Les heures supplémentaires annualisées des enseignants à la rentrée 2019 dans le second degré

Pendant l’année scolaire 2019-2020, le service moyen d’un enseignant du second degré est de 18 heures et 23 minutes, dont 1 heure et 30 minutes d’heures supplémentaires annualisées (HSA). La pratique des HSA est très répandue puisque seuls 10 % des enseignants n’y sont pas éligibles et les trois quarts de ceux éligibles au dispositif en effectuent au moins une.

Note d'Information n° 20.22, juin 2020

Pour 100 enseignants susceptibles de réaliser des HSA, 24 % n'en font aucune, 34 % en font moins de 2 ; 19 % en font au moins 2 mais moins de 3 ; 23 % en font 3 ou plus.

Par ailleurs, 42 % des enseignants éligibles font au moins 2 HSA. Les enseignants de CPGE et de STS sont ceux qui en font le plus (3 HSA en moyenne) tandis que les enseignants en collège en font moins (1 heure et 15 minutes).
Entre 2018 et 2019, en moyenne, chaque enseignant a consacré 5 minutes supplémentaires en HSA. Cette hausse concerne les hommes comme les femmes de tous les âges et davantage les collèges en éducation prioritaire, notamment ceux situés en REP+ dans lesquels les HSA ont augmenté de 20 %. La hausse des HSA par enseignant, notamment au collège, a contribué à la stabilité du nombre d’heures d’enseignement par élève. La réforme du lycée a contribué à une hausse des HSA réalisées par les professeurs de physique-chimie et de biologie-géologie et à une baisse des HSA pour les enseignants de lettres et de sciences économiques et sociales.
La rémunération d’une HSA est de 1 410 € en moyenne sur l’année, ce qui conduit à un gain annuel moyen parmi les agents réalisant des HSA de 3 550 € pour les hommes et de 2 850 € pour les femmes.

Auteur : Jean-Éric Thomas, DEPP-A2

 

Mis à jour le 30 juin 2020