Foire aux questions EPODE

Retrouvez toutes les réponses aux questions que vous êtes susceptible de vous poser concernant l'enquête EPODE.

Les questions que posent les enseignants avant de renseigner le questionnaire

Quel temps cela va-t-il me prendre de renseigner cette enquête ?

Environ 45 minutes

Quel intérêt ai-je à renseigner cette enquête ?

EPODE donne la parole aux enseignants en leur demandant, en plus de la fréquence avec laquelle ils adoptent telle ou telle pratique, s'ils la trouvent faisable et importante. Ce sont ces réponses qui vont constituer un outil de pilotage national et d'aide à la décision pour le système d'enseignement. De plus, les enseignants peuvent utiliser les questions posées par l'enquête ainsi que les résultats de cette dernière, comme un outil de réflexion et de mise à distance de leurs pratiques. Enfin, EPODE est une enquête qui figure au bulletin officiel (BOEN n°14 du 6 avril 2017).

Vous dites que l'enquête est confidentielle. Qu'entendez-vous exactement cela ?

En tant que service statistique ministériel, la DEPP inscrit son activité dans le cadre juridique et institutionnel de la statistique publique. Elle assure la plus grande vigilance aux principes de confidentialité, d'objectivité, d'impartialité, de pertinence et de qualité des données produites, en référence aux recommandations européennes en matière de bonnes pratiques statistiques.
Pour l'enquête EPODE comme pour toutes les enquêtes de la DEPP, la confidentialité totale des données, aussi bien individuelles qu'agrégées au niveau de l'établissement, est garantie par la CNIL.

A quoi va servir cette enquête ? Qui en sont les destinataires ? Quels sont ses objectifs ?

L'enquête EPODE est un outil d'information et d'aide à la décision. Elle doit aider à répondre aux questions telles que : dans quels domaines fournir des formations ? Des équipements ? Des impulsions ? Du soutien ? Etc. Elle peut aussi constituer un outil d'enrichissement des contenus de formation initiale et continue des enseignants.

Aurons-nous les résultats de cette enquête ?

Oui. L'enquête EPODE est un outil d'information pour tous. La DEPP placera les notes d'information sur EPODE dès leur parution (en 2019) et le lien sera envoyé à chaque participant.

Dans mon collège (école) précédent(e), j'ai déjà répondu à cette enquête l'année dernière. Dois-je encore y participer cette année ?

Oui. Les collèges (écoles) sélectionné(e)s une année ne sont pas de nouveau sollicité(e)s l'année suivante, mais un enseignant peut être à nouveau éligible, si sa nouvelle affectation principale correspond à un établissement sélectionné.

Comment mon école (ou mon collège) a-t-elle(il) été choisi(e) dans votre échantillon ?

Les collèges (écoles) sont tiré(e)s au hasard de façon à constituer un échantillon représentatif selon certains critères (type de commune, éducation prioritaire ou pas, etc.). La DEPP évite de sélectionner un établissement la même année pour plusieurs de ses enquêtes, mais il peut arriver toutefois qu'un établissement appartienne la même année à plusieurs échantillons, relatifs à des enquêtes différentes. Cela peut être dû aux hasards (temporaires) du tirage au sort ou au fait que certains établissements ont des profils particuliers et soient peu représentés (ex : REP+).

Comment ai-je été choisi(e) dans mon collège (école) pour répondre à cette enquête ?

Votre collège (école) a été choisi(e) au hasard.
Dans les établissements tirés au sort, pour qu'un enseignant soit éligible à l'enquête (susceptible d'être sélectionné pour y participer), il faut qu'il remplisse certains critères (ex : ne pas être stagiaire, être en exercice depuis au moins la rentrée scolaire, avoir un temps d'enseignement supérieur ou égal à 50 % du temps de service réglementaire, etc.).
Dans les établissements tirés au sort, seule une partie des enseignants éligibles (environ 4 000 en école et 4000 en collège) sont sélectionnés pour l'enquête.

Les problèmes techniques que rencontrent les enseignants pour renseigner le questionnaire

Je n'ai jamais reçu d'invitation. Comment dois-je renseigner l'enquête ?

L'enquête EPODE ne sollicite pas tous les enseignants d'un même établissement. Vous n'êtes probablement pas sélectionné(e). Renseignez-vous auprès de votre principal(e) (directeur/trice), qui a la liste des enseignants sollicités ou signalez votre situation à :
epode-college.depp@education.gouv.fr (ou epode-école.depp@education.gouv.fr si vous êtes en école).

  •  

J'ai perdu mon identifiant. Que dois-je faire ?

Signalez votre situation à epode-college.depp@education.gouv.fr (ou epode-école.depp@education.gouv.fr si vous êtes en école) en indiquant votre nom, votre établissement et votre ville.

J'ai transféré mon courriel d'invitation à un(e) collègue qui ne trouvait pas le sien. Maintenant, je ne peux plus accéder à mon questionnaire. Que dois-je faire ?

Le courriel est personnel et contient un lien destiné à la seule personne désignée. Votre collègue a répondu à votre questionnaire (et non au sien, si elle (il) en a un). Signalez votre situation à epode-college.depp@education.gouv.fr (ou epode-école.depp@education.gouv.fr si vous êtes en école) en indiquant votre nom, votre établissement, votre ville et le nom de votre collègue.

Est-ce que je peux m'interrompre lors de la passation, et reprendre ensuite ?

Vous avez la possibilité de vous interrompre à tout moment du questionnaire :

  • Pour cela, pensez à cliquer sur le bouton "Finir plus tard", situé en bas de votre écran, sinon vos réponses ne seront pas enregistrées
  • Pour vous reconnecter ultérieurement, il vous faudra utiliser le lien qui figure dans le courriel d'invitation que vous avez reçu
  • Une fois votre questionnaire rempli, n'oubliez pas de cliquer sur "Envoyer"

Les difficultés que rencontrent les enseignants face à certaines questions

Vous me dites que la classe de référence que je dois choisir est celle avec laquelle je travaille à partir du mardi à 10 heures. Mais je ne travaille pas le mardi. Laquelle dois-je prendre ?

Votre classe de référence est la première classe avec laquelle vous travaillez à partir du mardi à 10 heures. Si vous ne travaillez pas le mardi, c'est votre première classe du mercredi (et ainsi de suite).

Vous me dites que la classe de référence que je dois choisir est celle avec laquelle je travaille à partir du mardi à 10 heures. Mais le mardi à 10 heures, le groupe est constitué d'élèves provenant de plusieurs classes. Quelle classe dois-je prendre ?

C'est ce groupe qui sera votre « classe de référence ». Ce sont vos pratiques avec ce groupe que vous aurez à décrire.

J'ai des pratiques bien plus intéressantes avec une autre de mes classes. Puis-je la choisir comme classe de référence ?

Non. En effet, si tous les enseignants choisissaient la classe avec laquelle ils adoptent les pratiques qui leur semblent les plus "« intéressantes" », la photographie obtenue des pratiques enseignantes ne correspondrait pas à la réalité. Des profils de classes variés permettent de mieux s'en approcher.

Qu'entendez-vous par "occasionnellement é ? Assez souvent" ? "Très souvent" ?

Le caractère de fréquence est relatif à chaque activité et à chacun. L'idée est cependant de conserver votre "échelle personnelle" tout au long du questionnaire.

Qu'entendez-vous par faisable ? La plupart des pratiques professionnelles décrites me semblent tout à fait faisables. Mais les faire toutes, ce n'est pas du tout faisable (essentiellement par manque de temps).

Vous devez analyser les pratiques une à une. Dire si elles vous semblent faisables par vous, dans votre contexte professionnel, indépendamment des autres et indépendamment du fait que vous les adoptiez ou non.

Certaines questions me semblent relever plus du rôle du professeur principal, or, je ne suis pas professeur principal de la classe de référence. Dois-je y répondre tout de même ?

Oui. Même si certaines questions vous semblent relever du rôle du professeur principal, vous devez y répondre. Si vous n'adoptez jamais cette pratique avec votre classe de référence, vous indiquez :"Jamais".

Certaines questions ne me semblent pas relever du niveau dans lequel j'enseigne. Dois-je y répondre tout de même ?

Oui. Même si certaines questions ne vous semblent pas relever du niveau dans lequel vous enseignez, vous devez y répondre. Si vous n'adoptez jamais cette pratique avec votre classe, vous indiquez : "Jamais".

Certaines questions ne me semblent pas relever de ma discipline. Dois-je y répondre tout de même ?

Oui, même si certaines questions ne vous semblent pas relever de votre discipline, vous devez y répondre. Si vous n'adoptez jamais cette pratique avec votre classe, vous indiquez : « Jamais ».

Remarques fréquentes d'enseignants après avoir renseigné leur questionnaire

Ma classe de référence n'est pas représentative de l'ensemble de mes classes. Cette façon de choisir cette classe ne risque-t-elle pas de modifier les résultats de votre enquête ?

Aucune classe n'est représentative de l'ensemble des classes d'un enseignant, et ce dernier peut en effet avoir des pratiques différentes dans chacune d'elles. C'est pour cela que nous nous référons à une classe arbitraire, appelée « classe de référence ».
Le choix aléatoire des classes de référence permet de varier leurs profils et donc de prendre une photographie la plus proche possible de la réalité des pratiques.

 

Je suis frustré(e) parce que j'ai parfois indiqué que telle ou telle pratique n'était pas faisable sans avoir la possibilité d'expliquer en quoi. Or, il peut y avoir des raisons très différentes : manque de temps, manque de moyens, manque de matériels, manque de volonté au niveau de l'établissement,difficulté de l'enseignant, lien difficile avec les familles, heures d'enseignement cloisonnées, etc.

L'ampleur de l'enquête, à la fois par son questionnement et par le nombre d'enseignants qu'elle interroge, ne permet pas de demander à ces derniers pourquoi telle pratique n'est pas adoptée, telle autre est considérée comme difficilement faisable, telle autre enfin, peu importante. D'autres études pourront se saisir de ces questionnements pour pousser plus loin l'investigation.

Pourquoi ne nous avez-vous pas posé de questions sur le contexte du collège ? C'est pourtant très important et cela influe sur nos réponses.

Oui. Mais nous avons cette information dans nos bases. Nous essayons de réduire au maximum le temps de passation de l'enquête.

Mise à jour : mars 2020