu’à 702 €.

    Le RIFSEEP ou régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel, est le nouvel outil indemnitaire de référence qui remplace la plupart des primes et indemnités existantes dans la fonction publique de l’État.

    Ce régime indemnitaire est composé de deux primes : d’une part, une indemnité de fonctions, de sujétions et d’expertise (IFSE), versée mensuellement, d’autre part, un éventuel complément indemnitaire annuel (CIA).

    L’IFSE constitue l’indemnité principale du RIFSEEP. Versée mensuellement, elle tend à valoriser l’exercice des fonctions.

    En principe, l’IFSE remplace toutes les primes existantes qui répondent aux mêmes objectifs. Les exceptions à cette règle de non-cumul, fixées par arrêté interministériel, sont limitées et répondent à des problématiques très spécifiques.

    Le CIA permet de reconnaître spécifiquement l’engagement professionnel et la manière de servir des agents.

    Lorsqu'il est mis en œuvre, ce complément indemnitaire est versé annuellement, en une ou deux fractions.

    Sont alors appréciés la valeur professionnelle de l’agent, son investissement personnel dans l’exercice de ses fonctions, son sens du service public, sa capacité à travailler en équipe et sa contribution au collectif de travail.

    RIFSEEP - IEN
      Plafond IFSE Plafond CIA Total plafond RIFSEEP
    Groupe 1 38 021 € 6 710 € 44 731 €
    Groupe 2 33 737 € 5 954 € 39 691 €
    Groupe 3 26 775 € 4 725 € 31 500 €

      Sont cumulables avec le RIFSEEP les indemnités suivantes :

      • l’indemnité de fonctions REP/REP+ : allouée aux IEN désignés par le recteur d’académie pour prendre en charge le pilotage d’au moins un réseau d’éducation prioritaire renforcé. Elle est composée :
      1. d’une part fixe (3 302 € depuis le 1er septembre 2021 en REP+ et 500 € en REP) ;
      2. d’une part modulable : applicable uniquement aux IEN exerçant en REP+. Son montant est fixé par le recteur d’académie. 
      • la prime de fidélisation territoriale : allouée aux IEN chargés d’une circonscription du premier degré dans le département de Seine-Saint-Denis, justifiant de 5 années continues de services effectifs dans cet emploi. 

      Devenir IEN

      Retrouver toutes les informations relatives au recrutement des inspecteurs de l'éducation nationale (IEN).

        Carrière

        Retrouver toutes les informations relatives à la carrière des inspecteurs de l'éducation nationale (IEN) : première affectation après le concours, formation professionnelle, titularisation, évaluation, mobilité, avancement de grade.

        Ressources

        Statut

        Missions

        Échelonnement indiciaire

        Taux de promotion à la hors classe du corps des IEN

        • Arrêté du 13 décembre 2022 relatif aux taux de promotion dans certains corps d'encadrement relevant du ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse pour les années 2023, 2024 et 2025.

        Taux de promotion à l'échelon spécial de la hors classe du corps des IEN

        • Arrêté du 23 novembre 2020 fixant le taux de promotion mentionné à l'article 16 du décret n° 90-675 du 18 juillet 1990 portant statuts particuliers des inspecteurs d'académie - inspecteurs pédagogiques régionaux et des inspecteurs de l'éducation nationale pour les années 2021 et 2022.

        Concours

        • Arrêté du 22 juin 2010 modifié relatif à l’organisation générale des concours de recrutement des inspecteurs de l’éducation nationale et inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux.

        Concours sur titres

        • Arrêté du 26 octobre 2009 fixant les règles d’organisation générale et les critères de sélection du concours sur titres d’inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régional ;
        • Arrêté du 31 mars 2010 fixant la composition du jury du concours sur titres d’inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régional.

        Formation

        • Arrêté du 27 mars 2020 relatif à la formation professionnelle statutaire et à l'affectation des inspecteurs d'académie-inspecteurs pédagogiques régionaux et des inspecteurs de l'éducation nationale stagiaires ;
        • Circulaire n° 2017-141 du 4 août 2017 relative à la formation professionnelle statutaire des personnels d’encadrement pédagogique.

        Évaluation

        • Arrêté du 11 août 2005 modifié relatif aux conditions générales d’évaluation des inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux et des inspecteurs de l’éducation nationale.

        Régime indemnitaire - RIFSEEP

        • Décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 modifié portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’État ;
        • Arrêté du 14 octobre 2021 portant application aux corps des inspecteurs de l’éducation nationale et des inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d’un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel dans la fonction publique de l’État.

        Lignes directrices de gestion

        Mise à jour : janvier 2023