Déconfinement phase 2 : point de situation au 28 mai

photo point presse deconfinement phase 2

À l’occasion d’un point de situation du Premier ministre, jeudi 28 mai, Jean-Michel Blanquer a précisé la situation concernant la phase 2 de réouverture des écoles, collèges et lycées et annoncé l'annulation de l'épreuve orale du bac français.

La réouverture des écoles et des établissements scolaires est une urgence sociale et un impératif rendu possible grâce à l’ensemble des personnels de l’éducation nationale et des élus.

Depuis le 11 mai, la priorité est toujours la même : garantir la sécurité des personnels et des élèves. Le protocole sanitaire rigoureux mis en place a permis de rassurer et 15 jours après le début du déconfinement, le bilan de cette réouverture progressive, est positif. Cette première étape positive permet de l’amplifier dans le respect du protocole sanitaire.

Déconfinement phase 2 : les écoles

Bilan de la phase 1

Au 28 mai, plus de 80% des écoles primaires sont ouvertes et 90 % des communes ont décidé de rouvrir leurs écoles. L'objectif est d'atteindre 100 % la semaine du 2 juin.

Carte : proportion écoles ouvertes

Déconfinement phase 2 - écoles

Carte : proportion d’élèves des écoles primaires

Déconfinement phase 2 - écoles 2

Phase 2 : ouverture de toutes les écoles

A partir du 2 juin, toutes les écoles seront ouvertes et toutes les familles qui le souhaitent doivent pouvoir scolariser leur enfant au moins sur une partie de la semaine.  
Cette ouverture se fera dans le strict respect du protocole sanitaire :

  • 15 enfants par classe à la fois au maximum
  • un accueil complémentaire et en continuité de la classe proposé aux familles avec le programme Sport, Santé, Culture, Civisme (2S2C)

Déconfinement phase 2 : les collèges

Bilan de la phase 1

Carte : proportion des collèges déclarés ouverts

28 mai _ situation épidémiologique

Carte : proportion d’élèves de collèges

28 mai - collèges

Seuls les élèves de 6e et de 5e ont pu retourner au collège dans la première phase de déconfinement.

Phase 2 : une ouverture adaptée à la situation en zone verte ou en zone orange

A partir du 2 juin, l’ensemble des collèges ouvrent dans le respect strict du protocole sanitaire :

  • En zone verte, les collèges peuvent accueillir les élèves de la 6e à la 3e.
  • En zone orange, les collèges accueilleront en priorité les élèves de 6e et de 5e. Si les conditions matérielles sont réunies, les élèves des autres niveaux seront accueillis.

La présence par alternance des élèves reste la règle, dans le respect du protocole sanitaire. Chaque semaine, tous les élèves de collège, et particulièrement les plus fragiles, doivent être allés au moins une fois au collège. Le programme 2S2C, Sport, Santé, Culture, Civisme, peut s’appliquer aux collégiens pour un accueil complémentaire et en continuité de la classe.

La scolarité des enfants en situation de handicap

80 % des ULIS dans les écoles et les collèges sont ouvertes. Entre 20% et 50% des élèves des dispositifs ULIS sont accueillis en présentiel. L'objectif est comme partout d’atteindre dès la semaine du 2 juin 100 % des ULIS ouvertes.

Déconfinement phase 2 : les lycées

A partir du 2 juin, l’ensemble des lycées vont ouvrir avec un protocole sanitaire similaire à celui en vigueur dans les collèges.

En zone verte

En zone verte, les lycées généraux, technologiques et professionnels rouvrent et accueillent tous les élèves sur au moins 1 niveau. D’autres niveaux pourront s’ouvrir selon les situations locales.

En zone orange

En zone orange :

  • Les lycées professionnels accueillent en priorité les élèves qui ont besoin de certifications professionnelles (CAP, bac pro, etc.).   
  • Pour les lycées généraux et technologiques, les élèves sont accueillis sur convocation de l’équipe éducative pour des entretiens individuels ou un travail en petits groupes. D’ici la fin de l’année, tous les élèves doivent avoir bénéficié de cet entretien afin de faire le point sur le suivi de leur scolarité, le projet d’orientation et le suivi de Parcoursup.

Épreuve anticipée de français du baccalauréat

L’épreuve orale de français est annulée et sera validée par le contrôle continu.

Cette décision a été prise après consultation des fédérations de parents, des organisations syndicales et du Conseil national de la vie lycéenne qui ont exprimé leurs inquiétudes face à une situation exceptionnelle qui a entraîné une inégale préparation. L’évaluation la plus juste des connaissances des élèves en français est de prendre en compte les notes des deux premiers trimestres de l’année.

Mise à jour : mai 2020