Investissements d'avenir : Nathalie Élimas annonce à Sarre-Union (67) les résultats de l'appel à manifestation d'intérêt établissement de services" - phase 2

Nathalie Élimas, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de l’Éducation prioritaire, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement, annoncent les lauréats de la seconde phase de l’appel à manifestation d’intérêt "Établissement de Services".

Doté d’une enveloppe de subvention de 6 millions d’euros du Programme d’investissements d’avenir (PIA), cet appel vise à soutenir la structuration dans des collèges ou lycées publics, à titre expérimental et en collaboration avec les collectivités territoriales concernées, d’Espaces services jeunesse proposant une offre liée à l’éducation, à la jeunesse et à la formation, au plus près des publics et au cœur des territoires.

L’appel à manifestation d’intérêt "Établissement de Services" du Programme d’investissements d’avenir (PIA), porté par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, le Secrétariat général pour l’investissement et opéré par la Banque des Territoires du groupe Caisse des dépôts, est doté d’une enveloppe de subvention de 6 millions d’euros. Il vise à soutenir la structuration, dans des collèges ou lycées publics, à titre expérimental et en collaboration avec les collectivités territoriales concernées, d’espaces de services proposant une offre liée à l’éducation, à la jeunesse et à la formation, au plus près des publics et au cœur des territoires.

Pour la seconde phase de cet appel à manifestation d’intérêt, le comité de sélection a désigné 17 lauréats (tableau détaillé ci-dessous), dont 10 dossiers portés par des académies, 6 autres par des collectivités territoriales et 1 par une direction régionale de l'Agriculture et de la Forêt (DRAAF). Les 17 futurs espaces services jeunesse (nom remplaçant dorénavant l’appellation "Établissements de services") ouvriront, à la suite de celui du lycée Condorcet de Schoeneck (Moselle, Académie de Nancy-Metz) opérationnel depuis septembre 2021, et lauréat de la phase 1.

Les 10 collèges, 7 lycées et la cité scolaire qui accueilleront ces espaces services jeunesse sont situés pour 6 d’entre eux au sein de communes urbaines et 12 au sein de communes rurales. Ils ont vocation à incarner une démarche orientée "usagers" et une collaboration renforcée entre les acteurs du terrain.

22 dossiers complets ont été déposés pour cette seconde phase d’appel à manifestation d’intérêt, dont 14 lauréats de la phase 1. Ces 22 dossiers ont été examinés par un comité de sélection, composé d’experts sur les thématiques de l’éducation nationale, de l’orientation des jeunes, du développement territorial et des tiers-lieux. Ce jury a délibéré sous la présidence de Marie-Danièle Campion, ancienne rectrice d’académie et sous la vice-présidence d’Éric Fardet, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche. Son rapport sera mis en ligne prochainement et sera consultable sur la plateforme https://cdcinvestissementsdavenir.achatpublic.com/

L’appel à manifestation d’intérêt "Établissement de Services" a pour ambition de structurer et rendre accessibles à tous les bénéficiaires potentiels - les jeunes et leurs familles ainsi que les personnels – un nombre important de services nationaux et territoriaux, dans des locaux d’établissements secondaires publics directement accessibles et visibles depuis la rue pour en faciliter la fréquentation hors temps scolaire. Ils permettront d’améliorer la lutte contre les inégalités d’accès aux droits tout en renforçant la présence de services aux publics, présence complémentaire aux solutions numériques dont le développement a été accéléré et rendu incontournable par la crise sanitaire. Cet appel s’inscrit d’ailleurs dans le cadre plus large de l’action "Territoires d’innovation pédagogique" du PIA 3, dotée de 232 millions d’euros. Cette action comporte plusieurs volets consacrés notamment aux dispositifs et solutions numériques d’orientation vers les études supérieures, à la création de campus connectés, permettant à tout apprenant de poursuivre une formation du supérieur à distance, ou encore au soutien des Campus des métiers et des qualifications.

L’enjeu de cet AMI "Établissement de Services" est de développer l’action publique territoriale en matière d’éducation, de jeunesse et de formation. Ces espaces services jeunesse, ouverts et mis en place avec les collectivités territoriales, seront le vecteur d’une démarche orientée "usagers" et d’une collaboration renforcée avec les acteurs du terrain. Ils s’adresseront à l’ensemble des membres de la communauté éducative : les élèves et leur famille, les jeunes et tous ceux qui les accompagnent, notamment les enseignants. Ils proposeront une offre intégrée, conçue pour répondre au mieux à leurs besoins et aux enjeux locaux (aide à la parentalité, accès à la culture, accueil médico-social, accompagnement dans l’orientation des élèves, insertion sociale et professionnelle, accompagnement à l’engagement citoyen, gestion des ressources humaines de proximité ou aide à certaines démarches administratives par exemple).

Cet AMI s’est décomposé en deux phases de sélection :

  • Une première phase, dont les résultats ont été annoncés en mars 2021, qui a permis à 15 porteurs de projets de bénéficier d’un accompagnement et de crédits d’ingénierie pour enrichir leur dossier, dans la perspective d’une nouvelle candidature en juin 2021 et à un lauréat d’obtenir une subvention complète, le lycée Condorcet à Schoeneck situé dans le département de la Moselle ;
     
  • Une seconde phase, dont les résultats sont annoncés ce jour, qui a permis aux lauréats de la première phase de déposer un dossier enrichi à la suite de l’accompagnement mais aussi à d’autres candidats de postuler pour des subventions complètes.

Présentation des 17 espaces services jeunesse lauréats

Présentation des 17 espaces services jeunesse lauréats
Collèges/Lycées Académies Porteurs Services proposés
Lycée André Honnorat, Barcelonnette Aix-Marseille Rectorat Installé dans un territoire de montagne, soutenu par les collectivités territoriales, l’espace services jeunesse proposera une offre de services répondant aux besoins éducatifs des populations.
Collège du Verdon, Castellane Aix-Marseille Rectorat Le projet a pour but de favoriser l’accès aux services liés à l’éducation, à la jeunesse et à la formation ; impliquer les familles ; accompagner les jeunes dans la construction de leur projet personnel et professionnel.
Collège Gaston Ramon, Dampierre-sur-Salon Besançon Conseil départemental de la Haute-Saône Ce projet, articulé à l’appel à projets "Collèges ouverts" lancé par le Département de la Haute-Saône en octobre 2020, vise à ouvrir plus largement l'établissement et la communauté éducative sur le territoire. La culture, la santé et l’alimentation seront des axes de développement du projet.
Collège René Cassin, Noidans-lès-Vesoul Besançon Conseil départemental de la Haute-Saône Ce projet, articulé à l’appel à projets "Collèges ouverts" lancé par le Département de la Haute-Saône en octobre 2020 vise à ouvrir plus largement l'établissement et la communauté éducative sur le territoire. L’axe de formation au numérique en sera une orientation stratégique ainsi que l’ouverture culturelle et sportive et l’éducation au développement durable.
Lycée Jean Renou, La Réole Bordeaux Communauté de communes du Réolais Sud Gironde Cet espace services jeunesse se veut un espace d'information, d'orientation et d'accompagnement, de prévention, d'insertion professionnelle et de formation tout au long de la vie, une sorte d'université populaire ouverte, au sein de laquelle jeunes, parents, adultes, collectivités, acteurs économiques et culturels peuvent trouver des ressources nécessaires à leur développement.
Collège Louise Michel, Clichy-sous-Bois Créteil Mairie de Clichy-sous-Bois En articulation avec le tiers-lieu Le Petit Lien, au sein du collège Louise Michel à Clichy-sous-Bois, cet espace services jeunesse a pour vocation d'être co-opéré par sa propre communauté. Acteurs publics et privés, citoyens du quartier, parents, enfants, c'est en changeant les liens qui nous unissent qu'on pourra mieux se soutenir les uns les autres, en communauté apprenante et expérimentale. Le Petit Lien, c'est un outil pour créer des chemins de vie qui changent.
Lycée polyvalent Jacques Brel, Vénissieux Lyon Rectorat Le projet vise à proposer une offre de services publics de proximité (Vénissieux, Saint-Fons, Feyzin) au service de la jeunesse, des familles et des personnels de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports avec de nombreux partenaires associatifs.
Collège de la Haute Vezouze, Cirey-sur-Vezouze Nancy Rectorat Le projet vise à soutenir une dynamique de réussite des jeunes et de la population du bassin de vie de Cirey-sur-Vezouze, territoire rural et à faciliter leur insertion professionnelle, afin de réduire les inégalités socio-économiques.
Cité scolaire La Haie Griselle, Gérardmer Nancy Rectorat Le projet vise à soutenir l’accès des élèves, de leurs familles et plus largement des citoyens du Massif à un bouquet de services qui, à partir de l’axe sports-santé-bien-être (éducation du corps par le sport), veut moderniser l’offre de services aux élèves et à ceux qui les accompagnent, engager la coopération interprofessionnelle avec les entreprises et servir le territoire dans ses besoins d’attractivité.
Collège Guy Dolmaire, Mirecourt Nancy Rectorat Le projet vise à proposer, avec les partenaires, une offre de services diversifiés répondant aux besoins d’un territoire rural, afin de réduire les inégalités en intégrant les populations les plus défavorisées et favorisant le développement local.
Collège Henri Nans, Aups / Bresque Verdon Nice Rectorat Le projet se situe sur un territoire rural, montagneux, éloigné d’une grande ville. Il né de la volonté des acteurs locaux de fédérer les initiatives pour donner du sens aux actions à destination de la jeunesse. Il sera un lieu de rencontre, d’information et de service à destination des jeunes de 3 à 25 ans.
Collège Auguste Blanqui, Puget-Theniers     Nice Rectorat Le projet est pensé comme un "tiers-lieu", qui assurera un lien social renforcé entre les jeunes, leurs familles et les services publics. Le diagnostic du territoire a fait émerger trois axes de travail : le besoin d’accompagnement à la scolarité, l’aide à l’orientation et la construction du projet personnel pour favoriser l’ambition, le soutien aux projets d’ouverture et d’engagement citoyen.
Lycée agricole Saint-Lô-Thère, Pont-Hébert Normandie DRAAF Cet espace services jeunesse prévoit un pôle numérique composé d'une "FabLab académie", d'une salle de simulateurs de conduite d'engins agricoles et d'une usine 4.0. L'objectif est de faciliter l'accès aux nouvelles technologies en zone rurale pour développer les projets pédagogiques d'autres établissements, des projets associatifs ou de particuliers.
Collège Gaston Lefavrais, Putanges-le-Lac Normandie Communauté de communes du Val d'Orne    L’ambition du projet est d’ouvrir au public le collège aux fins de proposer une offre de services nouvelle et un cadre adapté à une population rurale, dans un contexte d’éloignement des services publics en lien avec les partenaires du territoire notamment la Maison France Services.
Lycée des métiers Rosa Parks, Rostrenen    Rennes    Rectorat L’espace services jeunesse de Rostrenen vise la mise en valeur d’un territoire apprenant, qui favorise l’accès pour tous à la formation et à l’apprentissage. Il réunit un large panel de partenaires locaux, et permettra à terme d'offrir aux habitants du territoire de la communauté de communes du Kreiz Breizh un lieu d’information et de formation.
Lycée Georges Imbert, Sarre-Union Strasbourg Rectorat Le projet vise à accompagner les 6-30 ans dans leur scolarité/ formation en mettant en synergie et en offrant sur place différents services, de l'orientation, de l'insertion, de la médecine ou du secteur social. L'objectif est de mettre à disposition un accompagnement pédagogique, médical et social pour éviter et prévenir les ruptures et décrochages.
Collège Romain Rolland, Saint-Jean Toulouse Mairie de Saint Jean Cet espace services jeunesse est un lieu situé au sein du collège, ni tout à fait le collège mais en lien direct avec le collège. Il a vocation à proposer un accompagnement pluriel aux jeunes de plus de 11 ans, par une équipe pluridisciplinaire qui veillera à assurer le lien avec les familles.
Lauréats établissements de services : la carte

À propos du Programme d’investissements d’avenir
Piloté par le Secrétariat général pour l’investissement auprès du Premier ministre, et engagé depuis 10 ans, le Programme d’investissements d’avenir (PIA), finance des projets innovants, contribuant à la transformation du pays, à une croissance durable et à la création des emplois de demain. De l’émergence d’une idée jusqu’à la diffusion d’un produit ou service nouveau, le PIA soutient tout le cycle de vie de l’innovation, entre secteurs publics et privés, aux côtés de partenaires économiques, académiques, territoriaux et européens. Ces investissements reposent sur une doctrine exigeante, des procédures sélectives ouvertes, et des principes de cofinancement ou de retours sur investissement pour l’Etat. Le quatrième PIA, dit PIA4, doté de 20 Md€ d’engagements sur la période 2021-2025, soutiendra dans la durée l’innovation sous toutes ses formes, pour que notre pays renforce ses positions dans des secteurs d’avenir, au service de la compétitivité, de la transition écologique, et de l’indépendance de notre économie et de nos organisations.
Plus d’informations sur le site du Gouvernement @SGPI_avenir

À propos de la Banque des Territoires
Créée en 2018, la Banque des Territoires est un des cinq métiers de la Caisse des Dépôts. Elle rassemble dans une même structure les expertises internes à destination des territoires. Porte d’entrée client unique, elle propose des solutions sur mesure de conseil et de financement en prêts et en investissement pour répondre aux besoins des collectivités locales, des organismes de logement social, des entreprises publiques locales et des professions juridiques. Elle s’adresse à tous les territoires, depuis les zones rurales jusqu’aux métropoles, avec l’ambition de lutter contre les inégalités sociales et les fractures territoriales. La Banque des Territoires est déployée dans les 16 directions régionales et les 37 implantations territoriales de la Caisse des Dépôts afin d’être mieux identifiée auprès de ses clients et au plus près d’eux. Depuis 2010, la Banque des Territoires est un des opérateurs majeurs du Programme d’Investissements d’Avenir mettant ses expertises aux services des grands enjeux nationaux.
Pour des territoires plus attractifs, inclusifs, durables et connectés @BanqueDesTerr 

Mise à jour : octobre 2021