Le médecin du travail à l'éducation nationale

Médecin du travail

Le médecin du travail est un acteur majeur de la santé et de la qualité de vie au travail des personnels de l’Education nationale.

Le médecin du travail exerce dans un  service de médecine de prévention qui a pour rôle de prévenir toute altération de la santé des agents du fait de leur travail. Le médecin du travail anime et coordonne une équipe pluridisciplinaire de santé au travail. Il s’appuie sur le service de gestion des ressources humaines de proximité, en coordination avec les autres acteurs de la prévention, dans l’accompagnement des situations individuelles  et dans la construction de projets pour la prévention des risques professionnels et pour la qualité de vie au travail.

Une campagne nationale de recrutement de médecins du travail en 2020

Le ministère chargé de l’éducation nationale s’est engagé dans une politique volontaire en faveur de la santé, de la sécurité et des conditions de travail de ses personnels. 

Il procède à une nouvelle campagne de recrutement de médecins du travail.

Conditions à remplir si vous souhaitez candidater 

  • Le recrutement est réalisé par voie contractuelle avec la possibilité d’obtenir un contrat de droit public à durée indéterminée et  à temps plein.
  • Être titulaire d’un doctorat en  médecine et inscrit au tableau de l’Ordre des médecins.
  • Être titulaire du diplôme d’études spéciales ou du certificat d’études spéciales en médecine du travail ou de la qualification ordinale.
  • Les candidatures de médecins en voie de reconversion s’engageant à suivre une formation qualifiante seront examinées dans la perspective d’un recrutement en qualité de collaborateur médecin.

Comment candidater ?

Les candidatures sont à adresser dès à présent et jusqu’à la rentrée scolaire 2020 pour une prise de fonction immédiate. Des postes sont susceptibles d’être ou de se déclarer vacants dans différentes académies.

Adressez votre candidature

Vous devez adresser votre lettre de motivation, votre CV et les pièces justificatives de votre parcours professionnel à la Direction Générale des Ressources Humaines, en indiquant l’académie ou les académies dans lesquelles vous souhaitez exercer, par mél exclusivement à l'adresse :

dgrhc1-medprev@education.gouv.fr

Les missions 

Le médecin du travail exerce ses missions pour une population d’enseignants, de personnels de direction et d’inspection, de personnels éducatifs et de vie scolaire, de personnels administratifs et de personnels techniques, sociaux et de santé.

Conseiller de l’administration, des agents et de leurs représentants, le médecin du travail exerce son activité médicale en toute indépendance professionnelle et dans le respect du code de la santé publique et du code de déontologie.

Il définit et participe à la mise en œuvre des actions qui permettent de prévenir toute altération de la santé du fait de l’activité professionnelle.

Il anime et coordonne l’équipe pluridisciplinaire avec comme premiers collaborateurs les infirmiers de santé au travail,  avec l’aide d’un secrétariat et en lien avec les assistants sociaux des personnels, les psychologues du travail, le réseau des conseillers et assistants de prévention et l’inspecteur santé et sécurité au travail.

Les missions liées à la surveillance de la santé au travail 

Le médecin du travail est chargé de la surveillance médicale des personnels affectés dans les services, les établissements et les écoles de l’académie dans le périmètre géographique qui lui est attribué dans sa lettre de mission.

Il assure le suivi des personnels en difficulté à leur travail pour des raisons de santé.

Il préconise les adaptations du poste de travail, des techniques et des rythmes de travail  permettant le maintien dans l’emploi.

Il assure un  suivi médical particulier des personnels bénéficiaires de l’obligation d’emploi et des agents exposés à des risques professionnels.

Il conseille le service de gestion des ressources humaines dans ses missions d’accueil des personnels en situation de handicap ou de reclassement.

Il est sollicité sur les dossiers soumis à l’avis des instances médicales : le comité médical et la commission de réforme.

Les missions liées à l’action sur le milieu de travail 

Il apporte une expertise médicale sur l’environnement professionnel (accessibilité, hygiène générale des locaux, sécurité, conditions de travail, aménagement organisationnel, équipement matériel, etc...) en lien avec les autres acteurs intervenant dans ce  domaine.

Il est associé à l’analyse des risques professionnels, en particulier des risques psychosociaux ainsi que des causes d’accidents de service et de maladies professionnelles ou à caractère professionnel.

Il contribue à l’élaboration et à l’actualisation du document de référence de chaque structure précisant les risques professionnels propres au service et les effectifs d’agents exposés. 

Les missions dans le domaine de la politique de prévention 

Il contribue à l’élaboration du programme annuel de prévention.

Il participe aux travaux du  comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

Il peut participer comme membre expert à la commission d’hygiène et de sécurité d’un établissement scolaire.

Il présente chaque année un rapport d’activité de la médecine de prévention.

Il conduit des études et des enquêtes épidémiologiques.

Il apporte ses compétences au réseau national des médecins de prévention qui est  animé par le médecin coordonnateur national placé auprès de la direction générale des ressources humaines du ministère.

Rémunération

Elle est définie en référence à la grille inscrite dans la convention collective du personnel des services interentreprises de médecine du travail dite grille PRESANSE (ex CISME) et à son expérience professionnelle.

Ressources

Textes de référence

Réouverture des écoles et établissements : un accompagnement des personnels en partenariat avec la MGEN

De nouveaux services d'accompagnement sont proposés aux personnels afin de les accompagner davantage à l'occasion de la réouverture progressive des écoles et établissements scolaires. Ainsi un accès prioritaire est ouvert aux personnels de l’éducation nationale dans les centres de santé MGEN dans cinq académies (Paris, Nancy, Strasbourg, Lyon, Nice) :

Centre médical et dentaire de Lyon
Centre médical et dentaire de Nancy
Centre médical et dentaire de Nice
Centre médical et dentaire de Paris
Centre médical et dentaire de Strasbourg

En savoir plus

 

Mise à jour : Juillet 2020