Réunion informelle des ministres de l’éducation et la jeunesse : Temps fort de la présidence française du Conseil de l'Union Européenne (PFUE)

La réunion informelle des ministres européens de l’éducation et de la jeunesse, tenue le 27 janvier 2022 à Strasbourg a permis pour la première fois de réunir ministres et jeunes délégués européens pour échanger sur les meilleures pratiques européennes en matière de développement durable, que ce soit dans le cadre de l’École ou au travers de l’engagement des jeunes. Ces débats ont vocation à nourrir la stratégie européenne dans ce domaine, en vue du conseil des ministres de l’éducation et de la jeunesse, du 5 avril prochain.

Dans le prolongement de la Conférence européenne de la jeunesse qui s’est achevée le 26 janvier, les jeunes délégués européens ont été invités à participer au débat des ministres de l’éducation et de la jeunesse sur l’engagement citoyen des jeunes, particulièrement en faveur du développement durable.

Cet événement est à la croisée de deux préoccupations européennes majeures : la place des jeunes au sein de la gouvernance européenne, alors que 2022 a été désignée comme "Année européenne de la jeunesse", et le renforcement d’une citoyenneté européenne active, pour une Europe humaine et engagée.  
Il s’agit avant tout de donner aux jeunes la capacité de décrypter les enjeux complexes du monde en mobilisant toutes leurs connaissances académiques et en exerçant leur sens critique, première condition d’une citoyenneté renouvelée, confiante. C’est l’enjeu pédagogique de l’éducation au développement durable qui doit relier les dimensions sociale, économique et environnementale. Comme l’a rappelé Mariya Gabriel, commissaire européenne à l’innovation, la recherche, la culture, l’éducation et la jeunesse, l’éducation fait pleinement partie du Pacte vert européen. 

Ces échanges enrichiront le contenu des discussions des ministres du Conseil de l’Union européenne sur l’engagement des jeunes pour la protection de l’environnement et sur l’éducation à la soutenabilité environnementale. 

La réunion informelle des ministres a accueilli la cérémonie de remise des prix de l’appel à projets "jeunes et éco-engagés", récompensant les initiatives innovantes et concrètes des jeunes européens en faveur du développement durable. Cet appel à projets, à l’attention des jeunes européens ayant entre 18 et 30 ans, s’est tenu du 15 octobre au 2 décembre 2021 et a rassemblé un total de 117 participants provenant de 15 États membres. 14 projets finalistes, sélectionnés parmi les 55 déposés, ont été présentés lors de la Conférence européenne de la jeunesse présidée par Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement.

Ont été récompensés par le "prix du jury" : 

  • le projet  "Green Tsunami"  avec la création d’un bracelet de festival écoresponsable offre aux festivaliers un accès à des avantages durant l’événement et responsabilise les organisateurs.
  • le projet "Ouroboro" a pour ambition la mise en place de points de recyclage locaux pour la collecte de plastiques et de déchets de recyclage ainsi qu’une sensibilisation active auprès des écoles.
  • le projet  "Recypient" a pour objectif la mise en place d’un système d’emballages éco-responsables standardisés et consignés au sein de supermarchés.
  • le projet "Wonderlab" propose une exposition nomade interactive sur le développement durable destinée aux écoliers,  plus particulièrement aux élèves en éducation prioritaire. 

En parallèle, le "prix du public" a été décerné au projet "La friperie du sport" premettant de distribuer à faible coût du matériel de sport valorisant la seconde main.

Pour retrouver les lauréats : www.jeunes.gouv.fr/PFUE2022

Mise à jour : janvier 2022