Taille des classes du premier degré : la baisse se poursuit sous l’effet du dédoublement des grandes sections de maternelle

À la rentrée 2021, la taille des classes du premier degré continue de diminuer dans les écoles publiques, que ce soit dans les classes de niveau préélémentaire ou élémentaire.

Note d'Information n° 22.02

Cette tendance est particulièrement marquée depuis 2017, à la suite de la mise en œuvre des dédoublements de classes en éducation prioritaire.
Ces mesures, qui ont d’abord concerné les classes de CP-CE1, et depuis la rentrée 2020 les grandes sections de maternelle, n’ont pas retiré de moyens aux autres niveaux.
Elles n’ont pas non plus été réalisées aux dépens des écoles rurales ou urbaines hors éducation prioritaire, dont le nombre d’élèves par classe diminue également.
Par ailleurs, le plafonnement à 24 du nombre d’élèves par classe en grande section, CP et CE1 sur l’ensemble du territoire, amorcé en 2020, contribue aussi à alléger la taille des classes.

Auteur : Franck Evain, DEPP-B3

Pour citer la publication :

Evain F., 2022, "Taille des classes du premier degré : la baisse se poursuit sous l’effet du dédoublement des grandes sections de maternelle", Note d'Information n° 22.02, DEPP. https://doi.org/10.48464/ni-22-02

 

 

Mise à jour : février 2022