Toute l'actualité

Une École engagée pour le développement durable et la transition écologique
Information - 16/12/2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

L'éducation nationale est pleinement mobilisée dans la lutte contre le changement climatique et en faveur de la biodiversité. Ainsi les élèves sont appelés à être des acteurs majeurs de la transition écologique, et les écoles et établissements des lieux exemplaires de la protection de l'environnement.

 
 
Le Plan biodiversité : une mobilisation collective pour cinq enjeux majeurs
  • Limiter la consommation d'espaces et préserver les milieux
  • Protéger les écosystèmes et certaines espèces emblématiques et menacées
  • Préserver la mer et le littoral
  • Permettre la transition de nos modèles de production et de consommation
  • Prendre en compte le lien entre santé et environnement

biodiversitetousvivants.fr

 

Faire des élèves les acteurs du développement durable

La compréhension des relations entre les questions environnementales, économiques, sociales et culturelles doit aider les élèves à mieux percevoir :

  • l'interdépendance des sociétés humaines et du système Terre 
  • la nécessité de faire des choix informés et responsables et d'adopter des comportements qui tiennent compte de ces équilibres
  • l'importance d'une solidarité à l'échelle mondiale

Des mesures ont été décidées à l'issue d'un dialogue entre le ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et les lycéens. Plusieurs d'entre elles sont mises en œuvre dès la rentrée 2019.

Chaque école ou établissement aura un projet pérenne en faveur de la biodiversité (nichoirs, potagers, plantation d’arbres, etc.).

En septembre 2019, les collégiens et les lycéens ont élu un éco-délégué par classe. Sa mission :

  • sensibiliser ses camarades aux gestes quotidiens qui permettent de lutter contre le réchauffement climatique (éteindre les lumières, tri des déchets de la classe) ;
  • identifier les projets contribuant à améliorer la biodiversité, diminuer l’impact énergétique de l’établissement, promouvoir des gestes éco-responsables de l’ensemble de la communauté éducative, lutter contre le gaspillage et promouvoir une action sur le territoire environnant l’établissement.

Tous ces projets doivent permettrent aux écoles et aux établisements d’être à la fois les acteurs et les lieux effectifs de la transition écologique. C’est pourquoi ils sont invités à acquérir le label école/établissement en démarche globale de développement durable (E3D), détenu d’ores et déjà par 4 500 d’entre eux.

Les enjeux de développement durable sont intégrés dans tous les diplômes des voies technologique et professionelle. La série STI2D du lycée professionnel est déjà la pointe avancée de cette nouvelle ambition.

Au moins une des trois séances annuelles des CAVL et du CNVL est consacrée au développement durable. Les élus lycéens sont pleinement engagés dans la mise en œuvre de cette politique et participent à l’évaluation des projets élaborés par les éco-délégués dans les établissements. Désormais, les élus lycéens sont membres de droit des comités de pilotage académiques de l’éducation au développement durable.

Les académies jouent un rôle essentiel dans la mise en œuvre de l’éducation au développement durable en prenant appui sur les personnels d’enseignement, d’inspection et les personnels de direction, d‘encadrement et d’éducation.

À la rentrée 2019, un prix école-verte 2030 est lancé pour soutenir les meilleurs projets menés dans les écoles, collèges et lycées.

Durant l’année 2019-2020, une attention particulière sera portée à la mobilisation pour l’accueil du congrès mondial de l’Union internationale de conservation de la nature (UICN) et de la préparation de la Cop 15 sur la biodiversité qui aura lieu en octobre 2020.

Appel à projets L'École verte : les jeunes s'engagent pour la planète

Cet appel à projets a pour but de soutenir des projets innovants qui favorisent la transition écologique et le développement durable. Il s'adresse à l'ensemble des écoles, des collèges et des lycées généraux, technologiques et professionnels. Il vise à promouvoir l'implication de l'ensemble de la communauté éducative et des acteurs locaux par des approches variées et transversales, où se croisent les enseignements, la vie des écoles et établissements et le bâti scolaire.

Les projets retenus au niveau national seront présentés à l'occasion du congrès mondial de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui aura lieu à Marseille du 11 au 19 juin 2020.

"L'École verte - les jeunes s'engagent pour la planète" s'inscrit dans une ambition plus large du ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse en faveur du développement durable et de la mobilisation de la France dans la lutte contre le changement climatique.

 

La question environnementale au cœur des nouveaux programmes scolaires

Au lycée, les nouveaux programmes, qui entrent en vigueur à la rentrée 2019, font une place significative aux enjeux climatiques et environnementaux.

En seconde

Le programme de SVT permet aux élèves d’approfondir l’impact des activités humaines sur le milieu. En introduction du programme, il est clairement souligné que "les élèves appréhendent les grands enjeux auxquels l’humanité sera confrontée au XXIe siècle, ceux de l’environnement, du développement durable, de la gestion des ressources et des risques".

Le programme d’histoire géographie consacre un thème entier à la question environnementale : "Sociétés et environnements : des équilibres fragiles". Il invite les professeurs à étudier avec leurs élèves "e changement climatique et ses effets sur un espace densément peuplé".

En sciences économiques et sociales, dans le chapitre "Comment crée-t-on des richesses et comment les mesure-t-on ?", les élèves devront savoir que le PIB est un indicateur global qui ne rend pas compte des inégalités de revenus et connaître les principales limites écologiques de la croissance.

En première

En voie générale, l’enseignement scientifique, commun à tous les élèves, met en évidence le rôle de l’être humain dans la modification du climat.

L’enseignement moral et civique aborde les responsabilités individuelles et collectives pour les questions environnementales, ou la défense de l’environnement comme cause fédératrice.

L’introduction du programme d’histoire géographie, en voie professionnelle, souligne qu’"il s’agit d’un enseignement émancipateur et porteur de citoyenneté qui éclaire les grands défis du XXIe siècle en particulier les défis liés à l’environnement et aux objectifs de développement durable.

En sciences économiques et sociales, dans le chapitre "Quelles sont les principales défaillances du marché ?" les élèves devront comprendre que le marché est défaillant en présence d’externalités et être capable de l’illustrer par un exemple (notamment celui de la pollution ; ils devront aussi comprendre que le marché est défaillant en présence de biens communs et de biens collectifs.

En terminale (programme 2021-2022)

L’enseignement scientifique dispensé à tous les élèves est entièrement consacré aux enjeux climatiques :

  • thème 1 : "science, climat et société" ;
  • thème 2 : "le futur des énergies" ;
  • thème 3 : "une histoire du vivant".

L’enseignement de spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques prévoit un thème consacré à l’environnement, entre exploitation et protection : un enjeu planétaire.

En sciences économiques et sociales, un chapitre entier (Quelle action publique pour l’environnement ?) est dédié à la thématique du développement durable et les thèmes d'autres chapitres sont liés aux objectifs de l'agenda 2030, à savoir "Quels sont les sources et les défis de la croissance économique ?" et "Quelles inégalités sont compatibles avec les différentes conceptions de la justice sociale ?".

De plus, en langues vivantes, l’enseignement commun et de spécialité de 1re et de Tle comprend un axe d’étude intitulé "Innovations scientifiques et responsabilité" qui interroge l’action de l’homme sur son environnement.

"Cube.s" : un concours d'économies d'énergie entre établissements scolaires

"Cube.S" est un grand concours d'économies d'énergie entre établissements scolaires destiné à sensibiliser les élèves par l'exemple à la nécessité de réduire drastiquement la consommation d'énergie de la France dans le cadre de sa politique de lutte contre le réchauffement climatique.

Les objectifs de "Cube.S" sont :

  • la mobilisation des bons usages et l'optimisation des installations techniques
  • l'éducation des élèves aux économies d'énergie
  • la meilleure anticipation des travaux de rénovation énergétique

Les établissements disposent d'une année scolaire pour réaliser le plus d'économies et de réduction de CO2. Le concours s'organise en deux phases :

  • une première année de mobilisation générale : sensibilisation, dans chaque établissement participant, auprès des services techniques, du corps enseignant et/ou des élèves, pour que chacun adopte un comportement éco-responsable. En parallèle, la consommation d'énergie des différents établissements participants est collectée sur une plateforme web dédiée. Elle est ensuite comparée à leur consommation historique pour mesurer leur progression et quantifier les économies d'énergies réalisées.
  • un suivi des performances de chaque établissement sur une période de quatre ans.


Ce concours a été sélectionné dans le cadre de l'appel à programmes Certificats d'économies d'énergie (CEE) 2018-2020 lancé par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Plus d'information sur le concours d'économies d'énergie entre établissements

Huit mesures pour l'éducation au développement durable

[Vidéos] Développement durable : une École engagée 

Initiatives de la communauté éducative, actions des élèves, paroles d’experts, etc. Découvrez nos vidéos "Développement durable : une Ecole engagée".



Pages à consulter
L'éducation au développement durable
  • Comprendre les enjeux du développement durable pour agir en citoyen responsable
  • L'École s'engage dans la dynamique des Objectifs de développement durable - Agenda 2030
  • Une mise en œuvre progressive
  • Une éducation ancrée dans toutes les disciplines, tout au long de la scolarité
  • Le label "E3D - École/Établissement en démarche de développement durable"
  • Changements climatiques : paroles d'experts

L'éducation au développement durable


Les objectifs du développement durable

Le 25 septembre 2015, 193 pays ont adopté à l'ONU le Programme de développement durable à l'horizon 2030, qui définit 17 objectifs de développement durable (ODD) qu'il faut atteindre d'ici 2030 pour éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous.

Les objectifs du développement durable



Texte de référence
Transition écologique : nouvelle phase de généralisation de l'éducation au développement durable - EDD 2030
circulaire n° 2019-121 du 27 août 2019

Mise à jour : décembre 2019

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants