L’accueil en détachement dans les corps des personnels enseignants des premier et second degrés, des personnels d’éducation et des psychologues de l’Éducation nationale

Fonctionnaires de catégorie A, professeurs, conseillers principaux d'éducation (CPE), psychologues de l'Éducation nationale (PsyEN), fonctionnaires d’un État membre de l’Union européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen, vous souhaitez changer de métier ? Vous pouvez bénéficier d’un détachement afin de devenir professeur des écoles, professeur en collège, en lycée général et technologique, ou en lycée professionnel, CPE ou PsyEN.

Qu’est-ce qu’un détachement ?

En détachement, vous exercez des nouvelles fonctions dans une administration ou un organisme d’accueil qui vous rémunère et bénéficiez du principe dit de la double carrière. À ce titre, vous conservez vos droits à l'avancement et à la retraite dans votre corps d’origine.

Le détachement dans les corps enseignants, d’éducation ou des psychologues de l’éducation nationale est accordé pour une durée de deux ans.

Sur quel poste ?

Vous pouvez postuler dans deux départements maximum pour le 1er degré et deux académies maximum pour le 2nd degré.

Durant la première année de détachement, vous serez affecté à titre provisoire. Les services rectoraux vous affecteront sur un poste dans un collège ou un lycée de l'académie. Vous suivrez un parcours de formation visant à faciliter l’acquisition des compétences à l’exercice du métier.

Quelles suites au détachement ?

Vous avez la possibilité de solliciter le renouvellement de votre détachement pour une période d'une à cinq années, sous réserve d’un avis favorable du corps d’inspection et de l’IA-DASEN (1er degré) ou du recteur (2nd degré). La décision finale de renouvellement de détachement est prononcée par l’IA-DASEN pour le 1er degré et par le ministre pour le second degré.

Le détachement ne peut être renouvelé au-delà d’une période de cinq années que si vous refusez l’intégration qui vous est proposée.

Vous pouvez également solliciter votre intégration dans le corps d’accueil au terme de la 1re année, demande soumise à l’avis du corps d’inspection et de l’administration d’accueil. L’intégration est prononcée par l’IA-DASEN pour le 1er degré et par le ministre pour le second degré.

Il peut également être mis fin à votre détachement - y compris par anticipation - soit à votre demande, soit à celle de l’administration d’origine ou de l’administration ou de l’organisme d’accueil. Vous serez alors réintégré dans votre corps d’origine.

Comment fait-on pour être détaché ?

Si le détachement vous intéresse, vous êtes invité à consulter le Bulletin officiel de l’Éducation nationale (BOEN) afin de prendre connaissance de la note de service ministérielle annuelle dont la parution intervient entre fin novembre et début décembre. Cette note présente le déroulement de la campagne de détachement au titre de l’année N+1 ainsi que le calendrier des opérations.

Vous pouvez, durant le mois de janvier, déposer une demande de détachement en ligne via l’application PEGASE.

Cette application permet également, préalablement à tout acte de candidature, d’accéder à la note de service précitée ainsi qu’au règlement général sur la protection des données (RGPD).

Lors du dépôt de candidature, vous êtes invité à joindre l’avis motivé de votre supérieur hiérarchique (ou de l’autorité de gestion le cas échéant).

Votre candidature est ensuite examinée au niveau départemental (1er degré) ou académique (2nd degré) au regard des besoins en recrutement et des conditions réglementaires requises (conditions de diplôme par exemple).

Les contacts privilégiés sont les divisions des personnels enseignants du 1er degré dans les directions des services départementaux de l’éducation nationale (DSDEN) pour le 1er degré et les divisions des personnels enseignants dans les rectorats pour le 2nd degré.

Après examen des candidatures, le ministre rend sa décision dont la communication aux candidats intervient début juin.

Le détachement est prononcé à compter du 1er septembre.

Textes de références

Mise à jour : janvier 2023