Les Campus des métiers et des qualifications du Grand-Est

Découvrez tous les Campus des métiers et des qualifications de la région Grand-Est.

Bonnes pratiques

Le Campus des procédés et matériaux innovants

Le thème du Campus correspond à un axe de développement de la région quant à sa vocation industrielle et plus particulièrement la fabrication additive et les matériaux composites (le Campus s'articule avec le contrat d'objectifs territorial "industrie" dont la dimension emploi est centrale). Porté par le lycée François-Bazin de Charleville-Mézières, il regroupe des établissements de tous niveaux proposant des formations identifiées comme porteuses d'avenir dans les métiers de l'industrie métallurgique, que ce soit en formation initiale (scolaire et apprentissage) et continue. Cette dynamique a abouti à un co-financement d'équipements "high tech" réparti entre les industriels locaux, les fonds Feder et les collectivités territoriales. L'impact direct sur les entreprises se traduit par des prestations de fabrication pour tester ces nouvelles technologies, des actions de recherche avec des entreprises partenaires et des laboratoires de recherche.

Retrouvez toutes les bonnes pratiques observées sur le territoire

Campus des métiers et des qualifications Éco-construction et efficacité énergétique (CMQ3E)

Territoire

Départements du Bas Rhin et du Haut Rhin

Secteurs professionnels

  • Bâtiment
  • Energie
  • Architecture

Filière associée

  • Transition énergétique
  • Transition numérique
  • Construction Bois
  • Matériaux biosourcés

Filière(s) de formation

  • Famille des métiers de la construction durable, du bâtiment et des travaux publics
  • Famille des métiers des études et de la modélisation numérique du bâtiment
  • Famille des métiers du Bois
  • Famille des métiers du numérique et de la transition énergétique

Le projet

Le Campus des Métiers et des Qualifications Ecoconstruction et Efficacité Energétique (Campus 3E) naît en 2015 d’une volonté commune de la Région Alsace et de l’Académie de Strasbourg : promouvoir les métiers et formations du bâtiment grâce à un engagement fort dans le bâtiment durable et une collaboration étroite avec l’enseignement supérieur et les acteurs économiques. L’IUT Robert Schuman, composante de l’Université de Strasbourg, assure le pilotage du Campus à l’aide de sa Directrice opérationnelle.

La création du Campus a permis la mise en place d’un tissu local (lycées, écoles, entreprises) et la réalisation d’actions diverses: découverte des métiers et des formations, organisation de conférences, création de nouvelles formations sur l’écoconstruction et l’efficacité énergétique.

En mars 2020, le Campus 3E décide d’élargir l’ambition et le champ de ses missions en répondant à un appel à projet Plan d’Investissement d’Avenir Territoires d’innovation Pédagogique. Sur une durée de 10 ans, le projet "faire du bâtiment l’outil pour la transition climatique" se découpe en 8 actions :

  • Garantir la collaboration des acteurs et transformation du secteur du bâtiment en outil pour la transition climatique grâce à un lieu de rencontre et d’innovation unique, sur un périmètre attractif : le Tiers-lieu du bâtiment durable.
  • Proposer des avancées concrètes en termes d’innovation dans le secteur à travers des appels à projets en lien avec les besoins du territoire et des entreprises, la constitution d’équipes adaptées avec une forte dimension pluridisciplinaire alliant secondaire et supérieur.
  • Développer des partenariats internationaux pour répondre de manière globale aux enjeux du secteur dans la transition climatique et faire du campus un lieu d’excellence (compétences, innovations) autour de cette thématique.
  • Transformer l’image du secteur : lui redonner de la noblesse en transformant les jeunes en « ambassadeurs » de la transition climatique.
  • Accompagner les jeunes dès la 3ème durant toute leur formation pour assurer des parcours individualisés.
  • Former aux compétences du bâtiment durable : transformer les contenus de formations en blocs de compétences adaptées et adaptables aux besoins des entreprises et aux enjeux de la transition climatique.
  • Faire du Campus un lieu d’innovation permanente en termes de pédagogie pour accroitre l’attrait et la qualité des formations.
  • Inscrire pleinement les objectifs du bâtiment durable dans une logique franco-allemande à tous les niveaux.

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Procédés et matériaux innovants

Logo du campus excellence Procédés et matériaux innovants - Grand Est

Territoire

Charleville- Mézières, Reims, Châlons en Champagne

Secteurs professionnels

  • Fonderie
  • Forge
  • Plasturgie
  • Fabrication additive
  • Sous-traitance automobile
  • Chaudronnerie
  • Usinage
  • Conception de nouveaux matériaux (pour l’automobile, la médecine, le bâtiment…).

Filière associée

  • Métallurgie
  • Fonderie
  • Plastiques et composites
  • Mécanique
  • Systèmes électroniques numériqueso
  • Outillage
  • Traitement des matériaux

Filière(s) de formation

Du CAP au doctorant en formation scolaire, alternance ou continue, dans les domaines de la conception, de l’industrialisation et de la production des matériaux.

Le projet

Dans une région très industrielle, ce Campus des métiers et des qualifications d’Excellence vient soutenir l’innovation dans le domaine de la transformation et de l’utilisation des matériaux, identifié comme stratégique.

Il sous-tend une intégration très forte de la chaîne numérique dans les procédés industriels y compris l’outillage, de la conception à la fin de vie des matériaux, en passant par les moyens dédiés. Il vise notamment à favoriser l’introduction de la technologie par fabrication additive dans le tissu industriel local, notamment pour la sous-traitance automobile, significative dans l’emploi local. Il vient compléter l’appui aux mutations des secteurs traditionnels notamment celui de la filière métallurgique régionale, en particulier le plan de soutien et de développement pour les métiers de la forge et le plan de progrès des fondeurs champardennais. Le principal objectif du Campus est de développer un pôle de référence, structurant et cohérent en matière de formation, au service de la performance des ressources humaines mais aussi accompagner le développement des entreprises champardennaises.

Le Campus a l’ambition de devenir un lieu privilégié pour répondre aux demandes de formations, quels que soient les publics concernés. Il vise également à proposer une offre de formation lisible et favoriser l’insertion professionnelle.
Il entend également constituer une force de propositions pour de nouvelles formations en adéquation avec la mise en oeuvre de procédés innovants pour accompagner leur introduction dans les secteurs de la production.

Campus des métiers et des qualifications Énergie et maintenance

Territoire

Bassin sidérurgique nord-lorrain, zone de Thionville – Yutz (Moselle)

Secteurs professionnels

  • Transition énergétique
  • Éco-industrie

Filière associée 

Industrie et production

Filière(s) de formation

  • Chaudronnerie
  • Électrotechnique et Numérique
  • Génie Énergétique
  • Hygiène Sécurité et Environnement
  • Ingénierie
  • Maintenance et Pilotage de lignes de production
  • Productique

Le projet

L’enjeu majeur de ce projet porte sur la structuration et le développement d’une réponse formation aux besoins de main d’oeuvre qualifiée, exprimés et particulier par le "Grand projet industriel EDF" dit "grand carénage" des centrales nucléaires, et plus globalement par le développement des industries nord Lorraine. Ainsi, ce réseau de partenaires, structuré par le CMQ EMGE, vise à renforcer et rendre plus efficiente la formation dans les domaines de la mécanique, de la métallurgie, du soudage, de l’électrotechnique, de l’énergie et de la maintenance industrielle.

Le CMQ EM GE s’est notamment attaché à favoriser et développer le partage d’informations entre les partenaires, à mettre en relation demandeurs d’emplois et employeurs, à mettre en place des dispositifs d’accompagnement à l’insertion des demandeurs d’emplois, et surtout à valoriser les métiers industriels auprès des jeunes publics et des familles.

Il s’est attaché à renforcer les partenariats à l’écoute des besoins des partenaires sociaux économiques dans le cadre des évolutions des compétences, des savoir-être et savoir-faire, en accentuant les initiatives partenariales.

En cohérence avec les orientations du territoire nord lorrain, labellisé "Territoire d’industries", le CMQ EMGE s’est donné comme ambition pour les années à venir, de poursuivre et amplifier le travail engagé avec l’ensemble des acteurs territoriaux. Il s’agira également d’élargir le périmètre des partenaires, d’investir en lien avec la transformation du lycée professionnel et avec l’appui de l’enseignement supérieur, la digitalisation des activités industrielles dans les parcours de formation. La question des enjeux transfrontaliers, notamment avec le Grand-Duché du Luxembourg, l’Allemagne et la Belgique sera un nouvel axe stratégique dont la gouvernance du Campus.

Campus des métiers et des qualifications Matériaux composites et plastiques

Territoire

Grand Est (et plus particulièrement, Moselle Est)

Secteurs professionnels

  • Industrie
  • Matériaux
  • Plasturgie
  • Composites

Filières associées

Automobile, aéronautique, bâtiment, médical, construction

Filière(s) de formation

  • Formations initiales : du bac pro au bac +3
  • Formations continues : plus de 70 modules courts
  • Nos formations initiales :
  • Baccalauréat professionnel Plastiques et Composites
  • BTS Europlastics et Composites
  • BUT Sciences et Génie des Matériaux
  • BUT Chimie
  • Licence professionnelle Eco-conception Plasturgie et Composites

Le projet

  • Valorisation et développement de formations professionnelles dans le domaine des plastiques et des composites en Moselle-Est.
  • Mutualisation des matériels et des compétences par la mise en réseau de 6 établissements partenaires.
  • Proposition de filières de formations de qualité en adéquation avec les besoins des entreprises locales.
  • Développement de l’attractivité du territoire et de l’industrie.
  • Augmentation du niveau de qualification et de diplomation des apprenants sur le territoire.
  • Amélioration de l’insertion professionnelle et l’employabilité des apprenants.

Campus des métiers et des qualifications Bois

Territoire

Épinal (Vosges) : Axe Remiremont Neufchâteau.

Secteurs professionnels

  • Sylviculture
  • Exploitation forestière
  • Construction
  • Matériaux de construction
  • Ameublement
  • Énergie bois
  • Papeterie

Filière associée

Matériaux, matériaux innovants.

Filière(s) de formation

  • Exploitation forestière/sylviculture
  • Charpente
  • Bâtiment (construction, conducteurs de travaux)
  • Menuiseries
  • Ébénisterie
  • Ameublement
  • Bois énergie
  • Papeterie

Le projet

La revitalisation de la filière bois et son inscription dans la Vallée européenne des matériaux et de l’énergie, qui s’appuient sur une ressource riche de potentialités, sont attendues par l’ensemble des acteurs économiques pour contribuer aux mutations et évolutions techniques du département vosgien et par là même de la Région Grand Est.

L’ancrage du campus des métiers et des qualifications dans ces enjeux stratégiques guident la structuration de l’offre de formation et la mise en réseau des acteurs de formation, de recherche et des entreprises pour répondre au mieux aux besoins économiques.

L’objectif du campus est donc de valoriser la voie professionnelle dans son ensemble ; de se rendre lisible et visible ; de contribuer à rendre la filière Forêt Bois plus attractive ; de participer à l’élévation des niveaux de qualification de tout apprenant de tout statut du CAP au Doctorat ; de permettre la formation tout au long de la vie et de favoriser ainsi les insertions professionnelles dans les métiers du Bois divers et variés proposés au sein du campus des métiers et des qualifications Bois Grand Est.

Ces objectifs s’appliquent à tous les niveaux, tant celui de l’enseignement secondaire que celui de l’enseignement supérieur. Le camps des métiers cherche également à faciliter la vie des apprenants d’un point de vue locatif, culturel et sportif.

Campus des métiers et des qualifications de l'agroalimentaire

En attente de renouvellement

Territoire

Alsace - Grand Est

Secteurs professionnels

Industries alimentaires, agro-industries

Filières de formation

Agroalimentaire, biotechnologie, conduite et pilotages de systèmes industriels

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Bioeco Academy

Logo du campus excellence Bioeco Academy - Grand Est

Territoire

Grand- Est, Académie de Reims

Secteurs professionnels

Bioéconomie : Chimie, Biotechnologies, Energie, Plasturgie, Construction, Cosmétique

Filière associée

Agricoles, scientifiques et sciences humaines et sociales

Filière(s) de formation

Agro-ressources végétales, biotechnologies, numérique, maintenance, chimie, sciences économiques

Le projet

Le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence BioEco Academy anime un réseau d'acteurs (organismes de formation et de recherche, entreprises, collectivités territoriales) qui interviennent en partenariat pour :

  • sensibiliser les apprenants et promouvoir les formations et les métiers du secteur,
  • articuler, faire évoluer ou créer des formations afin qu’elles soient en adéquation avec les besoins des entreprises et les métiers de demain du domaine,
  • monter le niveau de qualification et faciliter l’insertion professionnelle.

Le CMQ d’Excellence BioEco Academy porte un ensemble d’actions et de dispositifs déclinés en cinq axes qui permettront à moyen terme de répondre aux trois domaines d’action cités ci-dessus. En phase avec les besoins des industriels, ce véritable outil d’aménagement du territoire contribue à l’objectif de la région Grand Est d’atteindre son ambition de leadership européen grâce à :

  • un lieu qui incarne le dispositif au travers d’un bâtiment totem, visible et identifiable par tous les publics, symbole concret de la volonté partagée par tous les acteurs d’accueillir tous types d’apprenants ;
  • un observatoire capable de diagnostiquer les besoins des entreprises en formations, d’articuler et d’adapter l’offre de formation ;
  • des innovations en matière de formations, construites en étroite concertation avec les établissements mais aussi avec les industriels, "end users" du dispositif, et des partenariats concrets en matière d’orientation des publics, de la découverte des métiers et des formations ;
  • des actions permettant une ouverture sociétale, économique, culturelle et sportive pour l’ensemble de la population, en particulier pour les apprenants ;
  • une ouverture vers l’international, avec un dispositif proposé aux 27 pays membres de l’Union et au-delà.

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Digitalisation Industrielle et Intelligence Artificielle (CaMéX-IA)

Logo du campus excellence Digitalisation et usage de l'intelligence artificielle - Grand Est

Territoire

Grand Est

Secteurs professionnels

  • Industrie
  • Construction
  • Filière associée
  • Mobilité, aéronautique, transports terrestres et maritimes
  • Matériaux, matériaux innovants
  • Infrastructures, bâtiment, éco-construction
  • Transition énergétique, éco-industrie
  • Systèmes innovants, mécatronique
  • Services aux entreprises, logistique
  • Numérique, télécommunications

Filière(s) de formation

Du CAP au doctorat en formation initiale, alternance ou continue

Le projet

La Région Grand Est se construit autour d’une feuille de route visant à sa transformation digitale. De nouveaux métiers apparaissent pour accompagner cette 4éme révolution industrielle. La formation de nos jeunes en territoire pour la future maitrise de ces technologies constitue dès lors un enjeu régional majeur. CaMéX-IA forme ses apprenants à l’usage des technologies du digital et de l’intelligence artificielle autour de leurs compétences métiers. Il s’agit notamment de donner aux apprenants une culture d’excellence dans la capitalisation de données massives issues de ces technologies, pour qu’en tant que richesse, elles soient réinvesties au service de la transformation 4.0 des entreprises en territoire.

Les parcours de formations seront déployés, de BAC-3 à BAC+8, autour de plateformes technologiques et digitales correspondant aux métiers auxquels forment les partenaires académiques du consortium.

Pourquoi ? Pour que tous les talents de demain aient plus d'efficacité et de pertinence dans la création, le stockage et le traitement des informations, et qu’ils puissent maitriser les interactions entre les différents métiers de l’industrie et de la construction.

CaMéX-IA se déroulera autour de 6 parcours de formation dont :

  • Formation par projets : Challenges 4.0 projets, stages, apprentissage sur des sujets digitaux et numériques et construits sur la base des cas d’études industriels et/ou orientés recherche.
  • Parcours internationaux d’excellence orientés usages de la digitalisation / IA .
  • Parcours Recherche et transfert technologique orientés usages de la digitalisation / IA – Attirer les jeunes vers la formation doctorale en entreprise autour des enjeux 4.0.

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Grand Est Airport Training Facility (GREAT)

Logo du campus Airport Training facility Campus GREAT - Grand Est

Territoire

Grand-Est

Secteur professionnel

Aéronautique et spatial

Filières associées

  • Maintenance aéronautique
  • Construction aéronautique
  • Personnels navigants et commerciaux

Filière(s) de formation

Elles s’étendent du CAP au diplôme d’Ingénieur et regroupent des domaines très diversifiés en lien avec les filières concernées par le champ d’intervention du Campus.

Le projet

Les entreprises du Grand-Est sont confrontées à la problématique du recrutement d’une main d’oeuvre qualifiée et à la montée en compétences de leurs propres collaborateurs en adéquation avec une élévation permanente du niveau de qualité auquel elles doivent répondre dans un secteur de haute technicité, y compris dans le domaine des services.

Le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence "GREAT" vise à mutualiser les besoins et à mobiliser l’ensemble des ressources qui permettront de relever les défis du court, moyen et long termes et d’accompagner les entreprises sur le chemin de la transition écologique et énergétique devant passer par une décarbonation de l’industrie et des mobilités notamment.
L’ambition du campus est de constituer un écosystème sur l’ensemble du territoire de la région Grand-Est, d’apprendre à penser globalement et collectivement pour agir localement. Sur ce vaste territoire un lieu emblématique émerge avec l’aérodrome de Chambley (54) où des formations spécifiques et innovantes se développent, mais qui ne représentent que la face émergée de la dynamique qui prend actuellement son envol.

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Autonomie et inclusion

Logo du campus excellence Autonomie et inclusion - Grand Est

Territoire

Région Grand Est, Métropole du Grand Nancy

Secteurs professionnels

Services sanitaires et sociaux et médicosociaux

Filière associée

Soins et services à la personne, Bien être

Filière(s) de formation

  • Sanitaire et Sociale
  • Services à la personne
  • Domotique
  • E-santé

Le projet

La création du Campus des Métiers et des Qualifications "Autonomie & Inclusion" repose sur un ensemble structurant de volontés partagées, fruit d’un travail collaboratif entre L’Académie de Nancy-Metz, et deux acteurs du champs du médicosocial l’Association Office d’Hygiène Sociale (OHS) de Lorraine et l’Association Adultes Enfants Inadaptés Mentaux (AEIM) - Adapei 54, en accord avec la Région Grand Est et avec l’appui de l’université de Lorraine et du département 54 . Cette initiative s’est traduit par la déclinaison opérationnelle d’un Accord Cadre signé le 16 novembre 2018 par les trois acteurs autour d’une préoccupation commune croisant les enjeux liés d’une part à une plus forte fluidité des parcours formations initiales et continues pour les cycles de l'enseignement secondaire et de l'enseignement supérieur, et d’autre part la Stratégie Nationale de Santé 2018-2022 du Ministère de la Santé.

Alors que l’enjeu sociodémographique se fait de plus en plus pressant, que l’avancée des nouvelles technologies appelle un renouvellement des pratiques, il convient de concevoir de façon définitive l’accompagnement de la vulnérabilité des personnes à travers une approche systémique des parcours de vie à l’échelle de chaque territoire. "Penser global en agissant local" constitue le levier à travers lequel le Campus des Métiers et des Qualifications "Autonomie & Inclusion" souhaite conjuguer innovation et humanisme. L’objectif consiste donc, à travers la création de ce Campus des Métiers et des Qualifications "Autonomie & Inclusion", à activer et impulser les fondements de l’intelligence collective pour créer un pôle d’excellence afin de mieux adapter l’offre de formation professionnels au besoin des territoires, d’anticiper et d’accompagner les mutations économiques et technologiques.

Il convient en effet de fixer une orientation forte de promotion des métiers par la création de parcours d’emploi et de formation innovants, en appui sur la perméabilité des filières entre elles. En visant un renforcement de l’attractivité des métiers et des formations, le Campus des Métiers et des Qualifications "Autonomie & Inclusion" s’attache à créer plus de liant entre des filières de formation aujourd’hui encore trop cloisonnées entre elles, tout en agissant sur les leviers de la recherche et de l’essaimage aux autres acteurs Régionaux et Internationaux.

Le Campus des Métiers et des Qualifications "Autonomie & Inclusion" permettra :

  • De créer une dynamique de territoire en fédérant les divers établissements de formation supérieurs et universitaires et les entreprises autour de projets communs ;
  • De disposer d’un "réservoir d’expériences innovantes et reproductibles à fortes valeurs ajoutées" utiles à l’accompagnement des mutations éducatives, sociales et économiques ;
  • De créer plus de liant entre des filières de formation aujourd’hui encore trop cloisonnées entre elles, tout en agissant sur les leviers de la recherche et de l’essaimage aux autres acteurs Régionaux et Internationaux ;
  • Favoriser l’employabilité des apprenants issus de formations initiale et continue, tout en faisant correspondre les attentes des acteurs gestionnaires de structures sanitaires et médicosociales avec l’évolution rendue nécessaire des métiers et des compétences.

Campus des métiers et des qualifications d'excellence Industrie du futur et numérique

Territoire

Alsace - Grand Est

Secteurs professionnels

Le périmètre thématique du Campus correspond aux filières manufacturières et au secteur numérique appliqué aux industries de la région :

  • Matériels de Transports,
  • Fabrication de machines,
  • Travaux des métaux,
  • Équipements électroniques,
  • Plasturgie,
  • Chimie,
  • Bois-papier,
  • Textile,
  • L’informatique embarquée (objets connectés, systèmes mécatroniques, Usine du futur…),
  • Informatique des logiciels et des services appliqués à l’industrie (logiciels, ERP, services en ligne…).

Les technologies associées sont par exemple :

  • Le numérique dans l’usine du futur
  • L’internet des objets : gestion des pannes et leur prévoyance
  • La Sécurité numérique
  • L’intelligence artificielle
  • La digitalisation des données
  • La transformation et amélioration énergétique des systèmes embarqués, etc.

Filière(s) de formation

  • Métiers de la réalisation mécanique.
  • Métiers du pilotage et d’installations automatisées,
  • Métiers de la maintenance,
  • Métiers du numérique et de la transition énergétique

Le projet

La transformation de la voie professionnelle s’appuie sur 12 points clés dont le premier est l’existence de Campus des métiers et des qualifications qui viennent favoriser aussi bien l’appétence des jeunes pour ces formations que permettre l’excellence pour ceux qui l’auront choisi.

Dans ce cadre, le Campus industrie du futur et numérique a pour vocation d’accompagner la transformation de la voie professionnelle.

L’ensemble de ces actions s’inscrit pleinement dans les objectifs du Schéma Régional de Développement Économique d’Innovation et d’Internationalisation de la Région Grand Est (SRDEII) et du CPRDFOP (Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l’Orientation Professionnelles) "Performance Grand Est".
Le Campus d’Excellence Industrie du futur et numérique, collabore à la réponse aux besoins en compétences des entreprises régionales.

Son périmètre thématique correspond aux filières industrielles et numériques prépondérantes dans le Grand Est. Il s’attache à travailler particulièrement pour :

  • A court terme, répondre aux enjeux RH d’après crise qui seront marqués par la complexité selon les entreprises et sa courbe de reprise (forte, progressive ou restructuration) qui nécessiteront une réponse personnalisée dans le temps, la mobilisation de nouveaux outils et services de gestion RH (groupement d’employeurs, prêt de personnel…)
  • Augmenter la capacité et le volume de formation pour accompagner les programmes de ressourcing et de relocation de chaînes de valeurs productives. Dans un contexte de tensions métiers fortes, il importe stabiliser le tissu existant.
  • Accompagner la transformation industrielle et numérique et l’employabilité des salariés, des diplômés, et le retour à l’emploi des demandeurs d’emplois, en construisant des offres de formations (initiale, continue et retour à l’emploi) du CAP au doctorat, en passant par les diplômes universitaires, les BTS, les DUT, les licences, les masters et les diplômes d’ingénieurs. Il s’attachera à assurer une continuité entre les besoins de formation actuels au sein des métiers des filières et le développement d’une offre originale répondant aux nouveaux besoins des entreprises.
  • Développer l’excellence des entreprises et des compétences en s’appuyant sur la recherche, l’innovation afin qu’il ait un véritable effet transformant et contribuant à l’attractivité des métiers de l’industrie (comme la maintenance).

Mise à jour : octobre 2021