Mission ministérielle d'audit interne

Le but du contrôle et de l'audit est de faire passer l'administration d'une gestion traditionnelle fondée sur le système hiérarchique généralement centralisé, où le contrôle est extérieur et centré sur la régularité, à un mode de gestion où la responsabilité managériale repose sur un contrôle interne partagé, ayant pour but la satisfaction des objectifs fixés, appuyé sur un audit chargé de l'évaluer et de l'améliorer en permanence.

Les principes de la mission ministérielle de l’audit interne

Toute organisation doit se fixer des objectifs répondant à son horizon stratégique. L’atteinte des objectifs suppose la mise en œuvre de processus, laquelle comporte inévitablement des risques, ceux-ci étant compris comme des événements contrariant l’atteinte d’un ou plusieurs objectifs de la politique publique concernée.

Le contrôle interne a en charge le déploiement, par tous les niveaux de l’organisation, de procédures assurant une maîtrise raisonnable des risques préalablement identifiés et cotés.

L’audit interne a pour mission l’évaluation de l’effectivité et de l’efficacité du contrôle interne. À ce titre, il est rattaché au plus haut niveau de l’organisation afin d’assurer son indépendance vis-à-vis des fonctions opérationnelles.

Responsable de la mission : Patrick Le Pivert