Covid19 : un accès prioritaire aux tests pour les personnels de l’éducation nationale et pour les élèves

Tests Covid personnels

Afin de renforcer les mesures de sécurité sanitaire pour les personnels des établissements du premier et second degré dans l'exercice de leurs missions, de nouvelles facilités de dépistage leurs ont été proposées. Elles sont désormais étendues aux collégiens et aux lycéens.

Temps de lecture 2 minutes

De nouvelles facilités de dépistage pour les personnels et les élèves

Afin de renforcer la protection des personnels et des élèves et d’accélérer l’identification des cas confirmés et la levée de doute devant l'apparition de symptômes et selon les modalités locales, les personnels des établissements scolaires des premier et second degrés peuvent bénéficier :

  • d'un accès prioritaire aux tests RT-PCR en laboratoire de biologie médicale
  • de dépistages réalisés par test antigénique au sein même des écoles et établissements scolaires. Ces tests antigéniques seront réalisés au bénéfice des personnels des établissements scolaires publics et des enseignants des établissements privés sous contrat. Les campagnes pourront également être déployées en cas d’apparition de cas groupés ou dans le cas d’une circulation particulièrement active dans un secteur géographique, en lien avec les autorités sanitaires et préfectorales.
    Ces campagnes pourront être étendues aux élèves du second degré. Lorsque les autorités sanitaires le décident , des tests peuvent être proposés aussi aux élèves à partir de 6 ans après autorisation parentale notamment dans le cadre de la stratégie de maîtrise de la circulation des variants SARS-Covid2.

Des tests salivaires dans les établissements scolaires au retour des vacances d'hiver

La Haute autorité de santé (HAS) a donné son feu vert pour le recours aux tests salivaires à compter du jeudi 11 février 2021.

Le premier ministre a annoncé un déploiement des tests salivaires dans les écoles primaires au retour des vacances scolaires d'hiver : 200 000 tests par semaine seront proposés pour assurer la surveillance épidémique, réaliser des dépistages ciblés et ainsi casser les chaînes de contamination.

Une organisation coordonnée entre les autorités préfectorales, sanitaires et académiques

1 million de tests antigéniques sont dédiés à ces campagnes de dépistage en milieu scolaire d’ici les vacances d’hiver.

La mise en œuvre du dispositif est assurée par plus de 2 000 médecins et infirmiers de l’éducation nationale volontaires qui bénéficient préalablement d’une formation à la réalisation des tests. Cette mobilisation s’inscrit dans la continuité de la mobilisation remarquable de ces personnels, depuis le début de la crise sanitaire, au service de la santé des élèves et de l’ensemble de la communauté scolaire. La mobilisation d’autres personnels de santé, également formés à la réalisation de tests, pourra être sollicitée.

Les personnels et les élèves sont testés sur la base du volontariat. Un accord du responsable légal sera préalablement sollicité pour les mineurs. Sauf circonstances exceptionnelles relevées par les autorités sanitaires, il ne sera pas proposé de tests aux élèves de l’école primaire.

En complément des initiatives académiques déjà engagées, des services d'accompagnement sont proposés aux personnels afin de les accompagner davantage durant la crise sanitaire.

Maintenir et adapter les cellules d’écoute

  • Un numéro local d’écoute mis en place dans chaque académie / département. L’animation de ce numéro est assurée par une équipe pluriprofessionnelle
  • 0 805 500 005 : le dispositif des Espaces d’accueil et d’écoute (EAE), mis en place avec la MGEN, accessible 24 h/24 et 7 j/7, pour une écoute individuelle et anonyme.Il permet depuis le 17 octobre 2020 d’accompagner plus spécifiquement les personnels souhaitant exprimer leurs doléances, ou signaler une atteinte à la laïcité, ou sollicitant un besoin de soutien psychologique.

La MGEN propose deux autres services :

  • Un accès prioritaire ouvert immédiatement aux personnels de l’éducation nationale dans les centres de santé que cette mutuelle gère dans cinq académies (Paris, Nancy, Strasbourg, Lyon, Nice). L’accès à ces plateaux techniques est organisé en lien avec le médecin de prévention, lorsque c’est possible. Les médecins de prévention, ou les médecins conseillers techniques, peuvent disposer d’un complément de diagnostic par des spécialistes des Centres médicaux et dentaires et les personnels bénéficient ainsi d’un accès prioritaire
  • Un dispositif de téléconsultation proposé à titre expérimental. La plateforme "Mes Docteurs" donne ainsi accès à des consultations en médecine générale ou de spécialité, notamment des psychiatres.

Les cadres (inspecteurs, chefs d’établissements, chefs de division, chefs de bureau) continuent à s’assurer de la santé et des conditions de travail de chacun de leurs collaborateurs en s'appuyant sur la DRH académique et les différents services pour répondre à leur demande d’accompagnement ou de prise en charge de situations individuelles de personnels le cas échéant.

Infographie - Accès prioritaire aux test RT-PCR et antigéniques pour les personnels
Affiche professeurs, personnels, élèves : faites un test !
Mise à jour : février 2021