La voie générale au lycée

La voie générale prépare en deux ans les lycéens au baccalauréat général et à la poursuite d’études supérieures, principalement en université ou en classes préparatoires.

Temps de lecture 5 minutes

Le baccalauréat général

Une organisation des enseignements

L'organisation du lycée général et technologique propose des parcours choisis par chaque lycéen en fonction de ses goûts et de ses ambitions.

Le lycée offre trois types d'enseignements :

  • Un large socle de culture commune, humaniste et scientifique, ouvert aux enjeux de l'avenir.
  • Des disciplines de spécialité choisies par l'élève et s'accentuant entre la première et la terminale (trois disciplines en classe de première puis deux en terminale parmi les trois suivies en première). Ces disciplines bénéficient d'horaires significatifs permettant de proposer des programmes ambitieux et de donner du temps aux élèves pour les apprentissages. Des enseignements facultatifs permettront, en outre, à l'élève de compléter son parcours.
  • Un temps d'aide à l'orientation tout au long du lycée pour préparer les choix de parcours et, à terme, l'entrée dans l'enseignement supérieur. Les élèves seront accompagnés selon les horaires prévus dans le cadre des marges d'autonomie des établissements (groupes à effectifs réduits, pédagogie différenciée, Mooc, etc.).

La voie technologique est organisée en séries.

Consultez les programmes d'enseignement pour les classes de première et de terminale.

Les épreuves finales : 60% de la note finale

Chaque lycéen présente une épreuve anticipée écrite et orale de français en fin de première. En classe de terminale, il présente quatre épreuves finales :

  • Deux épreuves écrites portent sur les enseignements de spécialité choisis par le candidat.
  • Une épreuve écrite de philosophie : pour tous, ce choix correspond à une tradition française et à la nécessité de conforter l'esprit critique dans la formation des jeunes générations.
  • Un oral d'une durée de 20 minutes préparé tout au long du cycle terminal : savoir s'exprimer dans un français correct est essentiel pour les études, pour la vie personnelle et professionnelle. Parce que l'aisance à l'oral constitue un marqueur social, il convient justement d'offrir à tous les élèves l'acquisition de cette compétence. L'épreuve orale repose sur la présentation d'un projet préparé dès la classe de première par l'élève.

Pour tout savoir savoir sur le Grand oral, consultez la page dédiée

Le calendrier des épreuves finales

Les épreuves de spécialités sont passées au printemps, généralement au mois de mars.
Les épreuves de français en première, de philosophie en terminale, et l'oral ont lieu à la fin du mois de juin afin que toute l'année scolaire soit mise à profit.

Consultez le calendrier des épreuves finales pour le baccalauréat général

Le contrôle continu : 40% de la note finale

Le contrôle continu repose sur la prise en compte des résultats obtenus dans les enseignements obligatoires ne faisant pas l'objet d'épreuves terminales en classes de première et de terminale : histoire-géographie, LVA, LVB, enseignement scientifique dans la voie générale et mathématiques dans la voie scientifique, enseignement de spécialité suivi uniquement en classe de première, EPS, enseignement moral et civique.

L'organisation des enseignements

Le cycle de détermination : la classe de seconde générale et technologique

Le cycle de détermination correspond à la seconde générale et technologique. Il est commun aux élèves souhaitant s'orienter vers la voie technologique ou vers la voie générale. C'est à l'issue de la seconde que les élèves choisissent l'une de ces voies.

La classe de seconde générale et technologique est avant tout une classe de détermination où l'élève teste ses goûts et ses aptitudes avant de choisir une orientation en première.

Le cycle terminal : les classes de première et terminale de la voie générale

Le cycle terminal correspond aux classes de première et de terminale en voie générale ou technologique. Il s'achève par l'obtention du baccalauréat.

Une spécialisation progressive

La classe de première comprend une partie importante d’enseignements communs tout en permettant un début de spécialisation grâce trois enseignements de spécialités choisis pendant l'année de seconde.

En classe de terminale, la part des enseignements communs diminue au profit d’une spécialisation plus forte dans la perspective d’une poursuite d’études supérieures.

L’un des trois enseignements de spécialité suivis en classe de première est abandonné en terminale, au profit d’une spécialisation plus marquée dans deux disciplines. L’enseignement de spécialité suivi en première est évalué au contrôle continu, les deux autres (conservés en terminale) le sont par l’intermédiaire des épreuves finales..

Des enseignements communs à tous les élèves

En première, ils représentent 60 % du total de l’horaire : 15 h sur un total hebdomadaire de 26,5 à 28 h selon les enseignements de spécialité choisis.
Ils donnent une culture générale indispensable à la compréhension du monde moderne.
 
En terminale, les enseignements communs représentent 30% du total des enseignements soit 8,5 heures sur un horaire hebdomadaire total de 27 à 28 heures selon les séries.

Des enseignements optionnels

Les candidats ne peuvent être évalués au total sur plus de deux enseignements optionnels. Dans la voie technologique, les élèves peuvent faire valoir leurs résultats dans deux options en classe de première, et dans deux options en classe de terminale. Dans la voie générale, les élèves peuvent faire valoir leurs résultats dans une option en classe de première, et dans deux options en classe de terminale, chacune appartenant à un groupe d'enseignements optionnels distinct, auxquelles peuvent s'ajouter chaque année un ou deux enseignements optionnels de Langues et cultures de l'Antiquité, en latin et en grec. L'inscription à une option à l'examen emporte, pour le candidat, l'obligation de faire valoir ses résultats en contrôle continu dans cet enseignement.

Une personnalisation des parcours à chaque niveau

Tous les élèves bénéficient d’accompagnement personnalisé, à raison de 54 heures annuelles, pour réussir leur scolarité et mieux s’adapter au rythme et aux objectifs du lycée. Il comprend trois volets : soutien, approfondissement et aide à l’orientation.

L’accompagnement des élèves au lycée contribue à la personnalisation des parcours et à la réduction de l’échec scolaire. Il est complété par d’autres dispositifs au choix de l’élève :

  • des stages de remise à niveau pour éviter les redoublements
  • des stages passerelles pour aider des réorientations éventuelles
  • du tutorat qui permet à l’élève de bénéficier de l’aide d’un adulte référent tout au long de sa scolarité au lycée

Mise à jour : novembre 2021