Publication

Par une lettre de saisine en date du 24 décembre 2020, le ministre a demandé au CSP d’élaborer un projet de programme pour le nouvel enseignement facultatif de "Français et culture antique" pour la classe de sixième.

Publication

Par une lettre de saisine en date du 10 novembre 2020, le ministre de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports a demandé au Conseil supérieur des programmes (CSP) de rénover les programmes de mathématiques et de physique-chimie spécifiques au brevet des métiers d’art (BMA) (voie professionnelle).

Publication

Le 1er septembre 2020, le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a adressé à la Présidente du Conseil supérieur des programmes (CSP) une lettre de mission fixant au Conseil son programme de travail pour l’année 2020-2021. Parmi les réflexions et les travaux à mettre en œuvre, le ministre a souhaité que le Conseil se consacre à l’école maternelle.

Publication

Le 2 décembre 2020, le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a souhaité la création d’un nouvel enseignement de spécialité 'Éducation physique, pratiques et culture sportives" pour la voie générale du lycée. Celui-ci sera proposé à la rentrée 2021 en classe de première générale.

Publication

Avis du Conseil supérieur des programmes sur l’articulation des contenus de la formation dispensée dans le cadre du service national universel avec les programmes de l’enseignement moral et civique des classes de troisième, de seconde générale et technologique, de seconde professionnelle et des classes préparatoires au certificat d’aptitude professionnelle

Rapport

La loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République du 8 juillet 2013 a institué le Conseil supérieur des programmes. Chaque année, ce dernier remet aux ministres chargés de l'Éducation nationale et de l'Agriculture un rapport sur ses travaux et les suites qui leur ont été données. Ce rapport est transmis au Parlement et au Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Article

La loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République du 8 juillet 2013 a institué le Conseil supérieur des programmes. Ce dernier est appelé à donner des avis et à formuler des propositions soit à la demande du ministre, soit en se saisissant d’une question qui relève de ses compétences. Ses avis et propositions sont rendus publics. Le CSP réunit des universitaires, des chercheurs, des spécialistes du système éducatif et des représentants élus de la Nation et de la société.