Délégué académique aux enseignements techniques (DAET)

Le délégué académique aux enseignements techniques poursuit la mise en oeuvre de la politique académique en matière de formation professionnelle et technologique. Il assure les travaux d'analyse et de réflexion conduisant à la définition de la carte des formations, ainsi que le maintien des relations avec le monde économique en collaboration avec les services compétents des collectivités territoriales. Il veille à fédérer les compétences internes et externes.
 

Missions du délégué académique aux enseignements techniques

Ce conseiller technique a en charge la poursuite de la mise en oeuvre de la politique académique en matière de formation professionnelle et technologique. Dans ce cadre, il assure en collaboration avec les services compétents des collectivités territoriales, les travaux d'analyse et de réflexion conduisant à la définition de la carte des formations (statut scolaire et apprentissage), ainsi que le maintien des relations avec le monde économique (entreprises et organismes représentatifs). Il veille à fédérer les compétences à l'interne et à l'externe.

Le DAET est nommé, par le ministre de l'Éducation nationale sur proposition de la rectrice ou du recteur de l'académie, sur un poste de conseiller de recteur, jusqu'à la date de cessation de ses fonctions de conseiller de recteur.

Conditions d'accès au poste

Le poste est destiné à des personnels d'encadrement de haut niveau, titulaires de catégorie A, appartenant aux corps d'inspection, d'enseignement et d'encadrement du ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Carrière et rémunération du délégué académique aux enseignements techniques

La carrière du DAET se poursuit dans le corps d'origine et il perçoit le traitement afférent à son grade.

Il perçoit une indemnité de charges administratives dont le taux annuel de référence est de 9 000 euros.

 

Mis à jour le 15 juin 2020