Évaluation partenariale de la politique de lutte contre le décrochage scolaire

Réduire le décrochage scolaire est un enjeu essentiel pour notre société aux niveaux humain, social et économique. Chaque année en France, 140 000 nouveaux jeunes sortent de formation initiale sans qualification et viennent grossir les rangs des générations précédentes.

Le Président de la République a fixé pour objectif de diviser par deux au cours de sa mandature le nombre de jeunes sortis sans qualification. Il s’agit d’unir nos forces pour donner des perspectives d’avenir à chacun et ne pas accepter le poids des déterminismes sociaux sur les parcours. Travailler sur le décrochage scolaire, c'est mettre de la justice dans la réussite scolaire.

Une évaluation partenariale de la politique de lutte contre le décrochage scolaire été décidée par le gouvernement dans le cadre des 60 évaluations de politiques publiques (EPP) qu'il a lancées depuis décembre 2012. Débutée en novembre 2013, l'évaluation a été conduite sous le pilotage du ministère de l'Education nationale en lien avec l'ensemble de ses partenaires, et avec l'appui du Secrétariat Général pour la Modernisation de l'Action Publique (SGMAP).

Après une phase de diagnostic ayant conduit à la publication d'un rapport en juin 2014, un plan d'action ambitieux pour lutter contre le décrochage scolaire a été élaboré.
Le rapport final d'évaluation propose 21 recommandations qui couvrent l'ensemble des champs de la lutte contre le décrochage : la prévention, l'accompagnement des jeunes en cours de décrochage, et la prise en charge des jeunes sortis du système éducatif sans qualification.