Panel des élèves entrés en CP en 2011 - Performances à l’école élémentaire selon le niveau scolaire initial et l’origine sociale

Les données longitudinales recueillies auprès du panel d’élèves entrés en CP en 2011 offrent la possibilité d’étudier l’évolution des acquis des élèves à l’école élémentaire.

Note d'Information n° 22.14, mai 2022

Cette étude met en exergue des profils d’élèves qui semblent davantage prédisposer à la réussite scolaire, en fonction notamment de leur niveau d’entrée en CP et de leur environnement socio-économique. Mais on voit aussi que la moitié des élèves les plus en difficulté à l’entrée en CP ne le sont plus en CM2, aussi bien en français qu’en mathématiques. La progression de ces élèves dépend beaucoup du profil socio-économique du milieu familial de l’élève et plus particulièrement en mathématiques.

Par ailleurs, on constate des évolutions des compétences selon le sexe entre le CP et le CM2, et ce particulièrement en défaveur des filles en mathématiques. Enfin, l’estime de soi des élèves en CM2 est différenciée selon le sexe, le secteur de scolarisation et le niveau des acquis.

Auteurs : Donna Fleury, Marion Le Cam et Ronan Vourc’h, DEPP-B2.2

Pour citer la publication :

Fleury D. , Le Cam M., Vourc'h R., 2022, "Panel des élèves entrés en CP en 2011 - Performances à l’école élémentaire selon le niveau scolaire initial et l’origine sociale", Note d’Information, n° 22.14, DEPP. https://doi.org/10.48464/ni-22-14

Mise à jour : mai 2022