Lycée : conservation des notes et redoublement dans l'établissement d'origine

Le droit au redoublement dans l'établissement d'origine et le droit de conserver les notes égales ou supérieures à dix sécurisent le parcours des élèves vers la certification et préservent toutes leurs chances quant à la poursuite d'études. Les élèves ayant échoué aux examens des voies générale, technologique et professionnelle - baccalauréat, BT, BTS, CAP - sont autorisés à les préparer à nouveau dans l'établissement dans lequel ils étaient précédemment scolarisés. De plus, l’ensemble des candidats aux baccalauréats général, professionnel et technologique a la possibilité de bénéficier de la…

La possibilité de préparer une nouvelle fois le baccalauréat dans le même lycée

Depuis la rentrée scolaire 2016, les élèves ayant été ajournés aux examens des voies générale, technologique et professionnelle (baccalauréat, BT, BTS, CAP) sont autorisés, à la rentrée scolaire qui suit immédiatement cet échec, à les préparer à nouveau dans l'établissement dans lequel ils étaient précédemment scolarisés.

Ce droit s'exerce l'année qui suit immédiatement l'échec et une seule fois.

La conservation des notes du baccalauréat

Les candidats, qui s’inscrivent à l'examen sous statut soit scolaire, soit non-scolaire et qui ont été ajournés à l'examen, peuvent demander la conservation des notes égales ou supérieures à 10, pendant les cinq sessions suivantes. Les élèves ayant bénéficié de la conservation des notes égales ou supérieures à 10 ne pourront pas prétendre à l'attribution d'une mention à l'examen l'année suivante.

La conservation des notes s'effectue, à la demande du candidat, lorsqu'il se présente dans la même série pour chacune des épreuves du premier groupe, qui comprennent les épreuves obligatoires, dont les épreuves anticipées et les épreuves terminales, ainsi que, le cas échéant, les épreuves facultatives.

Pour les candidats individuels, le droit de conserver ses notes s'applique également, dans les mêmes conditions.
 


Droit au maintien en formation : témoignage du proviseur du lycée Chopin à Nancy par EducationFrance



Mise à jour : février 2020