École rurale et éducation prioritaire : le ministre en déplacement dans le Maine-et-Loire

Jean-Michel Blanquer s'est rendu à l’école La Source de Chaudefonds-sur-Layon et à l’école Voltaire d'Angers, dans l’académie de Nantes, le lundi 23 septembre 2019. Le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse y a rencontré des élèves et équipes éducatives d'une école rurale.

Temps de lecture 2 minutes

Enseignement des langues et numérique pour illustrer le dynamisme de l’école rurale

L'école La Source de Chaudefonds-sur-Layon est une école rurale candidate à Érasmus+, particulièrement engagée en faveur de l'apprentissage des langues et d'une école d'éducation prioritaire renforcée. Les élèves bénéficient d’un enseignement de langues vivantes grâce à l’utilisation des outils numériques. Le ministre, qui s'est réjoui du dynamisme de l'école, a visité des classes grande section-CP et CM1-CM2. Il a participé à une table ronde sur l’attractivité de l’école rurale en présence de l’équipe éducative. 

Un bilan positif pour les classes dédoublées en REP+

Pour attaquer à la racine la difficulté scolaire avant qu’elle ne s’installe, un ambitieux programme de dédoublement des classes de CP et CE1 en Rep et Rep+ a été engagé dès la rentrée 2017. En cette rentrée 2019, l'ensemble des classes de CP et des CE1 en Rep et Rep+ est dédoublé.

Jean-Michel Blanquer s'est rendu à l’école Voltaire à Angers (REP+) pour dialoguer avec les professeurs et des élèves. Les enseignantes constatent les bienfaits des classes dédoublées. Les professeurs de CE2 constatent que leurs nouveaux élèves arrivent avec des savoirs fondamentaux ancrés et un très bon rapport à l’école.

Mise à jour : juin 2020