Note de suivi de la réforme de l'école primaire

Au cours de ce dernier semestre, les inspecteurs généraux ont centré leurs observations sur la qualité de la mise en œuvre des programmes dans les classes et celle des usages des évaluations-bilans. Ils constatent que la mise en œuvre des nouveaux programmes n’est aujourd’hui qu’engagée. Ces textes sont perçus comme difficiles et alourdis dans un horaire restreint. La question qui se pose alors à l’encadrement de proximité est de savoir comment  aider les enseignants à réorganiser leurs pratiques pédagogiques pour en couvrir l’ensemble. Les évaluations nationales, quant à elles, sont considérées comme une source essentielle de connaissances pour piloter le système à tous les niveaux. Il importe aujourd’hui de stabiliser ce nouvel outil, directement lié à la mise en œuvre des programmes, pour mieux  intégrer les références qu’il procure dans les pratiques de fonctionnement de l’Ėducation nationale et permettre un approfondissement des exploitations pédagogiques.