Suspicion ou confirmation de cas covid-19 : ce qu'il faut faire

Directeurs d'école, chefs d'établissement : des fiches détaillées précisent les procédures à suivre dans les cas de suspicion ou de confirmation de cas covid-19 dans une école, un collège ou un lycée. [Mise à jour 20 septembre 2020]

Directeurs d'école : procédures à suivre dans les cas de suspicion ou de confirmation de cas covid-19 d'un élève

Que faire si un élève est susceptible d'avoir la covid-19 ?

Que faire si un élève est un cas confirmé de covid-19 ?

Chefs d'établissement : procédures à suivre dans les cas de suspicion ou de confirmation de cas covid-19 d'un collégien ou lycéen

Que faire si un collégien ou lycéen est susceptible d'avoir la covid-19 ?

Que faire si un collégien ou lycéen est un cas confirmé de covid-19 ?

Directeurs d'école, chefs d'établissement : procédures à suivre dans les cas de suspicion ou de confirmation de cas covid-19 d'un agent

Que faire si un agent est susceptible d'avoir la covid-19 ?

Que faire si un agent est un cas confirmé de covid-19 ?

COVID19 – Cellules d’écoute pour les personnels

En complément des initiatives académiques déjà engagées, des services d'accompagnement sont proposés aux personnels afin de les accompagner davantage durant la crise sanitaire.

Maintenir et adapter les cellules d’écoute

  • Un numéro local d’écoute mis en place dans chaque académie / département. L’animation de ce numéro est assurée par une équipe pluriprofessionnelle
  • 0 805 500 005 : le dispositif des Espaces d’accueil et d’écoute (EAE), mis en place avec la MGEN, accessible 24 h/24 et 7 j/7, pour une écoute individuelle et anonyme.Il permet depuis le 17 octobre 2020 d’accompagner plus spécifiquement les personnels souhaitant exprimer leurs doléances, ou signaler une atteinte à la laïcité, ou sollicitant un besoin de soutien psychologique.

La MGEN propose deux autres services :

  • Un accès prioritaire ouvert immédiatement aux personnels de l’éducation nationale dans les centres de santé que cette mutuelle gère dans cinq académies (Paris, Nancy, Strasbourg, Lyon, Nice). L’accès à ces plateaux techniques est organisé en lien avec le médecin de prévention, lorsque c’est possible. Les médecins de prévention, ou les médecins conseillers techniques, peuvent disposer d’un complément de diagnostic par des spécialistes des Centres médicaux et dentaires et les personnels bénéficient ainsi d’un accès prioritaire
  • Un dispositif de téléconsultation proposé à titre expérimental. La plateforme "Mes Docteurs" donne ainsi accès à des consultations en médecine générale ou de spécialité, notamment des psychiatres.

Les cadres (inspecteurs, chefs d’établissements, chefs de division, chefs de bureau) continuent à s’assurer de la santé et des conditions de travail de chacun de leurs collaborateurs en s'appuyant sur la DRH académique et les différents services pour répondre à leur demande d’accompagnement ou de prise en charge de situations individuelles de personnels le cas échéant.

 

Mise à jour : décembre 2020