Rappel des règles applicables en cas de pic de pollution

Depuis plusieurs jours, une grande partie de la France métropolitaine connaît un épisode de pollution de l'air par les particules.Une information est dispensée par les préfectures sur le degré de pollution qui, dès lors qu'il y a dépassement des seuils d'information et d'alerte relatifs aux particules (PM 10), déclenchent des procédures assorties de mesures et de recommandations en termes de réduction des émissions, ainsi que des recommandations sanitaires établies par le Haut Conseil de la Santé Publique.Les seuils d'information et d'alerte sont respectivement égaux à 50 µg/m3 et 80 µg/m3 en…

Le ministère de l'éducation nationale veille à ce que ces recommandations sanitaires soient bien communiquées aux autorités académiques des régions concernées.

Il est donc demandé aux recteurs une vigilance particulière dans le relais de l'information auprès des chefs d'établissements et directeurs d'écoles pour qu'ils mettent en œuvre les recommandations qui découlent du niveau d'alerte signalé par les préfectures de zone.

Recommandations à l'attention des populations vulnérables et sensibles et leurs accompagnants: enfants de moins de 5 ans, sujets asthmatiques, souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires

  • Éviter les activités physiques et sportives intenses (qui obligent à respirer par la bouche), en plein air ou à l'intérieur.
  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque inhabituelle, consulter un médecin ou pharmacien.
  • Prendre conseil auprès d'un médecin pour savoir si le traitement doit être adapté.
  • Si les symptômes sont moins gênants quand le sujet reste à l'intérieur, privilégier des sorties plus brèves que d'habitude.
  • Eviter de sortir en début de matinée et en fin de journée et aux abords des grands axes routiers.
  • Reporter les activités qui demandent le plus d'effort.

Recommandations à l'attention de l'ensemble de la population

  • Réduire et reporter les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou en intérieur, jusqu'à la fin de l'épisode si des symptômes sont ressentis (fatigue inhabituelle, mal de gorge, nez bouché, toux, essoufflement, sifflements, palpitations).
  • Prendre conseil auprès d'un médecin ou d'un pharmacien.
  • D'une façon générale, il convient de privilégier les activités calmes et de réduire les activités à l'extérieur.
Mis à jour le : février 2020