Le vécu du confinement du printemps 2020 d’après les personnels de direction, les conseillers principaux d’éducation et les inspecteurs du second degré

Dans le second degré public, les personnels de direction, les conseillers principaux d’éducation et les inspecteurs portent un jugement globalement positif sur la gestion de la continuité pédagogique entre mars et mai 2020.

Note d'Information n° 21.33, juillet 2021

Malgré la fermeture des établissements scolaires, une majorité des personnels de direction et des conseillers principaux d’éducation a continué à travailler dans leur établissement, que ce dernier soit mobilisé ou non pour accueillir les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire.
Au cours de cette période, ils ont pu maintenir avec les familles et les élèves un lien essentiel, mais ont aussi réussi en grande majorité à assurer les conseils de classe et les réunions d’équipe à distance. Ils ont dû faire preuve d’une plus grande autonomie qu’en temps ordinaire et prendre plus d’initiatives. Par ailleurs, la communication entre les différents acteurs de l’Éducation nationale est jugée plutôt satisfaisante. Dans le cadre des mesures nationales, les directives sont jugées opérationnelles, adaptées et utiles, mais les avis sont plus nuancés sur leur cohérence et précision.

Auteurs : Sophie Cristofoli, Hélène Fréchou, Alexia Stefanou, Boubou Traore, DEPP-B3

Mise à jour : Juillet 2021