Baccalauréat 2021 : les réponses à vos questions

Dois-je obligatoirement me présenter aux épreuves ? Que se passe-t-il si je suis malade le jour de l’épreuve ? Quelles sont les mesures sanitaires dans le contexte de Covid19 ? Comment faire si j'oublie ma carte d'identité ? Et si j'arrive en retard à une épreuve ? Retrouvez toutes les réponses à vos questions concernant la session 2021 du baccalauréat.

Organisation des épreuves dans le contexte de Covid19

Quel est le calendrier des épreuves ?

Les épreuves terminales pour la voie générale et technologique se tiendront aux dates prévues et selon les modalités précédemment arrêtées :

- L’épreuve écrite de philosophie le 17 juin 2021 ;
- L’épreuve du grand oral du 21 juin au 2 juillet 2021 ;
- Les épreuves anticipées de français en classe de première le 17 juin (épreuve écrite) et à partir du 21 juin (épreuve orale).

Pour le CAP 

- Les trois épreuves de français ; prévention-santé-environnement ; mathématiques et physique-chimie auront lieu le lundi 7 juin 2021, 
- Les deux épreuves de langues vivantes et d’arts appliqués et cultures artistiques le mardi 8 juin 2021.

Pour le baccalauréat professionnel

- Les épreuves de français et d’histoire-géographie et enseignement moral et civique auront lieu le mercredi 16 juin 2021, 
- Les épreuves de prévention- santé -environnement et d’économie-droit et d’économie-gestion auront lieu le jeudi 17 juin 2021 
- Les épreuves d’arts appliqués et cultures artistiques le vendredi 18 juin 2021

Quelles sont les mesures prises pour assurer la sécurité sanitaire des candidats et examinateurs ?

Les centres d’examen implantés dans les établissements d’enseignement sont soumis au protocole sanitaire applicable aux écoles et établissements scolaires.

Les parties communes et les salles d’examen seront nettoyées au désinfectant virucide avant l’arrivée et au départ des candidats. De plus, une attention particulière sera portée aux surfaces les plus fréquemment touchées, comme les poignées de portes. Elles feront l’objet d’un nettoyage régulier, plusieurs fois par jour.

Les salles d’examen seront aérées entre chaque épreuve ainsi que toutes les heures et au moins 15 minutes avant l’arrivée des candidats. 

Pour limiter les brassages, une signalétique sera installée pour dissocier les flux et matérialiser les sens de circulation ainsi qu’une distanciation physique d’un mètre, à tout endroit des locaux.

Afin d’accueillir les candidats dans le strict respect des mesures sanitaires, le port du masque chirurgical ou grand public ayant une capacité de filtration de 90% (ancienne catégorie 1) sera obligatoire pour tous. 

Les candidats et les personnels sont invités à se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou avec la solution hydroalcoolique mise à disposition. 

Les consignes sanitaires applicables aux épreuves ont été transmises en accompagnement de la convocation de chaque candidat. Elles seront affichées et rappelées à ces derniers à leur arrivée et avant le début de chaque épreuve. 

Une distanciation entre chacun des membres du jury et entre le candidat et les membres du jury est également respectée pour les épreuves orales.

Que se passe-t-il si j’oublie mon masque ?

Des masques seront proposés aux candidats qui n’en ont pas. En cas de refus du port du masque, l’accès aux locaux d’examen sera refusé.

Des masques seront fournis aux personnels en charge de l’organisation des examens.

Le masque est-il obligatoire pendant les épreuves orales ?

Oui. Les candidats, comme les membres du jury, conservent leur masque tout au long de l’épreuve orale. Une distanciation entre chacun des membres du jury et entre le candidat et les membres du jury est également respectée pour les épreuves orales.

Dois-je venir avec du gel hydroalcoolique ?

Une solution hydroalcoolique sera mise à disposition dans les salles d’examen.

Afin de limiter le risque de contamination, un nettoyage des mains à la solution hydroalcoolique sera systématiquement demandé à chaque entrée et sortie de salle et avant chaque manipulation de documents.

Déroulement des épreuves

Est-il obligatoire de se présenter aux épreuves ?

Oui, il est obligatoire de se présenter à une épreuve pour laquelle on a été reçu convocation.

Pour l’épreuve de philosophie, si le candidat ne se présente pas et sans justification valable, la note de 0 lui est automatiquement attribuée. Il perd le bénéfice de sa note de contrôle continu et la note de 0 est prise en compte dans le calcul de la note pour l’attribution du baccalauréat.

En cas d’absence pour situation de force majeure dûment constatée (maladie, accident, etc.) le candidat sera convoqué aux épreuves de remplacement. 

Dans ce cas, pour l’épreuve de philosophie, si le candidat dispose d’une moyenne de contrôle continu, il a le choix de conserver sa note de contrôle continu ou de se rendre aux épreuves de remplacement en septembre. Les candidats ne disposant pas d’une telle note seront convoqués aux épreuves de remplacement. 

Que se passe-t-il si je suis cas contact ou positif à la Covid-19 le jour des épreuves ?

Les candidats formellement identifiés comme cas contacts ou positifs à la Covid-19 ne sont pas autorisés à se présenter aux centres d’examen avant la fin de leur période d’isolement. 

Leur absence aux épreuves est alors justifiée par un cas de force majeure. Par conséquent, ces candidats seront convoqués aux épreuves de remplacement. 

Pour l’épreuve de philosophie, si le candidat dispose d’une moyenne de contrôle continu, le candidat a le choix de conserver sa note de contrôle continu ou de se rendre aux épreuves de remplacement en septembre. Les candidats ne disposant pas d’une telle note seront convoqués aux épreuves de remplacement. 

Les candidats conservent le bénéfice de leur classement dans Parcoursup jusqu’aux délibérations finales.

Que faire si je tombe malade le jour du bac ?

Des épreuves de remplacement sont organisées tous les ans au mois de septembre. Elles sont destinées aux candidats qui n'ont pu passer celle du mois de juin, pour une raison de force majeure (maladie, accident, etc.) dûment constatée. Pour pouvoir s'inscrire aux épreuves de remplacement, vous devrez adresser à votre rectorat, très rapidement, un courrier accompagné des pièces justificatives (un certificat médical par exemple). Renseignez-vous sans tarder auprès des responsables de votre centre d'examen pour connaître la marche à suivre.

Pour l’épreuve de philosophie, si le candidat dispose d’une moyenne de contrôle continu, le candidat a le choix de conserver sa note de contrôle continu ou de se rendre aux épreuves de remplacement en septembre. Les candidats ne disposant pas d’une telle note seront convoqués aux épreuves de remplacement. 

Les candidats conservent le bénéfice de leur classement dans Parcoursup jusqu’aux délibérations finales.

Comment faire si j'oublie ma carte d'identité ?

Dans le cas d'une perte ou d'un vol de carte d'identité, vous devrez fournir un récépissé de la déclaration de perte ou de vol faite auprès des services de police ou de gendarmerie, ainsi que tout document officiel avec photographie permettant de justifier votre identité.
S'il s'agit d'un simple oubli ponctuel, le candidat peut produire provisoirement d'autres preuves d'identité. Le chef de centre enregistrera l'identité du candidat pour la vérifier a posteriori avec le document officiel que le candidat devra fournir dans les meilleurs délais.

A noter : chaque candidat présente sa pièce d’identité sans avoir de contact avec les examinateurs et émarge avec son propre stylo. En cas d’oubli, des stylos préalablement nettoyés avec des lingettes désinfectantes seront proposés au candidat. 

Et si j'arrive en retard à une épreuve ?

Lorsque le retard est imputable à un événement indépendant de la volonté du candidat, le chef de centre où se déroulent les épreuves peut, à titre exceptionnel, l'autoriser à composer au plus tard une heure après le début de l'épreuve. Aucun temps supplémentaire ne sera toutefois accordé à ce candidat au-delà de l'heure normale de fin d'épreuve.

Si le retard dépasse une heure après le début de l'épreuve, le candidat est considéré comme absent de l'épreuve.

Si je suis considéré comme absent à une épreuve, à cause d’un retard excessif, comment suis-je évalué à cette épreuve ?

Soit ce retard est justifié par une cause de force majeure dûment constatée et le recteur peut vous autoriser à vous inscrire à l’épreuve de remplacement organisée au début de l’année scolaire suivante, soit ce retard n’est pas justifié (le recteur considérant que le retard n’est pas imputable à une cause de force majeure) et la note zéro sera attribuée à cette épreuve.

Puis-je choisir ma place dans la salle d’examen ?

Non. Une place fixe vous est attribuée pour toute la durée des épreuves écrites. Votre emplacement ainsi que le numéro de votre salle sont affichés dans votre centre d’examen.

Ai-je le droit d'écrire au stylo rouge ?

Il n'y a aucune règle sur la couleur de l'encre à utiliser dans sa copie mais il est d'usage de "réserver" la couleur rouge au correcteur. Il est recommandé d’écrire lisiblement avec une encre noire ou bleue le cas échéant.
Il est impératif de ne pas employer de stylo dont l’encre devient invisible sous l’effet de la température.

Puis-je sortir de ma salle pour aller aux toilettes ?

Les candidats peuvent bien évidemment se rendre aux toilettes mais seulement à l'issue de la première heure de composition et ils n'y sont autorisés qu'un par un et accompagnés d'un surveillant. Toutefois, pour certaines épreuves, il peut être demandé au candidat de rester en salle d’examen jusqu’à la fin de l’épreuve.

Quand puis-je quitter la salle définitivement ?

Vous n’êtes pas obligé de rester dans la salle jusqu’à la fin de l’épreuve. Vous êtes autorisé à sortir de la salle d’examen au bout d’une heure d’épreuve, mais pas avant.

Puis-je garder mon téléphone portable pour lire l’heure ?

Non. Les téléphones portables font partie des appareils non autorisés. Ils doivent être impérativement éteints, puis rangés dans le sac, cartable ou porte document du candidat. Le chef de salle peut vous renseigner sur l’heure si vous le lui demandez sans abus.

Y a-t-il un détecteur de téléphones portables dans chaque salle d’examen ?

Toutes les académies sont équipées de détecteurs de téléphones portables. Les recteurs sont chargés de répartir les appareils de façon aléatoire dans l’académie et veillent à les faire circuler entre les centres d’examen tout au long des épreuves. Attention, il ne s’agit pas de brouilleurs d’ondes, qui eux sont interdits.

Puis-je parler à mon voisin pour lui demander un stylo ?

Non. Toute communication entre les candidats est interdite pendant les épreuves, sous peine de sanction après que le chef de salle a consigné l’incident au procès-verbal.
Cette consigne, ainsi que toutes les consignes à respecter et les sanctions encourues en cas de fraude, sont rappelées à tous les candidats sur une affiche dans chaque salle d’examen. Elles sont également lues aux candidats lors de la première épreuve écrite.

Est-ce que je risque vraiment la prison pour une fraude au bac ?

Cela dépend de la gravité de la fraude. Il existe deux types de sanctions : des sanctions administratives, qui vont du blâme à l’interdiction de s’inscrire dans l’enseignement supérieur pour une durée maximale de 5 ans, et / ou des sanctions pénales, qui prévoient "un emprisonnement de trois ans et une amende de 9 000 euros ou l'une de ces peines seulement". Ces sanctions pénales ne concernent que les cas de fraude les plus graves, tels que la divulgation de sujet et la substitution d’identité.

En cas de fraude, est-ce que je pourrai quand même passer mon permis de conduire ?

C’est une idée reçue qui a la vie dure : l’interdiction de passer son permis de conduire en cas de fraude est bien une légende. La seule sanction possible s’agissant d’un examen concerne l’inscription à un examen relevant de l’enseignement supérieur, ce qui n’est pas le cas du permis de conduire.

Correction des épreuves

Les correcteurs sont-ils obligés de passer un temps minimum sur chaque copie ?

Les correcteurs n'ont aucune obligation de passer un temps minimum sur chaque copie. En revanche, des consignes figurant sur les corrigés nationaux leur sont communiquées. Le respect de ces consignes fait partie de leurs obligations.

La légende de celui qui se serait contenté de répondre "c'est ça" à une question du bac philo "qu'est-ce que le courage ?" et aurait récolté 20/20 est-elle vraie ?

Il s'agit bien d'une légende qui s'ajoute aux nombreuses idées reçues sur le baccalauréat.

Suis-je éliminé si j’obtiens un 0 ?

Non, une note zéro aux épreuves n’est pas éliminatoire. Il est possible, avec le jeu des coefficients attribués à chaque épreuve, de compenser une note zéro et d’obtenir une moyenne suffisante pour être admis à l’examen du baccalauréat.

Toutes les copies sont-elles notées de manière équitable ?

Oui. Pour garantir une notation équitable, il existe deux types de commissions académiques auxquelles participent les correcteurs :

- Avant la correction des copies pour que le corrigé de l'épreuve soit bien compris et les attendus de correction bien expliqués à tous les correcteurs (commission d’entente)

- Après le retour des corrections pour éviter des écarts trop importants de notation entre correcteurs (commission d'harmonisation).

Est-ce que les correcteurs ont des consignes de notation ?

Pour l’ensemble des épreuves terminales, des consignes de bienveillance seront transmises aux jurys, au regard des circonstances particulières de cette session.

L’ensemble des correcteurs d’une même épreuve reçoit les mêmes consignes de notation. Les consignes données reposent sur les corrigés nationaux qui accompagnent chaque sujet d'épreuve. Ces consignes sont répercutées dans les commissions d'entente et donc à chaque correcteur qui doit en tenir compte.

À l’issue des corrections, des réunions d’harmonisation sont organisées afin de veiller à l’égalité du traitement des candidats en matière de correction des examens.

Puis-je demander à ce que ma copie soit recorrigée ?

Non, la réglementation du baccalauréat ne prévoit pas de double correction qui aurait un coût humain et financier trop important, et qui nécessiterait beaucoup plus de temps.

Peut-on contester les notes ?

Oui et non. Les textes officiels sont formels : "Le jury est souverain, aucun recours n'est recevable contre les décisions qu'il a prises conformément aux textes réglementaires". Cependant, les erreurs "matérielles" sont prises en compte. Par exemple, s’il y a eu un mauvais report de la note de votre copie sur votre relevé de notes. Pour vérifier que vous n'êtes pas victime de ce type d'erreur, vous pouvez demander à votre centre d'examen ou à la division des examens et concours du rectorat dont vous dépendez une consultation de vos copies.

Notez cependant que ce type d'erreur est très rare : on peut estimer qu'il se produit une inexactitude de ce type pour 10 000 inscrits.

Résultats et relevés de notes du baccalauréat

Quelle moyenne faut-il obtenir pour être admis ?

Les candidats dont la note moyenne est égale ou supérieure à 10/20 obtiennent le bac.
Ceux qui ont obtenu une note moyenne inférieure à 8/20 sont ajournés. Ceux qui ont obtenu une moyenne au moins égale à 8/20 passent l'oral de rattrapage.

- La mention assez bien est attribuée pour une note moyenne au moins égale à 12/20 et inférieure à 14/20.
- La mention bien est attribuée pour une note moyenne au moins égale à 14/20 et inférieure à 16/20.
- La mention très bien est attribuée pour une note moyenne au moins égale à 16/20.
- La mention très bien avec les félicitations du jury pourra être accordée aux candidats présentant une moyenne supérieure à 18.

Où consulter mes résultats et récupérer mon relevé de notes ?

Vous pourrez consulter vos notes le mardi 6 juillet matin (l'horaire dépend de votre académie) sur votre site académique. Vous devez tout de même vous rendre au centre de délibérations dans la journée afin de prendre possession de vos résultats et de votre livret scolaire. Ces documents vous seront utiles pour vos inscriptions à venir. Toutes ces informations figurent sur votre convocation.

Comment faire si je ne peux pas récupérer mes résultats ?

Si vous ne pouvez pas vous rendre sur place, vous ne pourrez obtenir votre relevé de notes que début septembre auprès du rectorat. Si vous ne pouvez pas vous rendre sur place et que vous êtes mineur, votre représentant légal peut retirer vos résultats à votre place s'il est muni de votre convocation et pièce d'identité. Si vous êtes majeur ou en l'absence de représentant légal, vous pouvez établir une procuration et confier votre convocation et une pièce d'identité à la personne de votre choix.

Rattrapage

Si je dois passer au rattrapage, quand suis-je informé ?

Le jour de parution des résultats du baccalauréat, vous prenez connaissance de vos notes figurant sur le relevé de notes accessible dans votre centre d'examen. Vous présentez les épreuves de rattrapage si la moyenne de vos notes est comprise entre 8 et 10 sur 20.

Quand a lieu le choix des matières du rattrapage ?

Vous effectuez ce choix lorsque  vous prenez connaissance des notes figurant sur votre relevé de notes. Dans le délai fixé par le chef de centre, vous l’informez de vos choix d’épreuves. Vous ne pouvez choisir de rattraper que deux épreuves parmi les épreuves écrites obligatoires.

Puis-je avoir une mention au rattrapage ?

Il n'est pas possible d'obtenir une mention au rattrapage.

Que se passe-t-il si je suis malade le jour de mes épreuves du rattrapage ?

La période pendant laquelle se déroulent les épreuves de rattrapage est fixée à l'avance (en général, sur la durée des quelques jours suivant la publication des résultats). Si une cause de force majeure (maladie, accident, etc.) justifie votre absence à ces épreuves, le recteur peut vous autoriser à subir les épreuves de rattrapage en vous inscrivant aux épreuves de remplacement (septembre). Dans ce cas, vous devrez adresser à votre rectorat, très rapidement, un courrier accompagné des pièces justificatives (un certificat médical par exemple). Si vous êtes concerné, renseignez-vous sans tarder auprès des responsables de votre centre d'examen pour connaître la marche à suivre.

Y a-t-il un rattrapage en septembre ?

Les épreuves de remplacement, organisées en septembre, prévoient la possibilité d’organiser également les épreuves de rattrapage.

Ma note obtenue au rattrapage remplace-t-elle automatiquement ma note initiale, ou bien prend-on en compte la meilleure des deux ?

C'est la meilleure des deux notes qui compte.

Comment choisir ses matières au rattrapage ?

Il est recommandé de choisir, parmi les épreuves  écrites uniquement, même anticipées, celles où les notes sont les plus basses et où le candidat anticipe une note meilleure en fonction de ses notes de l'année. On peut aussi tenir compte d’une note comprise entre 8 et 11, dont le coefficient est élevé et qui, en fonction des résultats scolaires, peut être nettement améliorée et faire gagner de nombreux points.

Comment se passent les épreuves orales de rattrapage ?

Elles sont organisées par les centres d'examen au sein desquelles elles se déroulent. La réglementation définit les règles applicables à chaque épreuve concernée (en règle générale : un oral de 20 minutes précédé d'une préparation de 20 minutes ou plus)

Puis-je passer avec mon professeur au rattrapage ?

Non, cela ne peut pas arriver puisque la réglementation l'interdit.

Qui choisit les questions posées au rattrapage ?

Lors du rattrapage, selon la nature des épreuves, les questions posées sont choisies par l'examinateur, le cas échéant elles sont tirées au sort dans une banque de données spécifiques, dans le champ du programme d'enseignement de la discipline concernée.