Communication en Conseil des ministres : le plan "mentorat"

Le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion ont présenté une communication relative au plan "mentorat", le mercredi 27 octobre 2021.

Annoncé le 1er mars 2021 par le président de la République, le plan "1 jeune 1 mentor" est le premier plan gouvernemental en faveur du développement du mentorat en France. Doté de 30 millions d’euros, il vise à porter à 100 000 le nombre de jeunes mentorés dès fin 2021 et 200 000 d’ici fin 2022.

Au service de l’égalité des chances entre tous les jeunes, de l’enfance à l’entrée dans la vie d’adulte et sur l’intégralité du territoire national, le plan mobilise l’ensemble du Gouvernement.

Il s’appuie sur un dialogue constant avec les associations opératrices du mentorat pour répondre au mieux aux enjeux des jeunes sur le terrain. Les moyens financiers qui leur sont accordés visent à leur donner les moyens d’un passage à l’échelle et d’un déploiement sur l’ensemble du territoire. Il bénéficie également de campagnes de communication publiques importantes auprès des jeunes et des potentiels bénévoles.

En 2021, deux appels à projets ont été lancés. Les principaux critères de sélection étaient liés au statut associatif (être d’intérêt général), au respect des principaux critères qualité du label, à la couverture territoriale (avec une priorisation sur la ruralité et les quartiers prioritaires de la politique de la ville), à l’ouverture à tout type de mentorat (court et long) et à la priorité donnée aux jeunes fragilisés par leur situation personnelle, sociale ou géographique.

Le premier appel à projets, finalisé fin mai, a permis de soutenir 22 associations à hauteur de 18,5 millions d’euros au total. Le second, finalisé en octobre, concerne 33 associations financées à hauteur de 8 millions d’euros.

3 millions d’euros sont enfin mobilisés pour soutenir le Collectif mentorat, nouvelle tête de réseau associative et interlocuteur opérationnel de l’État, qui est passé en un an de 8 à 34 associations de mentorat membres.

Au 15 octobre 2021, le nombre total de binômes mentoré/mentor accompagnés par les associations depuis le mois de janvier était de 45 000. Ce chiffre correspond déjà au doublement du volume annuel observé avant la mise en œuvre du plan. Il est appelé à croître très rapidement : la rentrée scolaire et universitaire constitue la principale période de recrutement ; les moyens financiers accordés cet été permettent maintenant aux associations de démultiplier leur action ; la campagne de communication a débuté fin septembre. À cela, s’ajoutent les résultats des différentes politiques ministérielles ciblées sur l’accès à l’emploi sous la forme de tutorat et d’accompagnement par parrainage comme le dispositif "Parrainage pour l’emploi" qui bénéficie déjà à 15 000 jeunes.

Source : Gouvernement

Mise à jour : octobre 2021