Le réseau des Greta et des GIP-FCIP : hausse d’activité en 2020 malgré la crise sanitaire

Dans la continuité de 2019 et malgré la crise sanitaire qui a marqué l’année 2020, le nombre d’heures de formation réalisées dans le cadre du dispositif de formation continue de l’Éducation nationale progresse encore de 9 % en 2020 après une hausse de 24 % enregistrés l’année précédente. Pour autant, dans la tendance des années précédentes, la baisse du nombre des stagiaires s’accélère (-13 % après -4 %).

Note d'Information n° 22.32, novembre 2022

Ces évolutions s’expliquent par le développement marqué de l’apprentissage, activité qui s’accompagne d’un plus grand nombre d’heures de formation par stagiaire que pour les autres profils de stagiaires. L’apprentissage a en effet rejoint la formation continue des adultes dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage instaurée par la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », qui autorise tous les organismes de formations et donc aussi les Greta à devenir centres de formation d’apprentis (CFA).

Ainsi, en 2020, les effectifs d’apprentis augmentent, à la différence des autres publics de stagiaires. Ils représentent désormais 16 % (+ 12 points) des stagiaires des Greta et des GIP-FCIP (groupement d’intérêt public – formation continue insertion professionnelle) et 34 % (+ 18 points) des heures de formation réalisées.

Auteure : Dominique Abriac, DEPP-A1

Pour citer la publication :

Abriac D. , "Le réseau des Greta et des GIP-FCIP : hausse d’activité en 2020 malgré la crise sanitaire ", Note d'Information, n° 22.32, DEPP. https://doi.org/10.48464/ni-22-32

Mise à jour : novembre 2022