Mobilité - Enseigner en Nouvelle Calédonie et dans les territoires d'Outre-Mer

Temps de lecture 2 minutes

Les COM concernées sont :

  • Wallis et Futuna,
  • La Polynésie française,
  • Saint-Pierre et Miquelon.

Attention : pour les personnels enseignants du second degré, les demandes d'affectation pour Mayotte se font dans le cadre du mouvement national à gestion déconcentrée.

Conditions

Vous pouvez faire acte de candidature si vous êtes :

  • personnel enseignant du second degré,
  • enseignant du premier degré spécialisé possédant le CAEAA/CAFIMF, le CAEI/CAPSAIS, ou le diplôme de psychologie scolaire.

Modalités

Une note de service annuelle fixe les modalités de constitution et d'examen des candidatures ainsi que les calendriers. Elle donne également à titre indicatif le nombre de dossiers de candidatures et de postes pour les rentrées scolaires précédentes.

Les principales étapes de la procédure sont les suivantes :

  • vous devez constituer et transmettre au ministère, selon les modalités précisées dans la note de service, un dossier de candidature unique, quel que soit le territoire sollicité ;
  • vous devez formuler des voeux portant sur un établissement ou un territoire (aucune liste de postes vacants n'est publiée).

Pour le second degré résidant en France et dans les départements d'outre-mer, les demandes sont déposées par voie électronique sur le site SIAT accessible à l'adresse suivante :

SIAT

Remarques

Pour les affectations en Nouvelle Calédonie et à Wallis et Futuna, la rentrée scolaire débute à la mi-février. Pour la Polynésie française, Saint-Pierre et Miquelon, la rentrée scolaire a lieu au mois de septembre.

La durée de l'affectation est limitée à deux ans avec possibilité d'un seul renouvellement (cette limitation ne s'applique pas à Saint-Pierre et Miquelon).

Ressources 

Textes de référence

Retrouvez les textes de référence concernant la carrière des enseignants.

I-Prof : les textes officiels qui régissent votre carrière

Mise à jour : mars 2020