Cartographie des bourses publiques de l’enseignement supérieur

La mission d’inspection générale chargée d’établir une cartographie des bourses publiques de l’enseignement supérieur identifie trois niveaux d’acteurs publics qui proposent des aides financières aux étudiants. Elle souligne l’intérêt d’une convergence des aides à travers le dossier social étudiant.

Le contenu du rapport

Les ministères, au premier rang desquels celui de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, attribuent des bourses aux étudiants dans les formations de leur champ de compétence. Le MESRI a ainsi alloué en 2019, une bourse sur critères sociaux (BCS) à environ 710 000 étudiants, soit près de 39 % de la population étudiante inscrite dans une formation ouvrant droit à une bourse. Les conseils régionaux attribuent a minima des bourses aux étudiants des formations sanitaires et sociales qu’ils accréditent. Les autres collectivités territoriales (départements, métropoles et communes) peuvent parfois avoir mis en place un dispositif d’aide en direction des étudiants originaires de leur territoire.

La mission recommande d’améliorer la lisibilité d’ensemble des aides existantes aux étudiants en travaillant sur le développement de l’information au niveau national mais aussi dans les établissements, de poursuivre l’analyse des ressources des étudiants pour apprécier de la façon la plus fine possible dans quelle mesure les aides existantes répondent de façon pertinente aux situations réelles que vivent les étudiants, le poids de la situation de décohabitation des étudiants (logement indépendant de la famille) apparaissant souvent comme un élément central dans leur vie sociale.

Les auteurs

  • Olivier Rey

  • Guillaume Tronchet

  • Bruno Jeauffroy

Télécharger le rapport

Consulter les rapports de l'IGÉSR

Rapport d'inspection générale