Programme et thématiques de travail de l'IGÉSR

Le programme de travail complète les missions permanentes et statutaires d'expertise, de conseil, d'évaluation et de contrôle qui sont confiées à l'IGÉSR tout au long de l'année. Par ailleurs, des groupes d'étude et de de prospective sont constitutés autour de politiques publiques et de réformes, de projets ou thématiques spécifiques. Ils réunissent des inspecteurs généraux qui contribuent, de manière permanente ou pour un temps donné, à une réflexion, à la construction d'une méthodologie, au suivi d'une activité.

Programme de travail annuel de l'IGÉSR

Le programme de travail annuel est défini par les ministres dans une lettre de mission. il complète les missions permanentes et statutaires d'expertise, de conseil, d'évaluation et de contrôle qui sont confiées à l’inspection générale tout au long de l’année.

Programme de travail pour l'année scolaire et universitaires 2020-2021

Quatre groupes d'étude et prospective permanents relevant des pôles correspondants

Voie professionnelle et apprentissage

Complexe à appréhender, la voie professionnelle nécessite le maintien, au sein de l’IGÉSR, d’une expertise en matière de pédagogie de l’alternance, certification des compétences, construction des diplômes, structuration des réseaux d’établissements et des réseaux économie-formation, apprentissage et formation continue.

  • assurer le suivi et l’accompagnement des évolutions de la voie professionnelle,
  • proposer des solutions de  formation initiale et continue des enseignants,
  • aider à la structuration et au développement de l’apprentissage dans les territoires,
  • développer des formations complémentaires post-diplôme,
  • favoriser l’insertion professionnelle,
  • développer les usages du numérique,
  • aider à la mise en réseau d’établissements.

Affaires internationales

Diffuser la dimension internationale dans les différentes activités du corps et contribuer au rayonnement de la France sur la scène internationale.

  • assurer et partager avec l’ensemble du corps une veille informative sur les actualités des réformes et des grands débats relatifs au champ de l’IGÉSR dans le monde,
  • constituer un vivier d’inspecteurs à même d’être sollicités pour recevoir des délégations étrangères, présenter différents aspects de notre système éducatif, représenter le corps à l’étranger pour contribuer par leur expertise  à la promotion du système français dans les domaines de compétence de l’IGÉSR,
  • contribuer à la formation initiale et continue des inspecteurs généraux par le biais de rencontres avec les inspections d’autres pays, d’observations sur site de leur fonctionnement, de participations  à des conférences internationales. À ce titre le rôle  actif de la France dans  la Conférence permanente internationale des inspecteurs (Standing International Conference of Inspectorates, ou SICI) est un atout,
  • soutenir et encourager une approche comparative dans les rapports de missions de l’IGÉSR,
  • organiser des rencontres et des événements à dimension européenne et internationale,
  • contribuer à donner une dimension internationale aux rencontres annuelles de l’IGÉSR qui seront cette année consacrées à l’évaluation.

Contrôle

Le groupe d'étude et d'expertise Contrôle a vocation à constituer une ressource d’inspecteurs experts à même d’intervenir dans les missions de contrôle qui mettent en cause la manière de servir d’un agent, font suite au dysfonctionnement d’une structure, à un incident grave ou encore dans le cadre du contrôle de services, d’établissements ou d’associations relevant de la revue permanente des structures placées sous la tutelle des ministres ou bénéficiant de subventions publiques.

  • assurer la mise à jour des référentiels liés aux missions de contrôle, en particulier du vade-mecum sur les enquêtes administratives,
  • constituer une ressource experte pour toutes les questions juridiques liées au contrôle,
  • répartir entre ses membres l’animation des formations aux enquêtes pré-disciplinaires tant en interne qu’en externe auprès des autres inspections générales, des corps d’inspection territoriaux, etc.,
  • contribuer à la réflexion de l’inspection sur son rôle en matière de contrôle,
  • faire le point sue les missions en cours avec, le cas échéant, la participation du ou des autres membres de la mission n’appartenant pas au groupe "contrôle".

Ressources humaines et formation

Le pôle Ressources humaines et formation devenu indispensable au sein d’une inspection générale qui élargit le nombre de ses membres comme son spectre d’activité s’appuie sur un groupe de travail pour construire une offre de formation initiale et continue de haut niveau.

  • identifier des profils et compétences indispensables au fonctionnement de l’inspection générale et à son évolution (GPEC, recrutements, formations),
  • développer de la formation initiale et continue afin de constituer un socle commun de compétences, indispensable à la constitution et à la pérennisation d’une Inspection généraliste unifiée (constitution d’un socle commun de connaissances et compétences, acquisition, mise à jour, approfondissement des expertises, etc.),
  • assurer la préparation et le suivi des choix RH de la nouvelle IGÉSR, l’interface avec le Cabinet, le secrétariat général, le Saam, la DGRH, etc., en lien étroit avec le bureau de gestion de l'inspection générale,
  • amorcer une offre d’aide à la mobilité des inspecteurs généraux.

 

Quatre groupes d'étude et prospective pour l'année 2020-2021

Assurance qualité interne

Assurer la qualité des processus internes et des outils méthodologiques de l’IGÉSR et les sécuriser ; élaborer le ou les guides de procédures et des bonnes pratiques correspondant à ces processus internes et ces outils méthodologiques afin de garantir leur utilisation par l’ensemble des inspecteurs généraux, en s’appuyant sur l’existant.

  • Garantir la maîtrise de la qualité des productions et définir les processus internes et les outils méthodologiques de l’IGÉSR,
  • Développer l’expertise de la démarche de maîtrise des risques au service des activités de l’IGÉSR,
  • Proposer au comité de direction des dispositifs de maîtrise des risques,
  • Développer des outils d’auto-évaluation de l’activité de l’IGÉSR.

Engagement et valeurs de la République

Recenser dans l’action scolaire, périscolaire, universitaire, associative toutes les pratiques pédagogiques et formatrices identifiées par la recherche, le corps professoral et les autres acteurs de la culture et du sport comme propres à communiquer aux élèves, et aux jeunes générations plus généralement, le sens de l’engagement et de la citoyenneté.

Il s’agira en particulier d’analyser et de promouvoir les approches qui mettent les élèves et les étudiants en position d’acteur et de sujet, autonome et fraternel, c’est-à-dire qui lui donnent tout au long de sa scolarité et de sa formation l’opportunité de faire l’expérience personnelle et partagée de l’engagement et de l’exercice de la citoyenneté.
   

Enjeux du numérique

En continuité avec cette double tradition intellectuelle et institutionnelle, le groupe d'étude et prospective Enjeux du  numérique est chargé de suivre, dans toute sa diversité, l’extension ou la consolidation des outils et des pratiques numériques, mais aussi de la réflexion qui les accompagne et qui les norme.

Le groupe conduit sa réflexion en s’attachant tout particulièrement aux différents thèmes identifiés comme prioritaires par l’institution et répond aux sollicitations de cette dernière. Il permet ainsi l’élaboration d’analyses expertes et collectives. En effet, favorisant une mise en commun des expertises et compétences des différents corps d’origine des inspecteurs généraux participants, il permet de croiser les regards pour créer ou consolider une vision commune des enjeux du numérique.
 

Évaluation

Favoriser la diffusion d’une approche/culture partagée de l’évaluation au sein de l’IGÉSR en mettant en exergue la variété des cibles de l’évaluation (les politiques publiques nationales ou territoriales, les organisations, établissements et structures, les personnels œuvrant dans les organisations précitées), la diversité des acteurs impliqués dans l’évaluation, l’intérêt de tirer parti des résultats/conclusions des évaluations réalisées pour préparer ou infléchir la décision publique.

Mise à jour : septembre 2020